#Rugby – Nationale / A.Méla (Albi) : «Ils avaient plus la dalle que nous, c’est tout!»

Le Sporting Club Albigeois, a chuté en terre Blagnacaise (19-17), lors de la 21 eme journée de nationale, perdant au passage une nouvelle occasion de grappiller des points au classement. Pour le manager albigeois, c’est un sentiment de frustration qui transpirait après cette défaite, où Albi a dominé de façon stérile la 1ere mi temps (7-7). Face à des Caouecs survoltés en seconde période, les jaunes et noirs sont tombés dans un guet-apens, et n’ont pas su trouver les clés tactiques pour retourner la situation. A l’image de l’ultime pénalité tentée par Kevin Boulogne à 50 mètre en coin, le SCA a sûrement manqué de discernement, ce samedi à Ernest Argeles. Pour Arnaud Méla, les choses sont claires : il estime que son groupe s’est mentît, et le coach Tarnais en tirera très certainement des enseignements pour le challenge printanier qui attend les siens. Car une fois de plus, le Sporting Club Albigeois vient d’offrir à ses concurrents à la Pro D2 du carburant gratuit, et de permettre à des Blagnacais (pluriactifs) admirables de bravoure de s’offrir un match fondateur pour la suite de leur projet.

On est avec Arnaud Méla à l’issue de cette 21e journée qui, un peu comme la défaite contre Cognac, sonne comme une désillusion dans l’objectif pour le Sporting Club Albigeois d’aller accrocher la seconde place ? 

 

Je suis un peu dégoûté parce qu’on a joué une équipe qui n’a pas joué mais qui avait une envie débordante. Nous, nous avons fait 35 minutes de qualité, nous n’avons pas été réalistes, on était dans leur camp et si on avait scoré, peut-être qu’ils auraient lâché le morceau. Comme d’habitude, quand tu ne lâches pas et que tu es au score à la mi-temps, tu y crois jusqu’à la fin et tu gagnes. Ils ont fait 26 passes dans le match, ils n’ont pas déplacé le ballon mais juste joué les duels et ils avaient plus la dalle que nous, c’est tout. On s’est encore menti, ça fait quatre ans qu’on passe à travers un match sur 4 parce qu’on n’est pas capable d’être constant. Je ne sais pas si les joueurs ont les mêmes objectifs que moi, je n’en sais rien mais en tous cas, ce sport est un sport de combat et si tu ne t’y files pas, c’est dur de gagner. On a joué une équipe qui n’avait rien à jouer sinon juste le plaisir de nous faire péter, avec un huis-clos à 400 personnes qui a influencé les coups de sifflet par moment. Je suis déçu du comportement de mes joueurs, il n’y a pas besoin de parler de rugby, c’est réellement l’envie de gagner des duels et si on avait fait ce match-là contre Narbonne, on en aurait pris 40. Maintenant, il faut qu’ils se remettent au boulot et qu’ils se remettent en question pour faire un gros match contre Dijon et après, passer à la suite. 

 

A un moment en seconde période, vous avez un peu perdu le fil du match lorsqu’ils ont mis ces deux essais. Comment est-ce que tu l’analyses ? 

 

Le problème de gérer des matchs comme ça, c’est qu’ils sont rentrés hyper frustrés à la mi-temps. Ils ont passé 35 minutes dans le camp adverse sans pouvoir marquer, ils prennent un contre derrière où on ne touche pas un mec, il y a trois plaquages manqués sur le 3e ligne et on prend un essai. Du coup, tu es frustré à la mi-temps, ils re-scorent en 2e période et on n’arrive pas à retrouver notre jeu ni notre projet de jeu qui passe par la guerre dans les rucks et l’envie. Si tu n’as pas les ballons qui sortent propres, tu n’en fais rien et aujourd’hui, pour sortir des ballons propres, il faut avoir envie de se faire recoudre par le doc à la fin du match et là, ça n’était pas le cas. 

 

Malgré cette désillusion, est-ce que tu as des motifs de satisfaction ? 

 

Notre mêlée et notre conquête, on les a contrariés en touche. La conquête et la mêlée ont été très bonnes en seconde mi-temps mais, encore une fois, on peut faire mieux en première mi-temps. Je pense qu’on fait quasiment 100% en touche sauf la dernière du match mais le problème qu’il y a après, c’est qu’on pique un ballon à 5m de la ligne, il y a rebond et essai pour les autres, la même chose qu’à Suresnes. Je me demande parfois s’il ne vaut pas mieux leur laisser le ballon plutôt que de le piquer et défendre le ballon porté. Je n’en sais rien, c’est compliqué. 

 

L’objectif reste cette seconde place mais attention, Massy est allé gagner à Cognac. Ça klaxonne dans les rétros ? 

 

Oui, Massy s’est relancé, ils sont allés gagner à Cognac et ils ont dû faire le boulot. Au niveau des objectifs, les entraîneurs ont dû mettre des dates au bout de tout ça parce-que pour aller chercher le bonus à Cognac, ils ont quand même dû sortir un gros match. Nous, on avait comme objectif de venir chercher un bonus ici et on a eu du mal à le prendre défensivement. Donc, il faut continuer à bosser et il va falloir gagner les matchs qui arrivent, rien n’est fait. Après, on ne sait pas, des jours sans, ça peut arriver aux autres aussi. Il faut continuer à avancer, on va bien préparer le match contre Dijon et ensuite, on fera le point match après match. 

 

En bref, une véritable semaine noire de bout en bout pour le Sporting Club Albigeois ? 

 

Oui, je suis dégoûté parce-que je leur avais demandé que de là-haut, Thomas prenne du plaisir à nous voir jouer. Ils ont confondu jouer au rugby et faire la guerre pour jouer au rugby. On ne peut pas jouer à la baballe, il y a des joueurs qui se sont mouillés. Dans les matchs comme ça, il y en a toujours qui sont constants dans l’effort, l’agressivité et le combat mais on a trop de joueurs qui jouent à la baballe. Il faut de temps en temps jouer des duels quand ça se présente, il faut avoir plus envie que les autres et là, aujourd’hui, on ne l’avait pas. 

Propos recueillis par Loïc Colombié

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s