#Foot – R1 / G.Garcia (Auch) « Peut-être qu’ils nous prennent au bon moment »

C’est en prime ce vendredi soir à 21h en diffusion sur les réseaux de la Ligue de Football Occitanie (cliquez ici), en partenariat avec Le Mag Sport et les studios « H2G », que débutera le championnat de Régional 1. Au programme, une très belle affiche entre Auch et Albi Marssac. Ladite rencontre va accélérer la fin de préparation du club Gersois face un à autre gros morceau de cette poule C.

On rentre dans le vif du sujet avec le championnat. Vous inaugurez la saison vendredi soir contre Albi Marssac. Le prime, l’adversaire, tout est bon pour une belle affiche ?

Oui c’est vraiment chouette ce qu’a mis en place la Ligue. Sur le papier oui c’est une belle affiche. Après j’espère qu’il y aura un bon niveau de jeu, ça c’est autre chose.

Commencer la saison part un choc ça doit avoir un côté motivant ?

J’espère que les joueurs prendront cette affiche en tant que tel. Après c’est difficile de répondre à cette question. Le contexte avec le covid offre peu de certitudes. La préparation a été un peu tronquée avec beaucoup de joueurs absents, de petits bobos, des problèmes de pass sanitaire. Au final c’est difficile de répondre à cette question sur la motivation. Je l’espère.

Le premier match officiel la semaine dernière en Coupe de France a-t-il été rassurant ou laisse-t-il des énigmes ?

Non ce n’est jamais évident de jouer contre une équipe à deux kilomètres d’Auch. C’est un derby avec beaucoup de monde au stade. Ça faisait longtemps ça nous manquait un peu quand même. Mais au final on se retrouve contre une belle équipe très motivée et nous en face, nous avons une motivation moindre pour au final se retrouver mené au score, comme souvent sur la Coupe de France si on n’y met pas les ingrédients. On a du courir après le score. Ça ne nous a pas trop rassuré. Nous avons quand même fait une belle deuxième mi-temps qui nous permet de renverser la vapeur et de passer devant au score. Malgré tout c’était loin d’être un match abouti.

https://www.debardautomobiles.com/

Ce vendredi, contre Albi Marssac, il vous faudra rentrer directement dans le match car courir après le score sera plus dur contre un adversaire de même niveau. Que représente cet adversaire que vous jouez pour la première fois ?

On ne s’est jamais rencontré. Bien évidemment j’en entends parler, d’autant plus avec la fusion de cet été. Je connais la force de l’adversaire de loin. Ce ne sont que des échos. On les avait dans la poule lorsque je coachais Fleurance il y a quatre-cinq ans c’était en Régional 2. Depuis, ils ne cessent d’évoluer et de monter en puissance. Ça reste une grosse équipe de la poule comme l’année dernière. Ils avaient déjà fait un bon début, un bon parcours en Coupe de France. C’est une belle équipe.

Vous-même à Auch, vous avez donc une préparation un peu tronquée qui laisse planer quelques doutes. La rencontre de Coupe de France n’a pas tout effacé. Quelle sera votre recette pour ne pas se louper pour cette première rencontre ?

On le prépare un peu le match bien évidemment. Nous demandons aux joueurs d’y mettre nos valeurs. Aujourd’hui, Auch a un recrutement compliqué sur le Gers. Nous avons perdu un peu de monde. Pas forcément des pièces maitresses, mais des bons joueurs de l’équipe qui n’ont pas forcément été remplacés. Aujourd’hui, il faut jouer avec nos valeurs. Nous avons une équipe peut-être un peu plus faible sur le papier que les années passées, mais en tout cas plus généreuse et avec un petit peu plus de cohésion. On sait ce qu’on perd. Pour l’instant, on ne sait pas trop ce qu’on a gagné tant qu’on n’a pas un peu avancé dans le championnat. Mais pour répondre clairement à la question, les éléments seront de mouiller le maillot et d’y mettre des valeurs de cohésion pour pouvoir faire une bonne saison.

