#Foot – R1 / J-L.Fauré (Portet) « On ne va pas être une équipe très facile à jouer »

Nouvelle étape de ce nouveau projet Portet. Après de bons résultats ces dernières années l’ASPCR s’est refondé pour repartir sur de nouvelles bases. Les premiers résultats de ces nouvelles bases se verront dès ce samedi avec le déplacement à Tarbes. Une rencontre qui s’annonce compliquée selon le directeur sportif, Jean-Louis Fauré.

Ce week-end commence le championnat de Régional 1. Portet se déplace à Tarbes, de quoi commencer par un gros morceau pour vous !

Oui on affronte un très gros d’entrée. Quand on regarde, dans la poule il y a de très grosses équipes. Je vais même dire mieux, il y a de très gros clubs. Des clubs qui ont une histoire comme Auch, Tarbes, Albi-Marssac, même si ce n’est pas le même Albi c’est une grosse structure, Golfech qui depuis des années est costand, Toulouse Métropole, le Rodéo. Bref il y a des clubs dans la poule qui ont une grosse histoire. Ce sont des clubs avant d’être des équipes. Nous sommes vraiment très petits et nous irons sur la pointe des pieds à Tarbes.

Pourtant parmi vos autres adversaires de cette poule C, certains mentionnent Portet comme un très beau outsider cette saison. Est-ce une réflexion logique à vos yeux ?

Il y a les gros, les clubs qui ont une grosse histoire, et nous, on fait parti de toutes les autres équipes, qui auront leur mot à dire parce qu’il y a de la qualité. Ça va être un championnat très homogène avec quatre descentes. Il faudra se tirer la bourre tous les week-ends. Nous avons essayé de travailler et de bâtir quelque chose de cohérent. Nous allons essayer de le mettre à l’épreuve du feu. On va voir. Les matchs de préparation c’est une chose, mais la vérité reste toujours le championnat et la confrontation avec des équipes de votre niveau. Avec le staff, nous sommes curieux de voir comment nous allons nous comporter.

Ce week-end donc déplacement à Tarbes. Une équipe qui est passée par quelques années de difficultés mais veut maintenant remonter la pente et viser le niveau National. Cet adversaire va-t-il clairement vous poser beaucoup de difficultés ?

On s’attend à souffrir c’est certain. C’est une équipe jeune qui a de la qualité. C’est une école de foot derrière. C’est une méthode, un savoir-faire et un club qui s’est remis dernièrement à bien travailler. Oui, on s’attend à rencontre une belle équipe. Les coachs avaient déjà rencontré Tarbes l’année dernière. Ça avait été un match de bon niveau avec de la qualité dans cette équipe.

https://www.debardautomobiles.com/

Vous-même à Portet, l’été aura-t-il été bénéfique pour ajouter de la qualité à votre groupe et éviter de partir avec un temps de retard sur vos concurrents ?

On a essayé de bien travailler et d’apporter de la méthode. Les deux coachs, Lunceny Camara et Mikaël Guerrero, de l’équipe une ont vraiment bien bossé. Nous avions travaillé en juin pour redonner des jambes à ces garçons qui n’avaient pas joué depuis très longtemps. Nous avons essayé de blesser le moins de joueurs possible pendant cette préparation. Un épisode covid nous a ralenti. Mais dans l’ensemble nous avons essayé de travailler au mieux pour bâtir une équipe cohérente et conquérante.

Les semaines de préparation et les matchs amicaux ont-ils donné un bilan plutôt positif ou font-il planer le doute et le besoin de pas mal de travail à réaliser pour être prêts ?

Du boulot, il y en aura toujours. Les matchs de préparation et le match de Coupe ce week-end ont été cohérents. Nous avons fait des choses globalement cohérentes. On ne va pas être une équipe très facile à jouer, on l’espère en tout cas. Nous prenons les matchs comme ils viennent sans trop de pression. Nous avons la chance d’avoir un président qui est à fond derrière nous, qui est notre premier supporter, nous laisse travailler et nous met dans les meilleures conditions qu’il peut mettre. C’est l’an un d’un projet à Portet avec un nouveau président et un nouveau directeur sportif. On va faire du mieux que l’on puisse faire, mais nous ne nous mettons aucune pression sur les épaules.

Cet an un d’un projet et d’un cycle, après un cycle précédent fructueux (montée en R1 pour les masculins et passage en D2F pour les féminines). Quels seront les objectifs de ce nouveau cycle ?

Nous devons réussir à travailler au moins aussi bien que les autres, voir mieux que les autres. Notre projet n’est pas basé sur les résultats mais sur ce que nous allons mettre en oeuvre et la façon dont nous allons travailler. Nous avons tout à faire pour structurer le club et améliorer le sponsoring. Sur le terrain nous avons beaucoup de choses à faire pour améliorer la méthode, notre façon de travailler pour se rapprocher de ce qui se fait de mieux dans la région. J’ai eu la chance de travailler dans de gros clubs et l’objectif est de s’en rapprocher en terme de travail, de mieux travailleur même que les autres pour essayer de faire grandir le club.

Et à court terme, quels sont vos objectifs cette saison ?

Sincèrement, ce n’est pas de la langue de bois ou du Guy Roux, nous nous sommes donnés comme objectif de faire le mieux que l’on pourra faire. Ça fait deux ans que personne n’a joué donc ça fait deux ans que l’on n’a vu personne jouer, que l’on n’a pas pu s’étalonner. On a des garçons qui ont peut-être perdu du physique et d’autres qui vont éclore. Chez nous comme partout. En fait c’est très difficile aujourd’hui de savoir où en sont les autres et où nous en sommes nous. Nous avons comme objectif de bien travailler, de prendre du plaisir, de se régaler, qu’il y ait un état d’esprit Portet, que l’on soit une équipe chiante à jouer en mettant de la qualité. On veut être l’équipe poil à gratter de la poule. On veut essayer d’être très cohérents dans ce qu’on fait, mais nous n’avons aucun objectif en terme de résultats. Nous espérons juste nous maintenir évidemment. Nous abordons ce championnat avec beaucoup d’enthousiasme et d’envie et advienne que pourra.

Tous les feux sont au vert pour espérer une belle saison à l’ASPCR ?

Disons que nous avons des garçons qui sont contents de porter ces couleurs et des gens qui aiment ce club. J’ai deux coachs qui sont investits à 100%. Il y a vraiment une volonté de tout le monde de faire du mieux que l’on peut et on bosse. On verra derrière ce qu’il adviendra de l’équipe sénior, mais aussi des féminines. Il y a un projet autour de l’équipe réserve, des U20. On essaye de travailler sur tous les étages de la fusée. L’école de foot doit reprendre son envol. Il y a beaucoup de choses à faire c’est un très beau chantier et on l’aborde avec beaucoup d’enthousiasme.

L’idée est donc de faire évoluer Portet à tous les niveaux, si bien sur les terrains qu’en coulisse !

On veut ça. On essaye de faire le maximum pour ça. Comme on disait AC/DC « it’s a long way to the top, if you wanna rock’n’roll. » On bosse mais avec beaucoup d’enthousiasme et beaucoup de plaisir. C’est un truc neuf. Nous avons des joueurs de qualité, de bons joueurs. Nous avons bien recruté de bons jeunes joueurs et des joueurs matures. Nous avions déjà des joueurs dans le club. A voir comment la mayonnaise prendra. Seul le championnat nous dira ce que nous valons réellement.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s