#Foot – R1 / S.Farré (Girou) « Un championnat très ouvert »

Grosse poule et gros adversaires, c’est une saison relevée qui attend le Girou à compter de septembre prochain. Cela n’inquiète pas forcément Sébastien Farré, il faut dire que les siens ont l’habitude depuis quelques années en Régional 1 d’évoluer dans l’adversité et de se transcender pour l’amour du maillot…

Sur quel pied allez-vous danser pour cette nouvelle saison ?

On est un peu comme l’an passé avec très peu de mouvements. Nous sommes sur le même projet avec une équipe rajeunie. On souhaite les installer dans la continuité avec beaucoup de travail et les voir progresser au fil des matchs et de la saison.

Cet effectif rajeunis a-t-il déjà pu acquérir deux-trois tuyaux et une certaine expérience de la R1 durant cette courte saison que l’on a connu l’an passé ?

Oui je pense que malgré tout, même s’il n’y a pas eu beaucoup de matchs ces deux dernières années, ils ont pris en maturité, ont grandit et ont évolué et dans leur vie personnelle aussi. Il y a de la progression malgré tout.

Dans une poule de R1 conséquente avec de gros adversaires et quatre descentes. Est-ce qu’avoir une équipe peu expérimentée ne peut pas devenir un défaut de taille ?

Non. Cette équipe est jeune par l’âge, mais mes joueurs évoluent au niveau Régional 1 depuis un moment. Pour eux, l’âge ne doit plus rentrer en compte. Ils ont l’expérience et le recul nécessaires pour comprendre l’intensité, la rigueur et le travail qu’il faut pour être au niveau.

https://debardautomobiles.com

Et ce gain de maturité ne peut que s’accroître au fil des saisons. De quoi vous faire espérer un top 5 dans les prochaines saisons ?

Je pense qu’il faut avant tout garder beaucoup d’humilité. Les autres équipes comme nous grandissent et évoluent. Comme vous l’avez dit, le niveau est très relevé ! Bien sûr, on dispute une compétition pour être le plus haut possible. J’espère qu’ils ont cet esprit de compétiteur chevillé au corps et l’envie sera de gagner un maximum de matchs.

En terme de reprise comment ça s’augure au Girou ?

On n’a quasiment jamais arrêté la saison passée avec des séances le week-end. Quand nous avons pu reprendre comme il faut, nous l’avons fait en intégrant des matchs amicaux en fin de saison. Nous avons amené nous joueurs jusqu’au 2 juillet, le plus tard possible. Ensuite nous avons coupé jusqu’au 2 août avec de leur côté un programme individuel à réaliser. Même pendant la coupure, on voit que les signaux sont au vert. On avait de l’assiduité aux entraînements, des gars sérieux et ça nous a permis de dégager une belle ossature.

Après cela, la préparation sera-t-elle classique ou adaptée au contexte particulier que l’on vit ?

La préparation ressemblera à ce que l’on fait d’habitude. L’idée était de combler, ce que l’on a fait sur les mois de mai-juin, ce manque de compétition. On avait repris avec trois séances par semaine où nous avons déjà bien ramené nos joueurs à un niveau des plus acceptables. On espère qu’avec la préparation individuelle et ensuite la collective, qui sera un peu plus intense que d’habitude, nous pourrons d’ici début septembre être à un niveau très acceptable.

Comme chaque année, l’entame de saison sera capitale. Elle le sera d’autant plus cette saison avec quatre descentes. Le couperet est plus que jamais présent non ?

Travailler avec des victoires, c’est toujours plus simple, c’est certain. Ça amène de la confiance. Les premiers résultats sont toujours très importants pour travailler dans la sérénité. Mieux on part, mieux c’est. Jouer le maintien, c’est notre quotidien. On est très conscients, comme chaque année, que c’est mieux de vite engranger des points. Mais on ne se met pas davantage de pression.

Votre poule est somme toute assez relevée, on peut penser au Rodéo, à Toulouse Métropole, Golfech, Tarbes, Auch… Est-ce qu’un favori se dégage-t-il selon vous ou ça sera très disputé ?

Ça va être disputé jusqu’au bout en haut. Vous avez cité plusieurs équipes mais on peut rajouter Onet voir Portet qui s’est pas mal renforcé. On sort en plus de deux saisons avec des choses nouvelles. C’est difficile de sortir un leader clair et définis. Ça peut être une surprise comme un gros et ça sera un championnat très ouvert.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s