#Cyclisme – Championnats de France/ Succès et regrets.

Epinal dans les Vosges accueillait les championnats de France de cyclisme du 17 au 20 juin 2021. Dans le contre la montre Rémi Cavagna et Juliette Labous , Arnaud Démarre et Audrey Cordon -Ragot dans la course en ligne, remettaient leurs titres en jeu. Chez les amateurs, Emilien Viennet dans le CLM était absent, et Jason Tesson champion de France en amateurs en 2020 et qui a depuis franchi le Rubicon depuis, n’avait aucune pression sur les épaules. Benjamin Thomas et Bruno Armirail se régalent…

(crédit photos Vosges Matin)

Le contre la montre individuel hommes d’Epinal mettait en concurrence le tenant du titre. L’auvergnat Rémi Cavagna, les spécialistes de la discipline tels Yoann Paillot (Champion d’Europe et de France Espoirs 2011 et 2013), Pierre Latour (champion de France en 2017 et 2018 ), Thibault Guernalec (Champion de France Espoirs 2019), et les coureurs de la FDJ Groupama avec Clément Davy, Alexis Brunel, et les occitans Benjamin Thomas et Bruno Armirail.

https://www.debardautomobiles.com

Le tarnais et le bigourdan n’ont pas fait de détail. Ils s’emparent des deux premières places devant leur équipier Alexis Brunel. Anthony Pérez, le toulousain de la Cofidis, se classe au 8ème rang. Le grand battu du jour est l’auvergnat Rémi Cavagna, grandissime favori qui termine loin surement à cause d’une pression trop importante.
Rémi Cavagna a réussi à se remettre en question le 3 jours après, lors de l’épreuve en ligne. Tous les regards étaient portés vers Julian Alaphilippe, avec son maillot de champion du Monde sur les épaules. Les hommes de Deceuninck avec un effectif réduit à trois coureurs (avec Florian Sénéchal) ont parfaitement endormis les adversaires.Rémi Cavagna très tôt lancé dans une échappée à plusieurs, et alors que tout le monde pensait que dans son rôle d’équipier, il préparait le terrain pour son leader, a placé une attaque puissante dans les derniers kilomètres, en même temps que l’arrivée de la pluie. Il poursuivra son effort seul, sous une pluie diluvienne, qui rendait la chaussée dangereuse et comme dans un chrono, il ira chercher un titre fait de maîtrise. Cette victoire récompense un talent brut.
Il devance Rudy Molard (FDJ Groupama) et Damien Touze (Cofidis).Le vétéran béarnais Matthieu Ladagnous, bientôt 37 ans, se classe 11ème, Anthony Pérez 18ème, le bayonnais Cyril Barthe est 24ème.

Florent Castellarnau, dominer n’est pas gagner… mais quelle classe !

Pas récompensé de tous ses efforts, il termine à la plus mauvaise place.
Dans le championnat de France amateurs, l’homme qui aura marqué la course n’est autre que le biterrois Florent Castellarnau. Il aura passé la journée en tête, en compagnie, ou seul comme dans le dernier tour avant de se faire reprendre, dans le « money time ».
Dans un sprint à 4, au milieu de garçons soit plus rapides, soit plus puissants, on savait que Florent Castellarnau serait sûrement le déçu de service.
Et ce fut malheureusement le cas !Que de bravoure, lors de ce championnat, que d’énergie dépensée, mais surtout quel plaisir de voir un garçon aussi spontané dans l’effort. Sans calculer, Il a tout fait aux sensations et à l’instinct, mais comme souvent, il faut un peu plus pour accéder au titre. Florent Castellarnau a, en bon méditérranéen, fait le spectacle, au détriment du résultat et de son palmarès.

https://www.debardautomobiles.com

Le Team Pro Immo Nicolas Roux, qui court après le titre suprême, aura mis les ingrédients pour enfin parvenir à conquérir le paletot tricolore. Le DS de l’équipe, Nicolas Vogondy est un fin connaisseur des championnats de France et des courses en circuit, avec 2 titres chez les professionnels en 2002 et 2008. Les hommes Rouge et Noir ont été à l’avant toute la journée. Outre Florent Castellarnau, c’est le muretain Clément Jolibert qui autour du 120 ème kilomètre a été très en vue dans une échappée composée de entre autres du lavallois Tommy Pouget (ex-GSC Blagnac), Adrien Maire (AVC Aix en Provence), Tao Quémeré (VS Villefranche en Beaujolais) ou Romain Bacon (CC Nogent sur Oise).
Kévin Besson (OCF) a choisi l’option d’en garder sous la pédale dans le cas où, le final se jouerait en petit comité. Il prend une belle 9 ème place conforme à son statut. Il est le seul coureur classé de l’OCF. Le GSC Blagnac ne place aucun coureur à l’arrivée, mais on soulignera les bonnes performances de Lilian Langella avant son accident mécanique et de Thomas Bibet lâché à la pédale mais très vaillant dans une course de très haut niveau.

https://www.debardautomobiles.com

Vous pouvez retrouver l’ITW de Florent Castellarnau accordé au site Direct Vélo.
https://www.directvelo.com/actualite/88834/florent-castellarnau-ils-n-elisent-pas-le-plus-combatif
Le Borgne.

https://fb.watch/v/1pA9U5xpS/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s