#Foot – N3 / G.Boronad (A.Argelès) « prendre le plus de points et se maintenir le plus vite possible »

Après quelques journées intéressantes la saison dernière, Albères Argelès repart au travail en espérant rapidement acquérir le maintien dans ce championnat de National 3 des plus disputé où les places sont chères. Le coach Catalan, Guillaume Boronad, espère compter sur son assise défensive pour faire la différence au bon moment.

Avec seulement deux mois de compétitions en tant que promu, la saison dernière aura été express. Est-ce que pour vous ces quelques matchs auront tout de même eu de l’utilité ?

Effectivement nous n’avons joué que six journées. Maintenant, je pense que ça nous a quand même servi. J’avais beaucoup de joueurs dans l’effectif qui n’avaient pas joué à ce niveau. Ça a été bénéfique de faire ces six journées. Ils ont un peu réussi à se situer par rapport à la division. Même si nous n’avons pas fait la moitié d’un championnat, ou un championnat entier, c’était important pour beaucoup de joueurs de faire ces six matchs.

Et vous même dans le staff, est-ce que la courte expérience de la saison dernière va influencer la préparation que vous mettrez en place pour cette nouvelle saison ?

Non. Nous sommes focalisés à travailler par rapport à nos lacunes, mais rien par rapport à la division en elle-même. Nous allons travailler pour nous, afin de pouvoir progresser tout simplement et non selon la division dans laquelle nous sommes.

Comment s’est annoncée la reprise du côté d’Albères Argeles ?

Nous avons repris mi-juillet. C’était assez compliqué tout de même. Les mecs bossent de leur côté, et ils n’ont pas de défraiement comme il n’y a pas de championnat. C’est déjà bien qu’ils soient venus pendant un mois au printemps pour pouvoir préparer les organismes à une préparation d’avant-saison. Nous allons donc nous préparer comme d’habitude, même si j’ai programmé davantage de matchs amicaux. Les joueurs n’ont pas joué pendant six mois et ils ont besoin de ces sensations de matchs. D’habitude nous étions focalisés sur le travail physique avec cinq matchs amicaux. Là nous voudrions en faire huit exceptionnellement car je pense que les joueurs ont besoin de jouer. Ils ont besoin de se rassurer, de retrouver des sensations. Le travail athlétique d’avant-saison, c’est important évidemment, mais le match c’est le match.

Avec la petite période d’entraînements réels en juin et la reprise de mi-juillet, dans quelles dispositions sont les joueurs ?

Ils sont contents de se retrouver après six mois d’absence. Au début nous avons fait beaucoup de jeu. Nous n’avions pas travaillé plus que ça physiquement, l’objectif était de retrouver ces sensations et se retrouver trois fois par semaine histoire de tout remettre en route. Je sens qu’ils sont motivés. Ils espèrent tous, et moi le premier que nous allons pouvoir faire une saison pleine cette fois-ci. Nous avons toujours cette crainte malheureusement. Faire la préparation et des petits matchs, ça leur a manqué, et à moi aussi. La petite coupure de novembre n’était pas malvenue après cette défaite à la maison en championnat contre Montpellier. Mais finalement, les joueurs, les entraîneurs et même les spectateurs ont envie de revenir au stade.

Est-ce que votre effectif a bougé pour cette nouvelle saison ?

Oui nous avons perdu sept ou huit joueurs et nous avons du compenser.

De tels changements ne vous font-ils pas peur pour amorcer cette nouvelle saison ?

Peur non mais j’aurais préféré garder tout le monde sur la continuité de la montée. Ce n’est pas facile de repartir avec huit nouveaux joueurs. Il va falloir une petite piqûre de rappel, retravailler. C’est surtout les affinités entre joueurs et les automatismes sur le terrain qu’il nous faudra retravailler. Nous sommes tout de même contents des joueurs qui nous rejoignent et nous sommes confiants.

Même si Aigues Mortes vient de monter, vous avez encore une petite stature de promu. Quels seront les objectifs pour vous cette saison ?

Argelès est un club qui a toujours évolué en Régional 1. Nous sommes montés l’année dernière mais nous n’avons fait que six journées. Ça serait incohérent de notre part de viser autre chose que le maintien. La priorité c’est de continuer sur notre lancée, prendre le plus de points possibles et se maintenir le plus vite possible. C’est notre priorité. Il faut essayer de pérenniser le club et le maintenir deux-trois ans en National 3 avant d’espérer jouer autre chose.

Pour se maintenir quels seront selon vous les éléments les plus importants : un bon départ, un groupe solide ?

Pour un maintien, c’est important d’avoir une bonne défense et de bien se préparer et d’être appliqués tactiquement. C’est la base. Après utiliser le ballon comme on l’a fait en R1. La priorité c’est d’avoir une bonne assise. Nous comptons le retour de Rémy Bonne qui était chez nous en R1. Il n’a pas pu rester l’année dernière et là il nous rejoint. C’est une bonne chose pour le club, l’équipe, et pour moi. Il a déjà joué à un tel niveau c’est un plus. Cette assise défensive avec notre capitaine qui revient c’est vraiment bien. On espère prendre les points qu’il faut et se maintenir le plus vite possible. Ça serait déjà bien pour nous.

Propos recueillis par Nicolas Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s