#Foot – R3 / JD.Boisseau (Giroussens) « A nous d’être sérieux jusqu’au bout »

Après deux bouts de saisons prometteurs, Jean Daniel Boisseau espère bien montrer la progression de ses troupes en Régional 3. Si un départ sera essentiel pour le coach Tarnais, il verrait bien le gain de maturité de ses joueurs leur permettre de viser une première partie de tableau…

Saison tronquée l’an passée. On sort au final de deux saisons spéciales, est-ce que vous en retirez quelque chose de ces deux saisons en Régional 3 malgré tout ?

La première saison en R3 a été une bonne cuvée pour nous comme nous finissons sixièmes. J’avais déjà dis l’année dernière espérer faire un bon départ sur cette saison. Ce qu’on avait réussi à faire. Nous étions plusieurs à la troisième place, sachant que l’on avait un match en retard qui s’il était victorieux nous permettait de passer deuxièmes et à deux points d’Onet ! Ça a été très compliqué au bout de quatre matchs. Le point positif c’est que mon groupe reste très soudé et a beaucoup d’envie même dans cette période difficile. Ce qui me permet de n’afficher aucun départ.

Et comptez-vous des arrivées ?

Il y a une arrivée de sûre, Vincent Lala, qui était repartit sur Cahuzac et nous revient. Mon groupe était déjà assez étoffé et de qualité. Je n’ai pas trop voulu bouger le groupe aussi.

C’est vrai que si l’on se penche sur les débuts de la saison dernière, vous comptiez deux victoires, un nul, une défaite avec ce fameux match en retard qui vous aurait potentiellement permis de revenir à hauteur de la deuxième place. La seule ombre au tableau c’était l’élimination en Coupe de France contre St Juery…

Tout à fait, on avait loupé notre entame de match contre St Juery où on prend 3-0 au bout de 20 minutes. St Juery est une très belle équipe, mais nous avions su rivaliser sur la fin du match. L’ombre c’était cette défaite à Bassin Aveyron où l’on s’incline 4-0. Mais ils prétendaient être un gros de la poule. A côté nous avions battu Figeac et Mas Grenier, et un nul contre Castres.

Dans quelle philosophie partez-vous sur cette nouvelle année que l’on espère voir arriver à son terme cette fois ?

On a fait trois matchs amicaux en juin pour clôturer la saison. Je repars avec les mêmes ambitions que la saison dernière : bien démarrer le championnat. C’est très important et après j’espère un bon parcours en Coupe de France, c’est aussi les aléas du tirage qui nous permettraient ça (retrouvez le tirage de la Coupe de France ici). C’est ce que j’espère sur ce début de saison et après prétendre à jouer le haut du tableau. On sort d’un week-end cohésion où l’on n’a pas fait de foot. Nous n’avons fait que des activités : course d’orientation, descente en canoë et derrière reprise de la préparation.

https://debardautomobiles.com

Quels seront les pêchés qu’il vous faudra travailler lors de votre préparation ?

On a déjà un préparateur physique. On essaye de combler tout ça avec nos moyens et à notre niveau. Intégrer ce préparateur nous permettra d’être en forme d’entrée de jeu. Niveau défaut, à nous d’être sérieux jusqu’au bout. Je ne peux rien dire, on a terminé la saison mi-octobre et la saison d’avant nous avions terminé début mars. C’est très compliqué de pouvoir se projeter sur ça en sachant que j’ai confiance en mon groupe. Il a une moyenne d’âge assez jeune, 25 ans et je pense qu’il va commencer à arriver à maturité. Maintenant ça serait les résultats, la présence aux entraînements, l’envie et de faire à notre niveau.

Au final vous retombez sur le mêmes adversaires pour la saison prochaine. Est-ce une bonne nouvelle pour vous ?

On retombe dans la même poule avec le premier qui monte et les quatre suivants qui descendent. Il faut faire très attention, rester humble et s’il y a quelque chose à prendre on le prendra. Nous allons d’abord viser le maintien et après si on peut faire mieux on fera mieux. On n’a pas de Coupe d’Occitanie donc ça serait bien de faire une petite épopée en Coupe de France car après nous avons pas mal de week-ends de libres. A Giroussens, ça fait pas mal que l’on n’a fait d’épopée dans cette compétition. En tant que coach, j’ai vécu deux troisièmes tours, mais jamais jusqu’aux maillots. Une petite épopée ça serait bien pour le village et les joueurs.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s