#Cyclisme / Lilian Calmejane : La poisse !

Alors que sa saison 2020, avait  été compliquée pour l’albigeois, celui- ci semblait avoir retrouvé la forme, et de nouvelles ambitions en changeant d’équipe à l’hiver 2021. Mais c’est sans compter sur la poisse qui semble coller à la roue du porte drapeau du cyclisme tarnais chez les professionnels.

(crédit photo José Jourdan)

Une année 2020 à oublier.
Depuis son passage chez les professionnels,  Lilian Calmejane n’avait connu que succès, gloire et reconnaissance.
Outre la covid19 qui aura impacté toute la saison 2020 et l’ensemble du peloton, Lilian Calmejane a été touché par la malchance tout le long de la saison, qui allait être sa dernière sous la casaque de son mentor Jean-René Bernaudeau.
Lors de la route d’Occitanie, alors qu’il était porteur du maillot de meilleur grimpeur , il est victime d’une chute spectaculaire le 5 août à deux kilomètres de l’arrivée, qui mettra le coureur en indisponibilité durant une semaine.

Lilian calmejane après sa chute à la Route d’Occitanie (crédit photo Ouest France)

En reprise au Tour du Limousin, il est encore victime d’une chute le 13 août 2020, et doit abandonner l’épreuve. Autant dire que les ambitions du Tarnais pour les championnats de France sont laissées de côté. Il prend tout de même le départ du Tour de France 2020 physiquement diminué, mais avec un moral d’acier, car il connaît l’épreuve, et il y a déjà connu le succès.
Le moral ne fait pas tout, sa forme est précaire, les douleurs des deux chutes précédentes martyrisent son corps… la 8ème étape qui conduit les coureurs de Cazères à Loudenvielle verra l’irrémédiable se produire : c’est l’abandon !
Malgré une sélection pour les championnats d’Europe à Plouay, la saison 2020 de Lilian calmejane ne lui laissera aucun souvenir positif;

Le coureur Lilian Calmejane sur le Tour de France © Maxppp – Laurent Lairys

Une  nouvelle aventure chez AG2R -Citroën.

La période hivernale, c’est pour les coureurs cyclistes, à la fois une aubaine et une angoisse. L’aubaine de se laver le cerveau d’une saison manquée, ou bien une période d’angoisse pour se projeter dans l’avenir. Lilian Calmejane contre toute attente, et alors qu’il semblait être un cadre de l’équipe Total-Direct Energie, décide de changer de casaque et de s’engager pour la saison 2021 avec Vincent Lavenu, dans cette formation AG2R qui vient de s’associer à la marque de voitures Citroën. Romain Bardet a quitté la maison, et de nouvelles têtes apparaissent comme Greg Van Avermaet le champion olympique en titre.

Sous sa nouvelle tunique, et sûrement pour le plaisir, mais plus certainement pour montrer à ses nouveaux partenaires son envie de bien faire, Lilian Calmejane prend le départ du championnat de France de cyclo-cross, discipline dans laquelle il excelle depuis son plus jeune âge.
Sans préparation, juste sur la forme du moment et avec l’envie de prouver à ses nouveaux dirigeants qu’il est prêt pour le combat, il termine à une honorable 12ème place, le titre revenant est son coéquipier Clément Venturini
Aussi lors de la première épreuve de la saison sur route, qui se déroule comme toujours en Provence, avec le traditionnel Grand Prix de la Marseillaise, Lilian Calmejane fait ce qu’il sait faire le mieux, Il attaque. 
Il fait la course, pour finalement prendre une 8ème place dans un sprint final face au vent, pour hommes forts. La victoire revenant à son partenaire Aurélien Paret-Peintre.
Absent de l’Étoile de Bessèges, épreuve qu’il a remporté en 2017, il renoue avec la compétition au Tour La Provence. Première étape, premier kilomètre, il lance une échappée dans laquelle il embarque sur son porte bagage le coureur espagnol de la Delko, Delio Fernandez-Cruz. Il franchira la Col de l’Espigoulier en tête, et après un raid de 100 km endossera le maillot du classement de la montagne au terme de l’étape… Le même maillot distinctif, qu’il portait lors de sa chute lors de la Route d’Occitanie en 2020.
Lilian Calmejane avec Délio fernadez-Cruz lors de la première étape du Tour La Provence ( crédit photo L’Equipe)
Lors de la deuxième étape, il conforte sa position. Lors de la troisième étape qui conduit les coureurs au Mont Ventoux (arrivée au Chalet Reynard), Lilian Calmejane chute au pied de la descente du col du Pointu…. et abandonnera.

