#Rugby – Nationale / D.Odieté (Dijon) : «Un jour je voudrais rejouer pour l’équipe nationale!»

David Odiete, l’arrière international Italien Dijonnais nous a accordé une interview en amont de la réception du Sporting Club Albigeois pour le compte de la première journée de Nationale. Celui qui a enflammé les défenses adverses la saison passée, en empilant les essais, repart pour une seconde saison chez les bourguignons, avec l’envie de s’éclater et prendre du plaisir dans cette équipe à l’ADN joueuse. Rencontre avec un ailier qui rêve de retrouver la Squadra Azzurra, mais aussi, de réaliser une saison pleine avec les stadistes.

Tu vas lancer ta seconde saison en National au Stade Dijonnais. L’année dernière, tu as été un des meilleurs marqueurs d’essais du Stade. Ça va être un peu compliqué de faire aussi bien cette saison ?

Oui peut-être. J’espère bien travailler, faire la même chose et aider l’équipe à chaque match en marquant beaucoup d’essais. Je ne m’inquiète pas. Je suis en forme pour le match de cette semaine à Albi. Si je travaille bien, l’essai arrivera. Chaque match, je garde ma forme pour le match du week-end.

Tu as l’air de bien te sentir en Bourgogne. Tu as signé pour une seconde saison au club. Comme on dit dans le jargon, tu es comme un poisson dans l’eau à Dijon…

Oui la dernière saison n’était pas facile lors de la phase aller. Nous n’avons pas gagné beaucoup de matchs. Mais avec la phase retour, c’était mieux. Nous avons davantage pris confiance et nous avons gagné quelques matchs de plus. Beaucoup de victoires à la maison, et quelques matchs remportés à l’extérieur. C’est bien pour nous. Toute l’équipe veut bien commencer cette saison maintenant.

En recevant Albi dés le premier match, une équipe de Pro D2, vous commencez dans le vif avec un choc entre deux équipes qui s’étaient rencontrées en quart de finale de Fédérale 1 il y a deux ans. Il n’y a rien de mieux pour commencer une saison ?

Oui. Je sais qu’Albi a une bonne équipe mais presque toutes les équipes de ce championnat de National sont de bonnes équipes. Pour le premier match, nous devons regarder notre travail et mettre en place toutes les choses que nous avons travaillées pendant la semaine. On verra le score à la fin du match.

À Albi, en demi de mêlée, il y a un certain Charly Trussardi passé par Rovigo et le Benetton Trévise comme toi. Tu le connais un peu ?

Oui. Je n’ai pas joué avec Charly, mais oui je le connais bien. Il a joué avec beaucoup d’amis à moi. Bien sûr, il a joué pour Trévise et Rovigo, j’ai donc beaucoup de coéquipiers qui ont joué avec lui.

En parlant de Trévise et Rovigo, une grande partie de ta carrière s’est faite dans ton pays natal, l’Italie. Est-ce que tu n’as pas un peu le mal du pays ? Tu rêves encore de rejouer avec la sélection ?

Oui bien sûr toujours. Un jour je voudrais rejouer pour l’équipe nationale donc c’est une très bonne chose pour un joueur d’être avec son équipe nationale. Comme le match d’Albi et comme chaque semaine, je suis focalisé sur le travail du week-end. Si je peux bien jouer, peut-être que le coach verra mon travail.

https://debardautomobiles.com

J’imagine que tu as gardé des liens avec Rovigo et Trévise que tu dois regarder leurs prestations et l’évolution de ces deux clubs ?

Oui

Quel est ton sentiment sur le championnat Italien ?

Trévise, comme le Zèbre, ils auront un nouveau championnat qui s’appelle United Rugby Championship c’est un championnat comme l’était la Rainbow Cup, c’est très intéressant. Trévise a gagné le dernier tournoi. Je pense que maintenant ils ont beaucoup de confiance et peuvent très bien commencer la saison. J’espère qu’ils gagneront beaucoup de matchs dans cette nouvelle compétition. J’espère aussi qu’ils pourront apporter ce travail et ces victoires à l’équipe nationale.

https://debardautomobiles.com

Le match Dijon contre Albi, c’est aussi un peu le retour des supporters au Stade Bourillot, le retour du public et donc du vrai rugby ?

Oui bien sûr. La dernière saison, nous n’avions pas les supporters à cause du covid. Je pense avoir joué un ou deux matchs avec les supporters au Stade Bourillot. Je suis heureux d’avoir cette opportunité ce week-end.

A Dijon, qu’est-ce que vous craignez le plus de cette équipe d’Albi ? Peut-être le pack d’avants ?

Nous avons travaillé les premiers matchs avec les gros, avec les arrières et un bon plan de jeu. Pour ce week-end, nous verrons si nous pouvons mettre en place tout ce que nous avons travaillé. Maintenant, je ne peux pas dire quoi que ça soit de plus.

https://www.roux-carrosserie.fr

On va parler aussi de tes objectifs personnels. Lesquels sont-ils pour cette saison ? Essayer déjà de prendre du plaisir ?

Bien sûr prendre du plaisir sur chaque match. Comme je l’ai déjà dit avant, je voudrais aider l’équipe sur chaque match en marquant des points et des essais. Si nous pouvons gagner chaque match, j’en serais très heureux.

Propos recueillis par Loïc Colombié

Retranscription Nicolas Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s