#Cyclisme/Benjamin Thomas et Valentine Fortin préparent Tokyo.. Gauthier Navarro encore à l’arrêt.

Les coureurs occitans connaissent des fortunes diverses en ce début d’été. Florent Castellarnau n’est pas passé loin d’un sacre national à Epinal. Bruno Armirail et Anthony Pérez sont présents sur le Tour de France, le toulousain a déjà été très en vue dans la conquête du maillot à pois.Lilian Calmejane et Pavel Sivakov préparent la fin de saison.D’autres régionaux sont appelés à connaître la gloire, notamment Valentine Fortin et Benjamin Thomas. Pour Gauthier Navarro, les ennuis perdurent.

Valentine Fortin (crédit photo La Nouvelle République)

Valentine Fortin en progrès constant.

Native de Toulouse, la citoyenne de Grépiac (31) a été convoquée en stage avec l’ équipe de France sur piste pour préparer les JO de Tokyo.Formée à l’école de cyclisme du GSC Blagnac, et encadrée de main de Maître par la spécialiste du cyclisme sur piste Cathy Moncassin , elle fut sous les couleurs tricolores double médaillée de bronze de la poursuite par équipe dans les championnats du Monde de 2016 et 2017.Toujours en 2017, elle est encore « bronzée » dans la course à l’américaine juniors.
La même année, elle termine 11ème de la classique Gand-Wevelgem juniors.

https://www.debardautomobiles.com

2017, c’est la fin de son aventure blagnacaise. Elle s’engage début 2018 dans l’équipe Bio Frais de Saint-Julien-en-Genevois pour continuer son apprentissage,aux côtés de la tarnaise Manon Souyris.Elle obtient 3 médailles de bronze aux championnats de France en poursuite individuelle, scratch et omnium. En 2020, elle inscrit son nom dans la Mirabelle Classic et dans la classic féminine Vienne-Nouvelle Aquitaine.
Cette épreuve semble être tracée pour ses qualités, puisqu’elle inscrit à nouveau celle-ci à son palmarès en 2021, sous ses nouvelles couleurs de l’équipe Saint-Michel Auber 93.
Du 10 au 21 juillet, sur le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, la haut-garonnaise préparera les JO avec à ses côtés Marion Borras et Clara Copponi ses camarades avec qui elle fut championne de France de poursuite en 2019.

Benjamin Thomas (Crédit photo FFC).

Benjamin Thomas pour l’or olympique.

Qui ne connaît pas Benjamin Thomas ? Il est actuellement un des meilleurs pistards au monde, et un des coureurs les plus performants dans l’effort solitaire, au niveau d’un Filippo Ganna ou de son équipier de la Groupama-FDJ Stefan Kung.
Le natif de Lavaur, aujourd’hui installé à Montichiari (Italie), présente un palmarès à faire pâlir tous ses adversaires. Double Champion du Monde l’omnium (2017 et 2020), champion du Monde de la course aux points en 2014, il est quintuple champion d’Europe (course aux ponts, omnium, poursuite par équipe).
Surdoué, il signe son premier contrat pro à seulement 19 ans avec l’équipe de l’Armée de Terre. Il était alors entouré de coureurs occitans, tels Stéphane Poulhiès , Julien Loubet, Bruno Armirail et Romain Campistrous. Outre ses qualités de pistard, il devient performant sur route. Il obtient une victoire dans la 3ème étape des 4 Jours de Dunkerque, en véritable poursuiteur, il est le rescapé d’une échappée, et termine au nez et à la barbe des sprinters Niccolo Bonifazio et Arnaud Démare.Il remporte une étape du Tour de Wallonie, tout en continuant à pratiquer la piste avec succès.
En 2018, Marc Madiot lui offre l’opportunité d’entrer dans une World Team. Il devient par deux fois champion de France du contre-la-montre en 2019 et en 2021.
Tokyo sera pour Benjamin Thomas l’objectif de sa saison, autant dire qu’il mettra tout en œuvre pour amener l’Or du pays du Soleil Levant. Il sera accompagné de Donavan Grondin ou Morgan Kneisky, son meilleur complice avec lequel il a déjà conquis maints succès.

Gauthier Navarro triomphant et malchanceux.

Gauthier Navarro (crédit photo Direct Vélo)

L’audois Gauthier Navarro connaît le meilleur et le pire en 2021. Le coureur du SCO Dijon Team matériel vélo.com avait comme objectif de confirmer tous les espoirs placés en lui dans la catégorie juniors (vainqueur d’étape au Tour de Gironde et 2ème de La Bernaudeau Junior derrière Hugo Page aujourd’hui chez Groupama FDJ Conti). Passé dans l’équipe nippone Interpro Cycling Academy, il est revenu en France se fixer en terres dijonnaises et retrouver son copain Joris Delbove.

https://www.debardautomobiles.com

Sa saison 2021 semblait être bien lancée 7éme d’une étape aux Boucles du Haut-Var, puis 10éme de la classique Annemasse Bellegarde et retour, avant qu’une chute ne vienne interrompre sa saison. Le 5 avril , lors du Grand Prix de Pouillenay il est entré en collision avec une moto avec pour résultat une  fracture de l’omoplate droite.Son retour à la compétition a eu lieu mi-mai lors du Tour du Gévaudan occitanie remporté par son camarade de club Joris Delbove.
Le 20 juin il devient champion régional de Bourgogne Franche-Comté à Villette lès Dole dans le Jura.
Six jours après ce succès, lors d’une sortie d’entraînement, c’est une voiture qui a projeté  le narbonnais au sol. Bis répétita,  fracture de l’omoplate droite !

Mais le garçon est solide, et quelque chose nous dit qu’on reverra l’ancien vainqueur du Trofeo d’Hivern (Espagne) , briller sur les routes des championnats de France espoirs et bien évidemment sur les routes accidentées de la Ronde de l’Isard en Ariège fin septembre.

Le Borgne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s