#Rugby – Nationale / L.Damianini (Bourgoin) : «Non, on n’a pas trop regardé Albi!»

A la veille de retrouver l’antre de Rajon, déplumée de son âme: le peuple de Berjallie. Lucas Damianini, l’ailier / arrière du CSBJ Bourgoin, a emmagasiné un maximum de confiance avec ses coéquipiers , lors de la dernière journée, du côté de la capitale des ducs de Bourgogne (Victoire sur Dijon 15-33 ) . Après un redémarrage timoré dans ce championnat de Nationale , face aux dacquois, les Berjalliens forts de leur belle dynamique Dijonnaise, vont tenter de basculer ce week-end, dans le « Big Four ». Pour celui qui a débloqué dimanche à Bourillot, son compteur points (1 essai), tout comme pour ses coéquipiers, cet objectif passe irrémédiablement par une victoire face aux Tarnais. Rencontre avec l’ex joueur de Béziers formé à Bedarrides dans le Vaucluse, un néo ciel et grenat, qui aime bien cette ambiance d’avant match, fleurant un doux air de Pro D2 d’antan.

On t’avait laissé en début de saison, où tu revenais à peine de ta blessure. Tu étais en train de reprendre le rythme et tu en avais profité pour commenter avec nous le match de Bourgoin face à Tarbes. Entre temps, il y a eu un second confinement qui t’as permis de te  » refaire la caisse  » comme on dit et tu as redémarré 2021 comme un frelon ? 
Le confinement a quand même coupé pas mal de matchs. Je revenais d’une longue période et pour moi, ça aurait été bien de jouer mais ça m’a permis aussi de prendre du temps et, comme tu l’as dit, de refaire du foncier. On va dire que tout ça a été un mal pour un bien. 
Avec une concrétisation contre Dijon où tu vas marquer ton premier essai sous les couleurs berjaliennes ? 
C’est toujours bien de marquer et ça fait toujours plaisir mais contre Dijon, on a vraiment fait un bon match. Si je marque, c’est parce-que l’équipe a été forte devant et qu’on n’a pas trop mal joué derrière donc on peut dire que c’était un essai collectif. 
Contre Dijon, on va dire que vous avez déroulé votre meilleur rugby. Par contre, lors du match précédent de rentrée, un peu à l’image de toutes les équipes, ça a été compliqué avec une reprise diesel et une défaite à Dax où votre coach n’était vraiment, vraiment pas satisfait de la copie que vous avez rendue ? 
Effectivement, ça aurait été bien de le gagner mais Dax a fait un match solide à domicile dans des conditions plutôt difficiles. Il est sûr qu’il aurait été bien de le gagner mais c’était compliqué de s’y remettre, comme toutes les équipes je pense. 

C’est un peu le constat que l’on a pu tirer de cette première journée de reprise qui était celle d’adaptation. Il y a eu beaucoup de défenses ont pris le pas sur les attaques ? 
Je ne sais pas si on peut dire ça mais il est certain qu’en attaque, on essayait de se rassurer sur ce que l’on pouvait faire. On a cherché à faire le minimum pour ne pas faire d’erreur et ça nous a desservi. Après, Dax a quand même bien joué sur ce match-là, ils en avaient besoin, ils avaient plus perdu que nous et le résultat est là, Dax a gagné. 
Quel a été le déclic dans la semaine entre Dax et Dijon qui vous a vraiment permis d’aller chercher cette performance à l’extérieur ? Parce qu’ il fallait quand même aller s’imposer avec le bonus offensif à Dijon, ce n’était pas une mince affaire ? 
Il est certain que c’est quand même une très bonne opération comptable. Pour répondre à ta question et au déclic, je pense que nous avons fait une très bonne semaine d’entraînement, très appliquée. On s’est tous remis en question pour essayer de tirer l’équipe vers le haut, nous avons changé quelques trucs à l’entraînement. La consigne était d’envoyer du jeu et nous avons fait ce que les coachs nous ont dit. 
Ce week-end, c’est un choc entre anciennes équipes de Pro D2, il y a 4 / 5 ans, Albi / Bourgoin, ça fleurait bon la Pro D2. J’imagine que pour toi, qui es un compétiteur né, ce genre de rencontre t’émoustille ? 
Oui, c’est toujours très, très excitant. Ce sont deux clubs historiques, on peut le dire, qui ont un passé. C’est très agréable et je suis très heureux de pouvoir participer à cette rencontre. 
Je suppose que tu as dû décortiquer un peu la prestation des Albigeois face à Nice. Qu’est-ce qui t’a impressionné et, à contrario, quel est le talon d’Achille de cette équipe ? 
Non, on n’a pas trop regardé Albi! On sait qu’Albi est, dans tous les cas, une très grosse équipe, je pense que c’est l’une des plus grosses de la poule, ce n’est même pas je pense, c’est j’en suis sûr. On sait à peu près leur jeu, on sait sur quoi ils s’appuient et on sait que ce sera dur. Ils sont très complets, ils n’ont pas de talon d’Achille ou quelque part où ils sont moins bons. C’est une équipe très complète et forte. 
Quand tu regardes aujourd’hui ce championnat de Nationale, beaucoup donnaient des favoris avant l’heure. La vérité du terrain a vraiment resserré les débats et il y a des surprises tous les week-end ? 
C’est évident, ça a vraiment resserré les débats. Je pense que c’est compliqué, des clubs s’étaient équipés pour enchaîner les matchs et justement pour pouvoir tenir ce rythme. Le fait qu’il y ait eu ce Covid au milieu fait qu’à chaque fois, les rythmes ont tout simplement été cassés. On ne peut pas encore réellement juger, il faut vraiment que l’on enchaîne entre 6 et 10 matchs et on verra les équipes qui tireront leurs épingles du jeu, celles qui seront le plus complètes. 
Cliquez ici pour commander
 Quand on écoute un peu les coachs des deux équipes, tout le monde parle d’un gros combat devant. Rassure-moi, il y aura quand même des espaces pour que derrière, vous puissiez vous exprimer ? 
En tant qu’ailier, je l’espère (rires). Mais, au vu des conditions et du terrain, je pense que ça va se gagner devant, de toute façon, le rugby se gagne toujours devant. Il va falloir une grosse défense, être très bons devant, que nous derrière soyons très costauds en défense et que, si nous avons des ballons à jouer, on soit réalistes et opportunistes. 

Et puis, il y a une jolie opération à faire au classement pour Bourgoin en cas de victoire ? Vous avez trois matchs de retard et une victoire vous mettrait dans la bonne corde
C’est ça, il est très important. 
Je te remercie de nous avoir éclairé sur cet avant-match et on te souhaite bon match dans cette rencontre entre deux bastions de l’ovalie
C’est exactement ça, ce sont deux belles équipes donc ça va être agréable. Ça aurait été mieux avec le public mais on a déjà la chance de jouer, on ne va pas se plaindre. 

Le public, ce sera pour plus tard mais j’imagine qu’il te tarde de découvrir ce public de Rajon à pleine puissance ? 
Absolument, merci. 

Propos recueillis par Loïc Colombié

https://youtu.be/rxI5CutLQjE

Revoir le replay vidéo d’Albi Vs Nice en cliquant sur la photo ci dessus .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s