#Rugby – Nationale / A.Mela (Albi) : «Regoûter un peu aux joies du rugby!»

Nous sommes allés à la rencontre du manager du Sporting Club Albigeois, Arnaud Méla, à quelques heures du match amical face aux Caouecs du Blagnac Rugby. Pour se 1er Match depuis le second re-confinement, les jaunes et noirs débarquent au stade Ernest Argeles avec un leitmotiv : reprendre du plaisir. Entretien avec l’ex seconde ligne international, qui nous fixe le contexte général de cette période ou le SCA navigue entre conséquences de la pandémie coronavirus et volonté farouche d’aller au bout de son objectif : « La remontée en Pro D2″. Un match à suivre en direct vidéo ce jeudi , des 19h15 sur la page facebook officielle du Sporting Club Albigeois , en collaboration avec Le #MagSport / Studios H2G et avec le soutien logistique du Groupe Desytech.

Arnaud, on est dans un contexte assez particulier avec cette saison qui a commencé puis qui a fait une longue pause et là on est en train de voir un petit peu le bout du tunnel avec ce premier match amical contre Blagnac . J’imagine qu’il y a quand même dû y avoir une préparation assez particulière ? 

On a fait une seconde intersaison donc, il est sûr que c’est particulier. Pour nous, entraîneurs, c’est un peu particulier à gérer parce qu’il faut donner l’envie de s’entraîner aux joueurs sans trop d’objectifs à court terme. C’est ce qu’on a plus ou moins réussi à faire, les joueurs ont aussi joué le jeu et sont restés concentrés mais c’est vrai que ce ne sont pas des conditions idéales. Je regrette toujours de ne pas avoir joué au moins 3 ou 4 matchs de plus avec quelques aides car, si on l’avait fait, on aurait pu gagner un peu de temps et on se serait donné une petite marche de sécurité de plus pour la fin de saison parce qu’on ne sait encore pas comment ça va évoluer. Mais nous sommes maintenant arrivés au bout de cette période, cela fait quasiment deux mois qu’on n’a pas joué et jeudi soir, nous allons pouvoir jouer un match amical contre Blagnac qui va permettre aux joueurs de valider un peu le boulot que l’on a fait et de reprendre le contact avec ce sport. On s’entraîne quand même pour jouer au rugby et j’espère qu’ils vont prendre du plaisir, que ça leur fasse un petit avant-goût avant ces vacances que l’on doit aussi reprendre pour Noël et le premier de l’An, mais que l’on puisse au moins regoûter un peu aux joies du rugby. 
Du plaisir mais aussi un curseur sur l’exigence qui va être très, très élevé parce-que la reprise du championnat pour le SCA ne sera quand même pas facile car il va y avoir deux gros plats de résistance. Je pense à Aubenas mais surtout au Stade Niçois ? 
Oui, bien sûr, c’est un match qui va aussi nous servir à travailler pour la suite. J’ai mis une équipe assez mixée et homogène avec des jeunes dans mes deux compositions car j’ai aussi besoin de voir quelques jeunes qui ont fait du bon boulot depuis le début de la saison. C’est un match qui va nous servir pour beaucoup de choses que nous avons mises en place depuis deux mois mais c’est aussi surtout une priorité que les joueurs reprennent du plaisir et qu’ils aient un peu à nouveau le goût de préparer des matchs car cela fait deux mois que l’on ne prépare rien. On basculera sur Aubenas après les fêtes mais pour le moment, c’est vraiment redonner ce goût de préparation de matchs. Même si c’est un match amical, il y aura toujours un peu de pression avant et c’est regoûter à tout cela. 
Il y aura deux mi-temps de 45 minutes dans ce match, ce qui est assez spécial pour du rugby. C’est une volonté de Christophe Deylaud et de toi pour aller chercher le plus de temps de jeu ? 
Oui, j’ai demandé à Christophe si on pouvait faire cela parce qu’on a souvent 9 premières lignes et ça nous permet de partager le temps sur 3 x 30. Pour les joueurs, de faire 45 minutes au lieu de 40, ça les fait pousser un peu plus loin mais les matchs amicaux sont souvent hachés donc ce n’est pas mal de faire cette formule-là. Ce sont surtout les rotations 1ères lignes qui sont importantes là-dessus. 
La reprise s’annonce avec un nouveau format de compétition et une phase retour qui reste intacte mais, on a rajouté une journée adaptée afin d’équilibrer les matchs à domicile et les matchs à l’extérieur. Qu’est-ce que tu as pensé de cette solution trouvée par la Fédération Française de Rugby ? 
On avait réfléchi et évoqué 50 hypothèses mais on n’avait pas pensé à celle-là (rires). En faisant le tour, je trouve que c’est bien parce-que ça équilibre, de toute manière, en faisant des calculs comme cela, il y a toujours des gens avantagés et d’autres désavantagés. C’est une bonne formule mais la seule chose qui m’inquiète, c’est le peu de date de repli que nous avons et j’espère que l’on va arriver à gérer ce virus. Il est certain que, s’il n’y a pas de souci et que l’on arrive à enchaîner ce qui est prévu, la saison va se passer et ce sera finalement une bonne fin de saison. On aura rattaqué cette saison et c’est une bonne formule. 
On peut véritablement parler d’une nouvelle saison : toutes les cartes sont rebattues et les dynamiques de l’automne se seront estompées ? 
C’est ça. Pour les équipes qui tournaient fort, ça repart à zéro, pour celles qui étaient un peu dans le creux de la vague, elles vont pouvoir se relancer parce-que, justement, ça repart à zéro. C’est vrai que ce n’est sûrement pas l’idéal mais c’est quelque chose qu’il va falloir prendre en compte : il y a des équipes qui ont eu des échecs en début de saison et ils vont pouvoir se rappuyer sur le premier match et repartir quasiment à zéro. Donc, toujours pareil, c’est avantageux pour certains mais sûrement désavantageux pour quelques équipes qui tournaient fort et qui avaient emmagasiné pas mal de confiance, ce qui est important au rugby. 

