#Foot – T.Caballer (Gaillac) « Pouvoir évoluer plus haut »

Ce dimanche l’US Gaillacois met les petits plats dans les grands pour espérer donner la fibre du football à des nouvelles candidates en herbe au football féminin. L’occasion pour Thierry Caballer, responsable féminines, d’évoquer la situation du club à l’aube d’une nouvelle saison de football.

Le football reprend enfin ses droits. Qu’attendez-vous des prochaines semaines à Gaillac ?

Ça va déjà commencé ce dimanche avec les portes ouvertes pour les féminines. Nous allons essayer de faire venir des petites attirées par le football ou qui avaient arrêté pendant la covid et qui auraient envie de revenir pour la prochaine saison. Notre but est de faire les petites le matin et les séniors l’après-midi pour essayer de toucher tout le monde.

Avez-vous justement connu des difficultés de profondeur d’effectif à cause de la situation sanitaire ?

Les deux dernières saisons étaient compliquées. Certaines se sont trouvées d’autres occupation ou la vie de famille. Comme beaucoup de clubs, on va certainement perdre un peu d’effectif. Après, on devrait conserver un noyau. On devrait avoir l’équipe une en R2 et l’équipe deux en district comme nous avons deux équipes séniors féminines à Gaillac. Pour l’école féminine, nous avons des U13 et U15 exclusivement féminines coachées par deux filles séniors. Le but était aussi d’intégrer les filles séniors à l’animation du foot féminin des plus jeunes. Ça permet pour certaines petites d’aller plus facilement voir leur éducatrice que leur éducateur. C’est une façon de voir après on a aussi des garçons, la preuve j’en fais partie, qui coachent des féminines et ça se passe très bien.

Si on se penche sur les séniors, elles étaient en R1 il y a deux ans. Est-ce un projet d’y revenir ?

Oui bien sûr. A part l’ASPTT Albi qui est en D2 mais si nous accrochions cette R1, ça nous permettrait d’accrocher un peu plus de filles avec de la qualité pour pouvoir évoluer plus haut. C’est un des objectifs mais l’essentiel est de conserver de la convivialité avec ces deux équipes féminines débutantes et confirmées. Chaque année nous avons des débutantes qui s’intègrent très bien. On va de 16 à 44 ans donc c’est vraiment ouvert à tout le monde.

Pour vous, le foot Gaillacois peut-il avoir un sérieux essor chez les féminines ?

Oui. Gaillac c’est un club qui connaît le foot féminin depuis plus de 20 ans. Si on peut faire évoluer le club à ce niveau-là, ça sera avec grand plaisir.

Pour un ancien coach Gaillacois, l’essor du foot Gaillacois passerait plus facilement via les féminines. Que pensez-vous de cette opinion ?

Non. Il y a aussi une équipe de garçons séniors qui évolue en R3 avec une équipe compétitive. Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas donc ils peuvent très bien monter et éclairer le foot Gaillacois. Que ça soit filles ou garçons on travaille tous dans le même sens : montrer qu’à Gaillac on pratique du beau football. Ils ont aussi des chances. Je leur souhaite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s