#Cyclisme / Coupe de France N1 : Coup d’envoi du Stade Geoffroy Guichard.

168 coureurs donneront le coup d’envoi de la première manche de la Coupe de France de  N1 2021 ce week-end depuis le « chaudron vert » de Saint-Etienne dans le département de la Loire.
Les occitans seront présents avec beaucoup d’ambitions.
Saint-Etienne : Capitale du cyclisme français.
Pour beaucoup le sport à Saint-Etienne c’est avant tout le football, et les exploits de l’ASSE… mais pas que. Même si le rugby a connu un rapide passage dans le monde professionnel, en 2010/2011, et aujourd’hui totalement disparu, le cyclisme est ancré dans les veines de la ville.
Mais, il ne faut pas oublier, que la capitale de la Loire est aussi une ville cycliste de renom. Les plus grandes courses cyclistes  passent ou s’arrêtent dans le Forez, comme le Tour de France, Paris-Nice, le Critérium du Dauphiné et le cours Fauriel est pour les cyclistes aussi connu que l’avenue de Grammont à Tours, les Champs-Elysées à Paris ou la Via Roma à San Remo.
Si la Bretagne est la terre du cyclisme français, Saint-Etienne en est sûrement sa capitale.

Roger Rivière (1936-1976).
Entre les champions cyclistes natifs de Saint-Etienne comme Roger Rivière (Triple champion du Monde de Poursuite en 1957, 1958, et 1959 et double recordman de l’heure en 1957 et 1958) ou Gilles Delion (Meilleur jeune du Tour de France 1990 et vainqueur du Tour de Lombardie 1990), puis ceux qui ont porté les couleurs de l’éphémère équipe professionnelle de Saint-Etienne Pélussin en 1983 qui verra passer entre autres un certain Thierry Claveyrolat ( meilleur grimpeur du Tour de France 1990), ou encore Vincent Lavenu, le cyclisme du Forez est immensément  riche.
(crédit photo belles bécanes) 
La cité minière et manufacturière sera le berceau de marques liées au cycle et ses dérivés, qui sont toutes inscrites dans la mémoire des « aficionados » et dans le patrimoine industriel de la région. 
Louis Mercier a fonder sa marque de cycles en 1919 dont  Raymond Poulidor fut l’ambassadeur le plus illustre… Cette marque mythique  va prochainement renaître de ses cendres dans les Ardennes françaises avec un projet entrepreneurial aidé par la volonté politique de réindustrialiser la France.
Manufrance, fondée par Etienne Mimard, et sponsor de l’ASSE fabriquera des armes et des cycles depuis Saint Etienne, et sera une entreprise pionnière dans la vente par correspondance.
Les cycles France-Loire (aujourd’hui Lapierre), sont associés pour toujours aux exploits de Joaquim Agostinho, Sean Kelly (Paris-Nice, Critérium International, Tour de Lombardie, maillot vert du Tour de France), Steven Rooks (Liège Bastogne Liège 1982) ou  Eric Caritoux (Tour d’Espagne 1985). 
Cette usine fabriquait autrefois les cycles Anquetil et Poulidor vendus en grandes surfaces principalement. 
Marc Gomez (Wolber) victorieux sur la Via Roma en 1982.
D’autres enseignes ont fait la gloire de Saint-Etienne, les cycles « La Gauloise » du truculent Paul de Vivie, qui a passé son existence  à populariser le cyclotourisme , les cycles Automoto,  mais aussi les pneumatiques et boyaux Wolber et  son équipe professionnelle éponyme au maillot couleur tango avec à sa tête Jean-René Bernaudeau et Marc Gomez (Milan San-Remo 1982 et Champion de France 1983)  ou encore les pédaliers Stronglight.
Le coup d’envoi de la Coupe de France N1 depuis Geoffroy Guichard.
