#Foot – G.Garcia (Auch) « Je n’appelle plus ça du foot je suis désolé »

C’est dans un contexte plus que compliqué à l’aube d’un très probable reconfinement que Gilles Garcia, le coach de Auch s’est prêté à une analyse de la situation et des scénarios de potentielle reprise du football pour une clôture de la saison fin juin…

Le coach Gersois n’est pas optimiste quand aux possibilités de reprise / Crédit DDM

La FFF a dressé plusieurs scénarios afin d’espérer amener cette saison à son terme. Du côté d’Auch, le premier confinement a laissé des traces vous condamnant à la descente en R1 sans contestation possible. Comment le club vit la situation de cette saison de nouveau tronquée ?

On se croyait un petit peu épargnés dans le Gers avec des chiffres qui étaient plutôt calmes jusqu’à présent. En définitive ça se rapproche de plus en plus des joueurs de nos familles. Des joueurs l’ont attrapé, des mamans du staff aussi. Il faut faire abstraction de ça, même si ce n’est pas évident. Comme tout les clubs, nous avons dû faire avec le couvre-feu, jusque-là, nous nous entrainions à 18h15. Maintenant c’est mort, on s’entraîne le samedi, même si on peut appeler ça s’entraîner en ne faisant aucun sans contact. C’est difficile de respecter à 100%. Depuis le départ, nous essayons de prendre nos précautions en prenant la température aux gars et en utilisant le gel. Mais ça ne fait pas tout. Aujourd’hui, c’est difficile d’envisager d’évoquer la saison. Même en étant optimiste, on nous parle de mars, mais je ne vois pas comment ça pourrait reprendre normalement et surtout dans quelles conditions.

C’est-à-dire ?

On nous bassine avec l’équité. Mais cette équité elle était où avant le deuxième confinement ? Des équipes n’ont pas accès aux vestiaires donc ils ne peuvent pas se doucher. On est au retour à la préhistoire, tout le monde ferme les yeux là-dessus. Dans le Gers, nous étions bien lotis. Faire des causeries dans les tribunes, repartir avec des gars qui ont froid… mais qu’est-ce qui se passe ? Comment nos instances ferment les yeux là-dessus et valident ça. Pour moi l’équité n’existe pas. Au contraire, elle se creuse encore plus. Donc reprendre dans quelles conditions ? Si c’est dans les mêmes qu’avant le confinement, personnellement je ne suis pas d’accord. Je suis parti avec la réserve à St Gaudens. Je ne jette pas la pierre à St-Gau, bien au contraire. Mais voilà, tu fais la causerie dans les tribunes. Le coach adverse (Fred Varella), je le connais, il me disait lui-même que deux semaines plus tôt ils étaient en déplacement sur Toulouse. Il devait faire sa causerie en tribune avec des mecs qui fument le chichon à côté. Tu te demandes ce qui se passe et comment on en est arrivé là ? Le désir d’éviter la saison blanche à tout prix, c’est un peu train en marche forcé et vous suivez et fermez votre gueule. Ce n’est pas possible de faire abstraction de tout ça et de ne pas respecter les petits clubs.

Selon vous les scénarios de reprise avec une fin de saison via la phase aller ne sont clairement pas crédibles à l’ordre du jour du coup ?

Quand j’en parle avec mes joueurs, ils pensent aux play-offs sous la même forme que le rugby. Pour eux ça serait top. Dans les conditions idéales avec un virus qui ne circule quasiment plus, pas de soucis. Mais à ce moment-là, on retrouve les vestiaires, les douches, on peut aller au club-house, recevoir du public. On est à des années lumières de ça aujourd’hui. Quand tu vois les matchs de Ligue 1 aujourd’hui, je n’appelle plus ça du foot je suis désolé. Je peux entendre qu’il y a des aspects financiers importants. Je n’ai pas non plus la solution. Je me garderais bien de dire ce qu’il faut faire ou de proposer quelque chose. Mais je ne me reconnais pas dans cette attitude de vouloir absolument éviter la saison blanche. C’est une hérésie.

D’autant que cette fameuse philosophie ne vous a clairement pas avantagé la saison passée…

Nous comme d’autres. Comment à huit journées de la fin du championnat tu peux faire ça. Ce n’est juste pas possible. Sur la saison, ça nous avait fait beaucoup de tords mais derrière aussi. On avait un projet club qui s’était mis en route, des dirigeants qui jouaient le jeu, un staff qui s’était étoffé, des joueurs qui étaient venus d’autres régions. Tout ça au final on te le balaye et même pas sportivement mais administrativement ! C’est un manque de respect total. Tu descends sportivement, tu fermes ta gueule on n’en parle plus. Là, c’est inadmissible de pouvoir valider ça pour des raisons budgétaires. Je n’ai peut-être pas un discours très positif mais c’est difficile d’en avoir un. J’essaye auprès des joueurs tout de même. Certains joueurs ont complètement lâchés le groupe. Je ne les revois plus pour X raisons : pour des raisons pros ou de couvre-feu, d’autres ne voient pas de motivation en n’ayant pas de date officielle de reprise. C’est deux voir trois joueurs sur le groupe, mais ils font parti des 16 qui jouent régulièrement. Aujourd’hui parler foot et dire qu’on se prépare, tu ne peux pas. Lors des séances je ne fais plus de débrief de fin d’entraînement. On met bien plus en avant le lien social en avant que la perspective de reprise.

Vous pencheriez davantage sur une saison blanche d’ores et déjà annoncée et un nouveau départ sur la prochaine saison…

Encore une fois je ne dis pas il faut faire ça. Ce n’est pas mon discours. Je mets en avant l’équité qui n’existe plus. Pour moi ça serait clairement à annoncer. Je me mets à la place des professionnels, bar et restaurants. Déjà nous rien que pour du sport on se prend sérieusement la tête, je me dis que pour eux ça doit être très dur à vivre. Un gros big up à eux.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s