#Cyclisme / Flèche Wallonne : Julian Alaphilippe l’emporte … Simon Carr dans le coup !

Au départ de la Flèche Wallonne, Julian Alaphilippe avait quelques interrogations légitimes. Même si son début de saison était honorable, le champion du Monde avait à cœur d’accrocher quelque chose de beau. L’ancien spécialiste du cyclo-cross avait été mis à la raison par deux meilleurs coureurs des sous-bois actuels, Mathieu Van der Poel dans les Strade Bianche et par Wout Van Aert dans l’Amstel Gold Race. 
Au Tour La Provence, il avait terminé 2ème du classement général derrière  Ivan Sosa . Une seule victoire en 2021 avec le maillot irisé lors de la 2ème étape de Tirreno-Adriatico.
Aussi au départ de l’épreuve qui lance le calendrier des classiques Ardennaises, l’auvergnat devait se dire en bon français « jamais deux sans trois ».
En effet la Flèche Wallonne est pour Julian Alaphilippe, un jardin dans lequel il aime cultiver son palmarès au printemps.

(crédit photo cyclism’Actus)

Deux fois deuxième en 2015 et 2016 derrière l’intouchable Alejandro Valverde.
Il avait accroché deux victoires en 2018 et 2019, imitant au palmarès le mazamétain Laurent Jalabert vainqueur en 1995 et 1997.
Il est dorénavant le seul français à avoir remporté l’épreuve à trois reprises rejoignant ainsi un certain… Eddy Merckx !
Dans le Mur de Huy, Primoz Roglic se sentait pousser des ailes à 350 mètres de la ligne, mais l’expérience du français, sa parfaite science de la course et du sprint dans cette ascension si spéciale, mettait le slovène à la raison. 
Alejandro Valverde termine sur le podium pour la 8ème fois de sa carrière (5 victoires, 2 places de deuxième et 1 place de troisième).

Côté occitan, la performance du jour est à mettre à l’actif de l’audois Simon Carr qui termine pour sa première participation à l’épreuve à la 36ème place, à seulement 45 secondes du vainqueur. Une performance qui pourrait lui donner des idées dans les années à venir ?

Tour des Alpes : Pavel Sivakov, un favori malchanceux.

(crédit photos cyclism’Actus)
Le saint-gaudinois Pavel Sivakov, vainqueur sortant du Tour des Alpes en 2019  remet son titre en jeu. Alors que son coéquipier Gianni Moscon se mettait en évidence  le premier jour en remportant l’étape inaugurale, Pavel Sivakov était en embuscade au classement général en occupant la 2ème place ce matin, prêt à  se succéder à lui-même au palmarès de cette épreuve courue dans les Alpes côté Tyrol autrichien et la Région du Trentin en Italie.
Malheureusement, aujourd’hui une chute est venue contrecarrer ses plans. C’est encore son coéquipier Gianni Moscon qui l’emporte. Pavel Sivakov conserve malgré tout sa deuxième place provisoire au classement général à 45 sec de l’actuel leader Simon Yates.

Le Borgne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s