C’est en 1981, qu’on trouve la trace de la première organisation du Grand Prix de Saint-Etienne, sous la bannière de l’UC Saint – Etienne – Pélussin. Le premier vainqueur est  Michel Charréard qui deviendra professionnel dans cette même écurie en 1983. Le palmarès s’enrichit de coureurs de renom tels, Gilles Delion (1986),  Lars Michaelsen (1989)  Denis Leproux (1992), Lazlo Bodrogi (1998), Benoît Luminet ( 2001 et 2006).
Michel Charréard Premier vainqueur du Grand Prix de Saint-Etienne en 1981
L’édition 2020 a été annulée pour les raisons connues de tous. Le dernier vainqueur de l’épreuve est Jérémy Cabot aujourd’hui chez Total Direct Energie. Le plateau de l’édition 2021, composé de 168 coureurs représentants  28 équipes, est particulièrement relevé.
Yannick Martinez (Guidon Chalettois) se souviendra qu’il a inscrit cette épreuve à son palmarès en 2011 devant un certain Romain Bardet, mais surement aura-t-il un œil bienveillant sur son neveu Lenny Martinez,  fils de Miguel, et petit-fils de Mariano  qui représentera l’Équipe de France Juniors.
Parmi les écuries favorites, le Team Pro Immo Nicolas Roux avec le biterrois Florent Castellarnau et le néo-lotois Thomas Acosta (vainqueur le week end dernier de la classique Le Poinçonnet Panazol) seront les hommes à battre. Le muretain Clément Jolibert est remplaçant. 
Le tarn-et-garonnais Erwan Soulié dorénavant au CC Etupes tourne autour de la victoire en ce début de saison (4ème  à la Pelousey Classic et 6ème au Grand Prix d’Onjon), tout comme l’audois Gauthier Navarro (SCO Dijon Team Materiel Velo.com) récent 7ème lors de la 1ére étape des Boucles du Var.
Le GSC Blagnac-Vélo Sports 31 sera  emmené par Max Warderman, Eliott Philippon ou encore Lilian Langella en grande forme. L’Occitane Cyclisme Formation quant à elle présentera une équipe type avec Kevin Besson (vainqueur du Tour de Basse Navarre et du Grand Prix d’ouverture de Carlus) , Romain Campistrous (3 éme de la Ronde de Basse Navarre)  et Aurélien Costeplane ( 2ème du Tour des 4B Sud Charente). Baptiste Lavigne pourrait tirer son épingle du jeu.
Les occitans  auront fort à faire au milieu d’écuries aguerries comme l’AVC Aix en Provence du béarnais Maxime Agut, du Guidon Chalettois, Vendée U de Thomas Bonnet et Baptiste Vadic, du CC Nogent sur Marne de Romain Bacon, la cosmopolite Team Cube U17, Dunkerque Grand Littoral Cofidis de l’ex pro Stéphane Le Cunff en pleine préparation pour les Jeux Olympiques Paralympiques, ou encore l’équipe réserve d’AG2R-Citroën U 23.
Stéphane Le Cunff sous le maillot du Dunkerque Grand Littoral Cofidis.
Mais l’édition 2021, quel que soit le nom du vainqueur, organisée par le club de l’EC Saint-Etienne Loire aura une saveur particulière.
Le club organisateur  vient d’être marqué par un terrible accident. Les jeunes du club, lors d’une sortie d’entraînement, ont été percutés par une voiture le mercredi 17 mars 2021. 
14 gamins ont été blessés dont un très grièvement, et deux ont été placés en observation, avec de multiples fractures. Une enquête ouverte par le parquet de Saint-Etienne  est toujours en cours pour le chef de « blessures involontaires aggravées ».
Aussi les coureurs du Forez, seront présents avec  Léo Boileau, Luc Dury, Jacques Lebreton, Louis Richard, Julien Flachon, Siim Kiskonen, ils  prendront le départ de leur course avec un supplément d’âme.
Le Borgne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s