#Foot – Coupe de France / JL.Muzet (Fabrègues) « Sur la pointe des pieds »

C’était censé être l’une des belles affiches du championnat de National 3 cette saison. C’est finalement en Coupe de France que Fabrègues et Castanet vont se retrouver (retrouver interview C.Lacombe, coach de Castanet ici). Ne pouvant s’appuyer sur leur début de championnat plutôt compliqué, les visiteurs vont devoir se transcender pour sortir vainqueurs de ce choc. Le responsable technique de l’équipe, Jean-Luc Muzet nous a livré son analyse de la rencontre.

Dans quelles conditions vous trouvez-vous à quelques jours de ce match de reprise ?

Nous aurons très peu de séances dans les jambes pour arriver à jouer une compétition qui est importante aux yeux de tout le monde sachant qu’il nous faut six sept semaines de préparation physique pour être à peu prêt corrects pour attaquer une semaine de compétition. On ne sera pas au mieux, en espérant que les adversaires ne le soient pas également. On n’y pas va contraints et forcés, plutôt contents, mais pas dans les bonnes conditions. D’autant qu’on devait faire un test 72 heures avant donc ce jeudi et en refaire un samedi matin pour confirmer que personne n’est infecté dans le groupe pour pouvoir aller jouer le dimanche. Là aussi, nous ne ferons l’équipe que samedi après le dernier test. Déjà les suspendus d’octobre dernier le sont toujours, donc ça nous en fait déjà deux en moins. Sur un effectif de 20 joueurs, nous en avons 16 potentiels qui peuvent aller jouer. Si derrière vous en avez deux qui sont contaminés, on fera le groupe en fonction de ça. C’est quand même assez complexe pour les clubs amateurs comme nous.

D’autant que de votre côté vous affrontez une équipe qui a su faire de très bons résultats l’automne dernier…

C’est une équipe qui est première de notre championnat ! Ils ont gagné trois match sur six, donc ce n’est pas un match amical que l’on va faire. C’est jouer un match de Coupe de France pour espérer passer au septième tour. Pour moi, ils sont favoris déjà car ils nous reçoivent. Lorsque l’on voit le début du championnat, ils ont gagné trois rencontres sans en perdre alors que nous comptons deux victoires pour quatre défaites de notre côté. Si on fait un rapport de force, bien sûr qu’ils sont favoris. Nous iront là-bas en essayant de nous qualifier évidemment. On ne va pas dire que nous sommes le petit car nous sommes du même niveau. Mais Castanet a démontré sur les mois de septembre et octobre qu’ils sont plus forts que nous.

Vous dites qu’ils sont plus forts en se basant sur des rencontres qui datent d’il y a trois mois. Pourtant, ce calendrier spécial avec l’arrêt des compétition depuis fin octobre n’a-t-il pas totalement changé la donne ?

Oui on peut dire ça. Si nous avions pu tant eux que nous se préparer dans de meilleures conditions, les choses auraient peut-être été différentes. Nous irons clairement sur la pointe de pied. Nous ne sommes pas encore au point physiquement, la preuve ce week-end nous avons un joueur qui s’est pété. La préparation n’est pas optimale.

Dans l’optique d’une éventuelle reprise selon les scénarios avancés par la FFF, cette Coupe de France ne pourrait-elle pas symboliser un renouveau après un début de saison compliqué pour vous ?

C’est ce qui se disait. Les joueurs, la Coupe de France ça les fait briller. Ça reste la compétition phare qui fait sortir des révélations dans les petites équipes. L’année dernière, nous étions arrivés jusqu’en 32èmes de finales (défaite 0-2 contre Paris FC). C’est sûr que l’épopée avait un peu dynamiser l’équipe. A travers cette Coupe, si nous arrivions à enchaîner la compétition et les matchs, ça pourrait redynamiser notre effectif et peut-être, si le championnat venait à reprendre, nous donner un deuxième élan pour finir la saison, ou demi-saison qui nous serait proposée. Mais actuellement on ne sait pas du tout comment ça sera. Nous nous adapterons aux consignes. Le foot c’est une passion, mais il reste des choses plus graves.

Pour revenir sur cette possibilité d’épopée, elle pourrait d’autant plus être facilité avec cette poule amateur qui vous tend les bras pour le moment…

Que ça soit nous ou Castanet, lorsque l’on voit le calendrier proposé jusqu’à la liaison avec les pros, évidemment, tout le monde a ses chances d’aller en 16èmes de finales. Mais après, il faut prendre les matchs les uns après les autres. Mais oui c’est plus facile d’aller plus loin car même en 32èmes, nous allons nous retrouver avec des clubs de notre niveau.

Pourquoi pas espérer des Petits Poucets à la Calais ou les Herbiers comme on a pu voir par le passé alors …

On va voir ce week-end ce que ça va donner. C’est assez compliqué à organiser avec tous ces tests. Les plus petites équipes de R1 à R3 n’auront peut-être pas envie de faire tout ça, d’autant plus si ils doivent se déplacer. La FFF a fait un geste pour les clubs amateurs, est-ce un bon geste ou une épine dans une meule de foin. Tout le monde est content de jouer, mais nous verrons comment ça se passe.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s