#Rugby – Nationale / G.Queheille (Albi) : «L’humilité est notre fond de commerce!»

Gilen Queheille a fait un retour fracassant sous les couleurs du Sporting Club Albigeois, ce samedi lors de la victoire 28-17 face au Stade Dijonnais. L’homme de Mauléon s’est affirmé dès sa première titularisation comme le facteur X des jaunes et noirs, en inscrivant 2 essais sur des actions d’éclats où il a enrhumé la défense bourguignonne. Pour le 1/2 de mêlée passé par Lavaur et Colomiers, ses retrouvailles avec son mentor, Mathieu Bonello lui ont fait recouvrer sa fougue et sa vista. Décisif et chirurgical au pied, Gilen Queheille a grandement participé à la construction d’une victoire, permettant aux albigeois de débuter à merveille leur seconde saison en Nationale. Ce souletin fortement attaché à ses racines basques n’a pas manqué aussi, a porté un regard passionné sur le bouillant derby du week-end, opposant le SA Mauléon au FC Oloron, véritable juge de paix d’une rivalité ancestrale.

Crédit photo Pierre Bras

Gilen Queheille pour un come-back sous les couleurs jaune et noir. On va dire que c’est un retour très, très réussi ?

 

Bien sûr car l’objectif était de bien commencer le championnat et mieux débuter que par une victoire, ça n’est pas possible. 

 

Deux essais et deux essais de filou où tu sens les coups et où tu y vas tout seul comme un grand. Qu’est-ce qui s’est passé dans ta tête quand tu as vu ces trous ? 

 

Déjà, ça fait du bien de prendre un intervalle et de rejouer au rugby. C’est l’une de mes qualités, les coachs la connaissent mais j’ai aussi des défauts qu’il faut que je travaille. Ils prennent mon jeu pour ce que je suis. 

https://www.debardautomobiles.com

Tu es arrivé à Albi avec un manager que tu connais très, très bien, Mathieu Bonello qui t’avait relancé à Lavaur. Ça a vraiment participé dans ton choix de venir à Albi ? 

 

Complètement, oui et même les deux coachs, Mathieu et Alex. Au-delà de leur philosophie de jeu, il y a la philosophie du rugby qu’ils veulent mettre en place et qui correspondent complètement au mec de Mauléon que je suis. Par rapport au rugby que j’ai connu à Mauléon, je retrouve ce rugby un peu champêtre que j’aime bien, qui se met en place autour de la cohésion, de l’état d’esprit avec quelques soirées l’été donc, ça me convient parfaitement. 

 

Maintenant, le plus dur pour le Sporting Club Albigeois va être de ne pas s’enflammer ? Il y a eu une victoire à l’extérieur mais il va falloir faire le plus dur à domicile face à Massy, une autre équipe qui va envoyer du jeu au 4 coins du terrain

 

Je pense que l’humilité est notre fond de commerce donc non, on ne va pas du tout s’enflammer. L’objectif était de venir, de se mettre dans les clous à la 60e et de voir après, on l’a fait et on a gagné. Maintenant, on va recevoir Massy en toute humilité, on sait qu’ils ont perdu à la maison et qu’ils vont vouloir se reprendre donc, à nous de faire un bon match.

 

Mathieu les connaît par cœur et Massy connaît Mathieu par cœur. Ça sent la partie d’échecs géante ? 

 

Oui, je pense que Mathieu va avoir beaucoup de travail cette semaine mais c’est son job, on lui laisse (rires). 

https://www.roux-carrosserie.fr

On ne peut pas parler de Gilen Queheille sans parler de Mauléon. Le SAM reprend le championnat de Fédérale 1 après un long tunnel sanitaire et de Covid, tu as un petit message au peuple mauléonais et à ton père, qui est le président du club ? 

 

En plus, c’est le début contre Oloron et ça, c’est le match qu’on ne peut tout simplement pas perdre. Aujourd’hui, j’aurai la boule au ventre à 15h30 parce-que ce sera le début mais aussi pour la B car tous nos potes de la B jouent. Je souhaite beaucoup de chance à mes potes de Mauléon, il faut qu’ils gagnent à Marius Rodrigo et la fête sera belle devant 3 000 à 4 000 personnes.  

 

On peut s’attendre à ce que des panneaux se déplacent entre Mauléon et Oloron, comme chaque année ? 

 

Les Oloronais avaient eu la bonne idée d’apporter le panneau d’Oloron à Mauléon, c’est sympa et rigolo. Mais s’ils pouvaient après ramener la défaite à Oloron, ça serait mieux (rires).

Propos recueillis par Loïc Colombié

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s