#Football – D2F / Cordier (AMTF ASPTT) : « Ne pas s’emballer, ni avoir peur »

A quelques jours de la reprise de la D2 Féminine, faisons à un tour des principaux acteurs de ce championnat : l’AMTF, Rodez, Brest, Montauban, Strasbourg, Orléans, Nimes ou encore Thonon. Vous retrouverez les objectifs pour cette saison 2021-2022, la préparation estivale, la reprise.

Après être allé à la rencontre du Stade Brestois avec Cazeau et du RAF avec Sieber, place au Sud-Ouest de la France avec le Albi Marssac Tarn Football ASPTT (ex-ASPTT Football de l’Albigeois) et l’une de ses pièces maîtresses, Ophélie Cordier. Le couteau-suisse albigeois, capable de jouer dans l’axe central, milieu défensive ou meneuse de jeu va apporter son expérience et son agressivité pour placer l’AMTF dans la première partie du classement. Nous revenons avec elle sur sa préparation estivale, ses objectifs collectifs et personnels et l’approche du premier match de championnat. Rencontre.

Parles nous de cette reprise, de cette prepa, qui a dû être difficile, le temps de retrouver une vraie condition physique et les automatismes après une telle coupure. Quel a été le programme, les matchs amicaux et quels enseignements vous en avez tiré ?
Alors cette reprise dans l’ensemble s’est vraiment bien passée. On a construit un groupe. La préparation pour être prête est toujours compliquée mais on arrive au bout en ayant bien travaillé et c’est le plus important.  Après on a un eu un avantage c’est qu’on s’est arrêté seulement une semaine complètement avant la prépa individuelle. Les automatismes reviennent petit à petit et on a la chance que le groupe n’ai pas beaucoup changé. 
Concernant les matchs amicaux nous avons eu quelques problèmes suite à beaucoup de désistements des clubs adverses mais on a quand même réussi à en faire 3 et cela permet déjà de travailler et de pouvoir s’améliorer. 

Quel est ton ressenti à quelques jours de reprendre officiellement la compétition ? De l’excitation sûrement mais est-ce qu’il y a une légère appréhension après tant de temps d’arrêt ?
Il y a oui beaucoup d’excitation à quelques jours de reprendre le championnat car ça fait bientôt 1 an que nous n’avons pas fait de match de championnat. De l’appréhension non pas tellement puisque nous avons travaillé pour être prêtes et pour prendre des points au fur et à mesure des matchs.

Qu’est ce que tu peux nous dire sur la méthode mise en place par ton entraîneur ? Qu’est ce qu’il essaie d’insuffler au groupe, quelles sont ses spécificités ?
Guillaume et Nico essayent de nous mettre dans les meilleures conditions pour qu’on forme vraiment un groupe uni et en jouant proprement. Marion elle nous permet d’être prête physiquement pour commencer le championnat. Après concernant la méthode de travail, on reprend sur les bases de fin de saison, puisque l’on ne s’est pas arrêté longtemps. On continue à apprendre les systèmes de jeu ainsi que tout les types de replacements car le jeu se met en place grâce aux déplacements et replacements de chaque filles.

Toumi, Cordier, Kirbach, Chirat et Cazes tenteront de porter haut, les couleurs de l’AMTF
© La Dépêche du Midi

Quels seront les objectifs du club cette saison ?
Les objectifs du club se feront au fur et à mesure de l’année, il ne faut pas s’emballer, ni avoir peur. Alors il faut tout d’abord prendre le plus de points pour se maintenir le plus rapidement possible et ensuite viser les 5 premières places et pourquoi pas le top 3. 

A titre individuel, qu’est-ce que tu attends de cette saison et quels seront tes objectifs personnels ?
A titre individuel, j’espère mettre les filles dans les meilleures conditions possibles pour progresser dans le jeu et pour gagner le plus de points possible tout en aidant les plus jeunes et en apprenant des plus anciennes. Je souhaite réaliser une très bonne saison et passer de bons moments toutes ensembles.

La compétition reprend le week-end avec un déplacement à Grenoble. Qu’est ce qui sera la clé de ce premier match ?
Oui la compétition reprend enfin. La clé de ce premier match sera la hargne, la combativité de chacune pour ramener le maximum de points à la maison. 
Mais pour ça il va falloir être une équipe dès l’échauffement jusqu’au coup de sifflet final. Il faudra défendre ensemble, chacune pour l’autre et être le plus concentré possible pour mettre le match à notre avantage le plus tôt possible.

Propos recueillis par Romain Brunot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s