#Football – D2F / Le second break : US Saint-Malo – Alexandra Banner

Pour ce second confinement, Le #MagSport continuera de vous informer sur chaque club de D2 Féminine. Bilan de la première partie du championnat, nouveaux objectifs, adaptation des clubs ou encore ressenti des joueuses seront les sujets majeurs des entretiens. Aujourd’hui, place à l’US Saint-Malo avec Alexandra Banner.

Alexandra, on va commencer par un premier bilan. Comment tu juges le début de saison de l’USSM ?
Sur le niveau collectif nous avons une équipe très enrichissante dans l‘état d’esprit. Un groupe avec des âges différents avec des maturités différentes ce qui renforcent les liens de l’équipe. Sur le plan technique c’est intéressant, on est capable de réaliser de bon match, dans nos phases de construction, dans les cheminements de passes. Sur le plan mental l’équipe a été à la hauteur dans la générosité des efforts, dans la combativité positive et nos valeurs inculquées par le club.
Au niveau personnel, je réalise un début de saison plutôt correct, après je dois m’améliorer pour avoir un peu moins de déchets dos au jeu, garder plus le ballons pour soulager mon équipe dans la remontée du ballon. Je suis satisfaite de mon temps de jeu en championnat sur ce début de saison.

Saint-Malo pointe à la 3ème place et à un petit point de la 1ère place. Quelle est l’objectif pour la suite de la saison ? La montée en D1 est envisageable ?
L’objectif pour cette saison est d’accrocher le haut de tableau. Cela passera par une constance au niveau du travail à l’entrainement, pour progresser individuellement et collectivement, tout en gardant notre identité de jeu. Nous avons la chance d’avoir des personnes compétentes dans le staff qui nous mobilisent match après match. Ils s’investissent énormément pour atteindre ensemble l’objectif qu’on s’est fixés.

Alexandra, tu as rejoint l’USSM à l’intersaison après une saison à Brest et tu es déjà co-meilleure buteuse de la D2. Comment expliquer une telle réussite ?
J’ai réalisé une saison quasi pleine avec le Stade Brestois la saison dernière donc en arrivant à l’US Saint Malo, j’étais prête au niveau physique. Cette réussite revient à notre collectif, j’ai la chance de pouvoir être dans une équipe soudée, un groupe qui possède de grandes qualités sur et en dehors du terrain. Une équipe assidue dans le travail, dans la réflexion et dans le respect des consignes pour viser notre but commun. Nous avons des éléments qui se complètent bien. Aussi, j’ai la chance d’avoir la confiance du coach ce qui me permet de jouer libérée. Je me donne à fond à chaque match afin d’aider l’équipe et le club afin de les remercier de m’avoir fait confiance. Quand la tête va bien, le reste suit sur le terrain !

Quels sont tes objectifs personnels pour cette saison 2020-2021 ?
Mes objectifs personnels sont d’accompagner les jeunes et moins jeunes de l’équipe, leur transmettre mes savoirs faire et savoirs être. C’est quelque chose qui me tient vraiment à coeur. Mon souhait est de pouvoir offrir ces valeurs du football qui m’ont été inculquées tout au long de ma carrière dont les essentiels :
-> sur le plan football : la technique, tactique, goût à l’effort pour l’équipe, rigoureuse
-> sur le plan mental : la discipline des efforts collectifs, appréhender le stress, les jours de matchs
-> sur le plan des valeurs : le respect de soi, de ses partenaires, encadrements, l’esprit d’équipe et l’humilité.
D’autre part, je suis attaquante donc forcément mon objectif et d’être décisive pour l’équipe. Jouer le maximum de matches possibles, et finir dans les trois premières du championnat.

Alexandra Banner, pièce maitresse de l’attaque malouine
Credit photo : Maville par Ouest France

On est reparti pour un second confinement. Comment vous vous adaptez pour maintenir votre compétitivité ? On imagine que comme tout les clubs, vous avez un programme individuel mais est-ce que des choses sont mises en place pour garder une certaine unité dans le groupe, travailler sur le plan technique ou progresser tactiquement ?
Nous avons un programme individuel qui a été mis en place par le staff, à nous les joueuses de jouer le jeu et le réaliser le plus professionnellement possible pour le bien de l’équipe. Il faut après se cultiver individuellement en regardant des matchs, en regardant nos matchs, nos prestations collectives et individuelles. Etre capable de s’auto évaluer sur sa prestation, pour éviter de faire les mêmes erreurs lors des prochains matchs.

La période est difficile pour l’ensemble des sportifs et des sportives issus des championnats amateurs. Qu’est ce que tu mets en place pour bonifier cette période ?
J’essaie de m’instruire davantage en lisant, en regardant des reportages, en communiquant avec des amis, famille, personnes extérieures pour être dans l’évolution. J’ai le goût de me perfectionner dans mon travail et dans la vie de tous les jours. Cette période me permet d’être encore plus proche des personnes qui ont besoin de moi.

Pour ta part, comment tu t’adaptes psychologiquement et physiquement pour garder un niveau de motivation important ? 
Mentalement, je me dis que j’ai de la chance de pouvoir faire du foot en D2 Féminine donc je m’adapte en allant courir, faire du VTT et d’autres activités de plein air. Faire du sport est un anti-stress, une drogue pour moi, ça me fait penser à autre chose.

Qu’est ce qu’on peut te souhaiter pour le reste de la saison ?
Reprendre rapidement le championnat pour revenir rapidement à une vie habituelle pour tout le monde.

Propos recueillis par Romain Brunot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s