Est-ce qu’il y a un côté superstitieux d’être allé chercher ce match amical contre Blagnac ? Vous aviez arrêté la saison dernière avant un match face à Blagnac lors du premier confinement et là, vous retournez à Blagnac. La boucle est bouclée, le signe indien est peut-être vaincu ? 
On devait aussi jouer à Blagnac avant la coupure de deux mois et ça a aussi un côté pratique, on n’est pas très loin. J’avais aussi eu une proposition de Patrick Pézery pour un match contre Narbonne  mais c’est bien d’avoir fait le choix de Blagnac. Nous sommes proches et c’est aussi une équipe qui joue un bon rugby donc c’était pratique en plus d’être une volonté commune puisque Christophe m’avait également appelé. On va essayer, je l’espère, de faire un bon match, qu’il n’y ait pas de casse, ce qui est important, que les joueurs prennent du plaisir, et que l’on arrive un peu à retrouver des séquences de notre projet de jeu, ce qui serait quand même intéressant. 

Est-ce que tu as un message pour les supporters ? On leur fait un petit cadeau de Noël en télévisant ce match pour qu’au chaud et dans leurs fauteuils, ils puissent continuer à suivre les aventures des jaunes et noirs. Mais j’imagine qu’il te tarde de les revoir le long des talenquères et au bord des stades car tu fais partie de ces coachs qui adorent le contact avec le public ? 
Bien sûr, ça fait partie de notre sport, ce n’est pas un sport individuel où tu fais de l’aviron sur une rivière. On ne peut pas se passer du public donc, il me tarde évidemment de retrouver du monde au Stadium. On voit bien les résultats en Pro D2 ou même en Top 14, sans le public, ça change la donne, il y a quand même moins la notion du match à la maison et du match à l’extérieur. On voit aussi des arbitres qui sont quand même moins sous pression, ça y contribue. Et puis, quand c’est difficile pour les joueurs, avoir le soutien de son public est primordial donc oui, bien sûr qu’il me tarde de les revoir. Ils pourront déjà regarder ce match-là à la télé et c’est déjà une bonne chose. 

Propos recueillis par Loïc Colombié

https://hearthis.at/radio.albiges/magsport-16-decembre-2020/

Retrouvez l’intégralité de l’itw d’Arnaud Méla lors de l’émission « Le #MagSport » du 16 décembre 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s