#Rugby – Nationale / Q.Lalarme (UCS) : «C’est une très bonne première saison!»

L’ouvreur de l’Union Cognac Saint-Jean d’Angély, Quentin Lalarme, est venu nous livrer son sentiment après cette 1ere saison en Nationale, lors de l’émission web tv «Le #MagSport by H2G » de ce vendredi 18 juin 2020. Retrouvez l’entretien réalisé avec le plus bourguignon des joueurs de l’UCS, où il nous dresse un tour d’horizon de sa jeune carrière.

 

Quentin Lalarme ouvreur Union Cognac Saint d’Angely / Crédit photo: Le #MagSport – Studios H2G

 

C’est pour toi une période heureuse, celle des vacances après une dure saison de labeur en Nationale. J’imagine que cela doit faire du bien de se régénérer après cette saison qui a été très longue et qui n’a pas ménagé les joueurs de Nationale ? 

 

C’est vrai que ça fait du bien au moral mais aussi au corps de pouvoir prendre des vacances. La saison a effectivement été très longue avec en plus la coupure pour cause de Covid entre Novembre et Décembre. Ça a été dur de s’y remettre en Janvier et, de Janvier à fin Mai, on n’a pas arrêté, on n’a quasiment pas eu de repos puisqu’on a enchaîné tous les matchs pour rattraper ceux qui étaient en retard. Donc, c’est vrai que ça a été une saison très longue qui a commencé le 20 Juin de l’année dernière pour le début de la prépa et qui a fini presque 12 mois après. 

 

Quel est le bilan que tu peux tirer de ce premier exercice en Nationale, tant pour l’UCS que sur l’aspect général de ce championnat ? 

 

Concernant l’aspect général du championnat, je pense que c’est quelque chose de très bien. On a vu 14 équipes qui se sont battues tous les week-ends, il n’y a pas eu de gros scores comme quand, par exemple, le premier jouait contre le dernier. Ça a été serré toute l’année et la course finale pour les qualifs s’est jouée jusque sur le dernier week-end donc, sur l’aspect général, je pense que cette Nationale est une très bonne chose. Pour l’Union Cognac Saint-Jean d’Angély, je pense que c’est une très bonne première saison puisqu’on termine 7e au milieu de classement. Il est vrai que nous avons eu des coups de mou sur des défaites à domicile mais on a toujours su se remettre la tête à l’endroit le week-end d’après en allant gagner à l’extérieur. La saison a un peu été en dents de scie, on a perdu à la maison mais on est allé gagner à l’extérieur chez les gros comme à Albi, par exemple. Je pense que le bilan est intéressant pour une première saison en plus un peu stoppée par le Covid et que c’est une très bonne saison.

 

On a l’impression que vous aviez de la marge pour espérer être encore un peu plus haut car quand on voit la prestation que vous avez fait à Albi, qui est un peu l’un de vos matchs référence, on voit que vous en aviez dans le coffre ? 

 

Oui, je pense qu’on perd des matchs un peu bêtement, on a du mal à rentrer dans nos 20 premières minutes quand on joue à domicile. On venait de gagner à Albi, on perd à la maison contre Tarbes où on prend 20 points dans le premier quart d’heure donc c’est compliqué derrière puisqu’on court après le score mais malgré tout, on revient et je crois qu’on perd de trois points. Si on met tous les ingrédients, on peut prédire une belle saison pour l’année prochaine et ça serait très bien. 

https://www.debardautomobiles.com

La quintessence des matchs perdus bêtement, c’est celui face à Narbonne où ce n’est pas Narbonne qui a gagné contre Cognac mais l’UCS qui s’est tiré une balle dans le pied ? 

 

Ce n’est pas à moi de parler de cette rencontre mais par exemple, on perd le match contre Nice à la 88e et il y a beaucoup de matchs que nous avons perdu dans les arrêts de jeu. 

 

On va parler de toi personnellement, à l’heure d’une période qui est assez spéciale puisque c’est celle du  » mercato « . On sait que tu as encore un an de contrat à Cognac mais, bien que tu sois en vacances, une partie de ton cerveau doit encore être connectée au rugby car le téléphone doit sonner un petit peu ? 

 

Comme tout joueur je pense, tous doivent recevoir des appels car beaucoup ont des agents. Il me reste un an de contrat à Cognac, j’adore la ville et je suis bien dans le club donc, pour le moment, je suis à Cognac et tout va bien. 

https://www.aristow.com/fr/

Un nouveau groupe va se créer à Cognac. On a vu qu’il y avait 16 départs et donc un nouveau cycle, le véritable An I de l’ère Landreau ? 

 

Beaucoup de joueurs étaient en fin de contrat, des joueurs qui avaient été recrutés sous l’ère Hamacek / Cabannes donc, je pense que Fabrice veut faire son recrutement et c’est totalement normal. Il y a des joueurs qui ont eu des propositions ailleurs et tant mieux pour eux, je leur souhaite tout le bonheur dans leur nouveau club. 

 

On va aussi évoquer le haut de tableau. On t’a vu au stade Marcel Verchère lors de la demi-finale Bourg-en-Bresse / Albi, ce qui n’était pas un hasard puisque ton frère fait partie du staff de l’USBPA en tant qu’analyste vidéo. Qu’as-tu pensé de ce match qui était quand même du très, très haut-niveau et où, par moment, ça fleurait bon la Pro D2 ? 

