#Foot – Coupe de France / F.Ouvret (Luzenac) « Je veux voir des compétiteurs à Luzenac »

C’est le plus gros poisson possible qu’affronte ce midi Luzenac lors de ce sixième tour de Coupe de France en recevant l’US Colomiers (interview de coach Maurel par ici). Le coach Ariégeois, Fred Ouvret, espère que ses joueurs sauront faire preuve d’une force mentale à toute épreuve pour que la route continue…

Crédit DDM

En recevant Colomiers, c’est un peu une affiche de gala qui vous attend aujourd’hui…

C’est sûr que c’est un match XXL. Vu le contexte aujourd’hui, nous prenons ce qui vient. Mais effectivement on démarre avec un gros rendez-vous contre une grosse armada.

Comme la préparation a été quelques peu tronquée et accélérée, le mental aura-t-il une part importante pour vaincre votre adversaire ?

Exactement. C’est surtout là-dessus qu’on a demandé aux joueurs d’être lucides et bien éveillés sur ce sujet. Il va falloir faire l’impasse de beaucoup de choses, mais surtout prendre conscience de l’événement. Pour ça, nous leur avons dis que certes c’est un gros morceau, le covid etc mais c’est surtout la chance de jouer ce qui se fait de mieux dans la région après le TFC et Rodez. Colomiers c’est pour nous une référence à jouer. C’est une grande affiche pour nous.

Avec la perspective d’une si belle affiche après trois mois de disette, sentez-vous que vos joueurs iront sur le terrain avec le couteau entre les dents ?

Oui, mais comme le sera Colomiers qui s’est arrête en même temps que nous. Par contre ce qui est sûr c’est qu’en face il y a une équipe qui a de meilleures qualités que la notre, sinon ils ne seraient pas troisième en National 2. Connaissant très bien ce championnat, je sais que c’est une très belle équipe de la division dans un très bon championnat. Je suis parfaitement conscient du niveau de notre adversaire, mais le football est fait de pleins de surprises, de belles choses et on l’a vu la semaine dernière avec la victoire d’Alcoyano qui a battu le Real Madrid alors qu’avant cela, personne ne connaissait cette équipe. Dans le football, il peut se passer tout et n’importe quoi. Il faut simplement vivre le rendez-vous à 200%. Le reste, seuls les grands théoriciens peuvent annoncer un résultat. Je sais que nous avons préparé les joueurs pour qu’ils soient à 200% de ce qu’ils peuvent faire. C’est surtout ça qu’il faut via le mental. Physiquement, il y a du pain sur la planche mais il faut venir avec cette état d’esprit pour ne pas regretter à la fin et se dire « tiens, si j’avais pensé à mettre mes chaussure à l’endroit dès la première minute… » Ce sont des choses que je n’ai pas envie de voir. Je veux voir des compétiteurs à Luzenac.

Quelles seront les consignes données aux joueurs au moment de rentrer sur le terrain : tout donner à partir du coup d’envoi, ou garder une philosophie visionnaire et en garder sous le pied ?

Il y aura sûrement un mix de tout ça. Il faudra comprendre que nous devons jouer 95 minutes et sans prolongations. Il faut avoir de l’intelligence, avoir envie d’avoir le ballon et de ne pas seulement subir. Ça va demander beaucoup d’énergie, beaucoup d’envie de se surpasser. Je vais faire confiance au groupe. Il a su répondre présent dans la difficulté que l’on connaît aujourd’hui. Nous avons fait ce que nous avons pu faire. Je ne retiendrais que ça. Bien évidemment, nous sommes conscient qu’il s’agit d’un grand rendez-vous mais nous sommes là et sommes prêts pour jouer cette rencontre. A nous de répondre présent. On verra le résultat à la fin. Nous livrerons certainement un gros match.

D’autres détails vont ils être important pour faire pencher cette rencontre en votre faveur ?

La qualité technique. Les joueurs l’ont. Il faudra la mettre à la contribution de l’équipe et au bon moment. Il y a un facteur énorme en N2 par rapport à la R1 : toutes les choses que vous faites vont plus vite. En R1, on peut se dépatouiller, là ce sera vraiment l’analyse. Peu de joueurs dans mon effectif ont connu ce niveau. Ils l’ont touché un peu mais très peu. Un peu de N3, mais ça n’a rien à voir à mes yeux. Si on analyse rapidement, on pourra rivaliser. Nous avons tout de même des joueurs de football. Si nous ne sommes pas réveillés au coup d’envoi, qui plus est à un horaire surprenant, là ça sera compliqué. Il faudra être conscient que dès le coup d’envoi, il faudra être capté par le ballon.

Cet horaire surprenant ne peut-il pas vous servir en jouant à domicile ?

Nous avons le droit de nous cacher derrière tous les petits paramètres, donc pourquoi pas. Maintenant, Colomiers a du bien préparer son match. Les deux équipes ne pourront pas tellement se retourner sur l’horaire du match mais plutôt sur l’investissement. Je garde confiance en mon groupe. Si on veut continuer les matchs de compétition, ça passera par une qualification. La Coupe de France quand c’est un sixième tour, c’est bien mais ce n’est pas encore représentatif. Pour un joueur cette coupe commence aux 32èmes de finales et peu de joueurs peuvent parler de ce tour-là. Un 32ème, faut se le gagner. C’est à partir de là que le rêve commence car c’est à partir de là que le rêve commence en affrontant des pros, sauf cette année. Ça peut rester dans une carrière. 32ème de finale quand vous êtes joueurs de foot, c’est représentatif, avant ce sont des tours. A nous de tout faire pour être présents au septième tour.

Avec cette poule amateur, vous avez l’opportunité d’écrire une belle épopée pour le club. Est-ce que vous l’avez en tête ?

Non pas encore car je connais le morceau qui vient dimanche. Si Luzenac venait à l’emporter, ça serait un exploit. Peut-être l’un des plus grands du club en Coupe de France. Si nous venions à passer, nous rejouerions une équipe de même niveau au tour suivant ! Pour atteindre les 32èmes, il faudra un Luzenac héroïque.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s