La commotion cérébrale chez les cyclistes.

Lilian Calmejane porteur du maillot de meilleur grimpeur du Tour La Provence au sol.(crédit photo cyclism’actu) 
Lilian Calmejane a vraisemblablement été victime d’un gendarme couché, ses obstacles certes anodins pour les voitures, sont extrêmement perturbants pour les cyclistes. Son guidon a échappé des mains du champion au contact de l’obstacle, il a fait un soleil, il est mal retombé…  Le verdict est sans appel : commotion cérébrale !

La commotion cérébrale est une pathologie bien connue dans les sports de contact : Boxe, Rugby, Judo, Karaté sont des disciplines soumises a des protocoles très stricts. en matière de commotion cérébrale.  
Il n’est pas rare d’apprendre qu’un sportif est à l’arrêt dans le meilleur des cas, comme le joueur de rugby international irlandais Jonathan Sexton, lequel n’a pu disputer le dernier Irlande France dimanche 14 février 2020 pour le compte du tournoi des VI Nations, et qui a été victime d’environ 10 commotions durant sa longue et riche carrière.
Certains sont obligés d’arrêter  purement et simplement après un tel choc.
Les cyclistes sont exposés aux accidents de manière régulière sur des routes glissantes, voire dangereuses, dans des conditions atmosphériques difficiles, parfois  avec l’intrusion de corps étranger dans la course, comme des spectateurs malveillants et indélicats; qui pensent bien faire en encourageant au plus près, leurs sportifs préférés. Il arrive que des animaux chiens, chats, chevaux ..; peuvent à cause de la  peur ou le stress engendrés par  des bruits de moteurs de voitures et  motos suiveuses  ou hélicoptères en charges de relayer les images TV,  avoir des comportements imprévus, et qui mettent ainsi en danger les coursiers.
Lilian Calmejane a vraisemblablement été victime d’un gendarme couché, ses obstacles certes anodins pour les voitures, mais extrêmement perturbants pour les cyclistes. Son guidon a échappé des mains du champion au contact de l’obstacle, il a fait un soleil, il est mal retombé.
La saison 2020 aura été marquée par des images terribles d’accidents aux conséquences lourdes. 
Le batave Fabio Jakobsen percuté volontairement en plein  sprint par Dylan Groenewengen à l’arrivée de l’arrivée de la première du Tour de Pologne.
Toujours en 2020, la chute malencontreuse de Remco Evenepoel lors du final du Tour de Lombardie en direct fait froid dans le dos. 
L’espoir belge a manqué un virage dans la descente d’un col, son vélo a percuté le parapet d’un pont, et le coureur a fait une chute estimée a 10 mètres de haut, atterrissant sur la roche brute.
Luca Bramati, Directeur Sportif  de la Deceuninck-Quick Step cherche son coureur dans le ravin (crédit photo La Libre.Be)
Lors du dernier Tour de France, le français Romain Bardet victime d’une chute  à près de 65 km dans une descente.  Au lieu de glisser,  il fera à son tour un soleil. Il se relèvera et terminera l’étape sur ses terres auvergnates. A l’arrivée le diagnostic du corps médical de son équipe,  révèle une commotion cérébrale, Romain Bardet doit abandonner.
Il est pris immédiatement en charge par le service du médecine du sport et d’imagerie fonctionnelle du CHU de Clermont-Ferrand. Ce service travaille depuis des années avec les joueurs de rugby de l’ASM Clermont-Auvergne sur les traumatismes et commotions des joueurs de rugby.
C’est aujourd’hui, l’unité la plus performante en la matière en Europe,et a tissé, en plus de son implication dans la santé des joueurs de l’ASM, des accords de partenariats avec des clubs de football comme le Réal de Madrid et le Bayern de Munich qui ne ménagent pas leurs efforts médicaux et financiers, pour lutter contre ce fléau.
Romain Bardet lors de sa rééducation au centre d’entrainement de l’ASM sur le speed-court (crédit photos ASM)
Lilian Calmejane devra donc observer une période de repos, pour pouvoir envisager d’être opérationnel des le printemps sur les route de France et d’Europe.
Le Borgne.

Un commentaire sur “#Cyclisme / Lilian Calmejane : La poisse !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s