 

Franchement, quand je vois la première mi-temps qu’Albi fait, ça a été une très belle première période. Ils ont joué sur leurs points forts, ça a tapé et dans l’intensité, c’était vraiment quelque chose, de niveau Pro D2 je pense. On a ensuite vu que, quand Bourg-en-Bresse met tout ce qu’il faut et qu’ils déplacent le ballon, ça va trop vite. A la fin, il y a 36-16, ils mettent deux essais coup sur coup en début de 2e mi-temps dont celui où Dupont est à l’initiative dans ses 22, il remet à Santailler qui lui-même remet à Dupont et ça va à 10 000. C’est une équipe qui est en place, ça fait 4 ans qu’ils sont ensemble, ils ont vécu une saison de Pro D2 où ils descendent avec 60 points au classement général. C’est vraiment quelque choses de pas payé car avec 60 points, je crois qu’ils auraient été 8e ou 9e au classement cette année s’ils avaient été en Pro D2. C’est une équipe en place, qui bosse bien mais même pour Albi car, en première mi-temps, j’ai vu un autre visage que celui des matchs de poule.

 

Tu es à Cognac Saint Jean d’Angély dans un club qui se structure et qui tend à se professionnaliser de plus en plus. Mais, quand tu vois les infrastructures qu’il y a à Bourg-en-Bresse, tu réalises le chemin qu’il reste encore à parcourir pour l’UCS car ces infrastructures sont quasiment ce qui se fait de mieux en Nationale ? 

 

Je pense que c’est ce qui se fait de mieux en Nationale, ils ont inauguré leur centre d’entraînement il n’y a pas si longtemps que ça. Mais, à Cognac, on n’est pas à plaindre non plus, nous avons un joli centre d’entraînement avec une grande salle de muscu, une partie avec un synthétique intégré, un terrain d’entraînement, les bains chauds et les bains froids. On a tout ce qu’il peut et je pense que, pour le niveau de Nationale, on a un très beau centre d’entraînement mais oui, celui de Bourg-en-Bresse est du niveau Pro D2. 

https://www.debardautomobiles.com

On va parler de tes racines bourguignonnes : tu es né dans la région nuitonne, ton frère a joué au CS Beaune et toi, sous les couleurs du Stade Dijonnais. Que penses-tu de ce rugby Côte d’Orien qui est en train de se structurer avec un club en Nationale et deux en Fédérale 1 ? Ça doit faire plaisir ? 

 

Je pense même que ce n’est pas que le rugby côte d’orien mais le rugby bourguignon en général car il y a Nevers en Pro D2, Mâcon qui fait de très belles saisons, Chalon-sur-Saône, où j’ai joué petit, qui remonte en Fédérale 2. Ce sont forcément des équipes que je suis car je suis de là-bas et ça me fait énormément plaisir que le rugby bourguignon se développe. Il y a 10 ans en arrière, Beaune, Nuits-Saint-Georges, Mâcon étaient en Fédérale 2 voire en Fédérale 3 et aujourd’hui, on voit que Mâcon joue les premiers rôles dans la poule de Fédérale 1, il y a deux ans, ils étaient champions de France. Beaune se structure aussi, Nuits-Saint-Georges commence à le faire et c’est quelque chose qui me fait plaisir que de voir les week-end les résultats de ces clubs qui commencent à augmenter. 

 

Quand tu étais plus jeune, vous avez gagné pas mal de titres avec, entre autres, ton frère comme entraîneur. Est-ce qu’avec toute cette génération dorée bourguignonne, vous avez tous gardé contact et vous vous rencontrez encore ? 

 

Oui, on garde tous contact. En fait, nous sommes une génération où nous étions tous au Pôle Espoir ou au CREF, le centre régional d’entraînement, au même lycée et dans le même internat. C’était les trois années de lycée donc, sur les trois générations, c’est vrai que ça fait du monde et on est toujours content de se voir, d’aller manger un bout. Quand je rentre, je vais voir les matchs et les gars jouer, ça me fait plaisir et c’est forcément toujours quelque chose de sympa à faire. 

https://www.debardautomobiles.com

On peut imaginer, quand tu auras fini de faire ton tour de France et de prendre l’air du pays, te voir revenir finir ta carrière en Bourgogne pour boucler la boucle ? 

 

Pourquoi pas ? On n’y est pas encore, je suis jeune mais c’est vrai que ça pourrait être quelque chose de sympa à faire. On verra, on n’y est pas encore mais peut-être dans 10 ans (rires). 

 

Quel va être ton objectif pour la saison prochaine, qu’est-ce que tu espères et comment appréhendes-tu cette nouvelle saison en Nationale ? 

 

La reprise arrive déjà dans 10 jours, on va faire deux mois de prépa estivale pour être en forme pour la reprise du championnat, en espérant que l’on soit encore mieux classé que cette année et que le championnat en lui-même soit aussi attractif qu’il l’a été tout au long de l’année.

Propos recueillis par Loïc Colombié

https://youtu.be/riMzC81LoiY
https://youtu.be/riMzC81LoiY

Retrouvez en replay, l’émission Le #MagSport by H2G du 17 juin 2021.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s