Une belle saison mais avec quels objectifs du coup ?

Les objectifs sont tout simplement de jouer le haut du tableau. On vise le top 5. On manque clairement de certitude et de vision. En plus nous avons voulu jouer contre des équipes plus fortes sur le papier, des équipes de N3 bien plus préparées que nous. Ça fait des matchs aboutis, mais que tu perds sur le papier. C’est un peu logique. Tu te fais planter par des clubs qui ont des problèmes d’effectif, ça fait des matchs de préparation tronqués. C’est difficile pour un coach d’oeuvrer dans ces circonstances. Pour autant, ça reste du sport amateur donc à nous de nous adapter.

https://www.roux-carrosserie.fr/

Pour revenir au match de vendredi. C’est clairement une nouveauté de jouer un vendredi avec un dispositif plus abouti pour mettre cette rencontre en avant. Qu’est-ce que ça vous évoque une telle mise en place de retransmission ?

C’est une première sympa. Je trouva ça fantastique. Ça permet de mettre en avant le football amateur et en poussant un petit peu plus les clubs avec leur structure et les joueurs en espérant que ça puisse drainer un peu de monde au fur et à mesure de la saison. Ça va être une nouveauté, donc nous allons peut-être essuyer les plâtres mais ce n’est pas grave. Les joueurs ont de suite adhérer sur le principe. Pour en avoir parlé avec des coachs alentours, et même des amis coachs ancrés dans le rugby, ils me disaient que c’était génial. Je trouve que c’est une super chose. C’est une belle affiche et il y a tout pour se faire plaisir pour ceux qui aiment le foot. Pour que la fête soit couronnée de succès, il ne faudra pas perdre à la maison (rires).

Du côté d’Albi-Marssac, le discours sera le même, vous pouvez vous en doutez…

Bien sûr. Je pense qu’Albi-Marssac arrive avec un peu plus de certitudes après une saison passée avec de bons résultats. Je ne connais pas du tout leurs résultats en matchs amicaux. Vu les matchs annulés que nous avons eu, ils seront certainement un peu plus frais que nous. Ça sera compliqué.

N’ont-ils pas également l’avantage d’avoir pu regoûter à la compétition et aux entraînements en bonne et due forme cet hiver avec la reprise de la Coupe de France ?

Ce qui est compliqué pour nous, c’est que le covid a foutu un peu la Révolution là-dedans. Tous les clubs et tous les coachs ont oeuvré différemment. Nous avons pris le parti d’attaquer sur une préparation en août mais avec des temps de jeu moins conséquents que d’habitude. Nous essayions de ne pas aller au-delà d’une heure et quart. Malgré tout, on s’aperçoit qu’il y a de la casse. D’autres n’ont pas coupé dès qu’ils ont eu la possibilité de reprendre après le covid. C’est le cas de quelques clubs comme Lourdes ou Muret. Nous avons préféré couper, et d’autres ne l’ont pas fait. Je ne sais pas si Albi-Marssac a coupé ou pas. Il est évident que s’ils n’ont pas coupé, ils seront fin prêt pour le début de saison. Ce qui n’est pas notre cas. On le sait, nous ne sommes pas tout à fait prêts. Nous sommes encore en rodage. Peut-être qu’ils nous prennent au bon moment. Mais les clubs qui n’ont pas coupé vont peut-être s’essouffler un peu plus tard. Les saisons c’est déjà là, si en plus tu ne coupes pas pendant les vacances ça fait deux mois supplémentaires. Je me suis aperçu que les joueurs en avaient besoin car beaucoup sont partis en vacances, beaucoup plus que les saisons passées. Tu ne peux pas les blâmer pour ça. Ces équipes auront peut-être le contre-coup, mais les points pris ne sont plus à prendre.

Propos recueillis par N.Portillo

Un commentaire sur “#Foot – R1 / G.Garcia (Auch) « Peut-être qu’ils nous prennent au bon moment »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s