#Football – R2 / F.Vignola (Luc Primaube) « C’est toujours bien de commencer par une victoire »

Carton plein pur les Aveyronnais du coach Franco Vignola. Pour l’ouverture du championnat de Régional 2, les Jaunards de Luc Primaube ont soigné leurs statistiques en s’offrant un premier carton 5 buts à 0 sur la pelouse de Pradines. Un succès que le coach Aveyronnais mesure au regard du travail à accomplir pour la suite de la saison.

L’équipe fanion de Luc Primaube / Crédit LPFC

Ce week-end vous jouiez votre première journée en championnat. On peut dire qu’en battant Pradines chez eux 5-0, l’entame de saison est parfaite !

Oui bon après ce n’est qu’une journée de championnat. Après, on part un peu dans l’inconnu. La plupart des clubs ont des préparations un peu compliquées. Nous, c’est notre cas. La première journée, on ne sait pas trop où on va. C’est toujours bien de commencer par une victoire, c’est important et c’est ce qu’on a réussit à faire.

C’est même une large victoire sur le coup. Qu’est-ce qui vous a permis de surclasser autant Pradines ?

On a été sérieux dans l’ensemble même si tout n’est pas parfait. Nous avons respecté notre adversaire. Je pense qu’offensivement, nous avons bien joué les coups. C’est grâce à ça que nous avons réussi à être efficaces. Nous avons marqué à des bons moments : juste avant la mi-temps à la 45ème, on marque le deuxième, on marque juste après la mi-temps. Pour l’adversaire, en général c’est toujours un peu plus compliqué mentalement.

Oui ça casse un peu le rythme qu’ils essayent d’insuffler à ces moments clés.

Voilà. A 2-0, ils ont toujours un peu la possibilité de revenir à 2-1. Là, le fait de rapidement marquer le troisième but, ça fait un double break et c’est toujours un peu compliqué. Ça a marché de notre côté, donc tant mieux on prend. Ça ne reste qu’un match de championnat, on sait qu’il en reste beaucoup. Nous aurons un championnat très difficile car il y a énormément de défenses. On ne va pas s’enflammer pour cette première victoire même si c’est bien car c’est toujours important de bien commencer. On ne va pas s’arrêter à ça.

Malgré cette belle victoire j’imagine que vous voyez encore des possibilités de progression pour votre groupe suite à une préparation un peu compliquée ?

Marge de progression, il y en a toujours. Cette année, le groupe s’est rajeuni. J’ai beaucoup de joueurs qui n’ont pratiquement pas fait la prépa, ou très peu. Physiquement ils ne sont pour l’instant pas au point. Le fait de pouvoir jouer ces matchs de Coupe de France, les deux premiers tours, puis ce premier match de championnat, ça nous permet quelque part de revenir à un bon niveau physique et de prendre confiance. On sait quelque part que quand on prend confiance, c’est toujours un peu plus facile. La marge de progression est énorme notamment sur le plan physique. On continue à travailler par rapport à ça. Là on prépare le match de Coupe de France (ndlr contre St Georges samedi 18 septembre). Tant qu’on est encore en possibilité de jouer, ça remettra tout le monde d’aplomb.

Au final vous avec une prépa physique amoindrie pour beaucoup de joueurs, mais vous faites un gros match ce week-end. Quelle a été la clé de cette victoire ?

Samedi, ma causerie a vraiment été accès sur l’état d’esprit. Leur dire qu’on a eu une préparation difficile, aujourd’hui on n’en parle plus on passe à autre chose. Maintenant ce qui est devant nous on peut le maitriser donc c’était à eux de faire le nécessaire par rapport à ça, et ça passait par un état d’esprit irréprochable. Il fallait avoir 13-14 joueurs capables de tirer dans le même sens avec le même objectif. C’est surtout par rapport à ça que je suis satisfait. Nous avons répondu présent en terme d’état d’esprit donc derrière c’est plus facile quand le groupe va dans le même sens.

On peut dire que la causerie a été largement entendue pour cette rencontre

Oui maintenant vous savez comment c’est. Ça a été écouté une fois. Maintenant, il faut que ça soit tous les week-ends comme ça. Cette année, nous savons que nous n’avons pas la meilleure équipe donc en terme d’état d’esprit et collectivement, il faudra que nous soyons supérieurs à certaines équipes. Là on fera douter.

Dernière question, place à la Coupe de France ce week-end. C’est une autre possibilité d’emmagasiner de la confiance pour vous !

C’est l’objectif. On sait que la Coupe de France, on ne la gagnera pas. C’est une certitude. Après nous savons aussi que nous sommes capables de passer quelques tours. Maintenant, nous savons qu’en Coupe de France, c’est parfois compliqué parce qu’on joue des adversaires qui ont aussi envie de passer un tour. On a un match à St Georges. On va tout faire pour bien le préparer et se donner les moyens d’aller chercher une qualification.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s