#Cyclisme / Bruno Armirail, « meilleur équipier du Monde ».

Samedi 7 novembre,  en fin d’après-midi, David Gaudu, tout fraîchement auréolé du titre de leader de son équipe Groupama-FDJ, lève les bras au sommet de l’alto de la Covatilla. Le Breton âgé de 24 ans est le vainqueur de sa deuxième victoire d’étape dans cette Vuelta 2020 qui s’annonçait difficile pour son écurie,  suite au départ précipité de son leader Thibaut Pinot lors de la troisième étape.

David Gaudu incarne la relève du cyclisme français pour les grands tours. Pur grimpeur dans la tradition française à l’image des Richard Virenque, Thierry Claveyrolat, Robert Alban, Christian Seznec, Mariano Martinez.
Révélé au grand public, sur la Grande Boucle 2019, il avait permis à son leader de l’emporter au sommet du Tourmalet, dans une étape d’anthologie.
Vuelta 2020 : Bruno Armirail en plein effort (crédit photo FranceBleue)
En cette fin  de saison, tout réussit à la Groupama FDJ.  L’écurie de la loterie nationale, venait  d’ écraser le Giro sur les étapes réservées aux sprinteurs par l’entremise d’Arnaud Démare et d’une « squadra » composée de grosses cylindrées avec à sa tête le tarnais Benjamin Thomas. Le sprinter de l’équipe de Madiot, auteur d’un quadruplé et vainqueur du maillot cyclamen, prouvait si besoin que l’équipe construite pour ce Giro 2020 avait aussi des arguments sportifs et humains à faire valoir.
Une Vuelta réussie pour les français.
David Gaudu (à gauche) et Bruno Armirail inséparables sur la Vuelta 2020.( crédit photo Groupama-FDJ)
David Gaudu à la descente du vélo, mettait à l’honneur le travail de son équipier, le bigourdan Bruno Armirail, qui avait été l’artisan de son succès. Bruno Armirail est de ces coureurs qui ne font pas de bruit, mais qui font du bien dans un effectif. Auteur d’un travail salué par l’ensemble des observateurs et par son leader. Le qualificatif utilisé laisse pantois. « Bruno Armirail est un des meilleurs équipiers du monde ». Rien que ça !. Même s’il n’est pas rare de voir et d’entendre  les leaders, mettre en valeur une performance aussi obscure que nécessaire de la part d’un équipier. Bruno Armirail aura passé toute la journée, a rouler, à abriter, à remonter son leader jusque dans les derniers kilomètres afin de  placer David Gaudu sur orbite, et ainsi  mettre à la raison les coureurs ibériques qui voulaient briller une dernière fois sur leurs terres.
Il faut dire que le garçon est un gros moteur, connu pour avoir une capacité à développer des watts, il s’est fait spécialiste de l’effort solitaire.
Au-delà de la performance de David Gaudu qui termine 8ème  du Tour d’ Espagne, un autre français déjà en vue sur le Tour de France, en la personne de Guillaume  Martin remporte le titre convoité de meilleur grimpeur pour le compte de la Cofidis. Il rejoint dans ce classement distinctif deux occitans déjà auteur d’une telle performance à savoir David Moncoutié et Laurent Jalabert, ou encore le Limousin Luc Leblanc, et confirme qu’il est une valeur sûre pour les grands tours.

Bruno Armirail : Une carrière atypique.

Aujourd’hui, totalement épanoui et intégré comme une pièce maîtresse dans le collectif de la Groupama-FDJ, Bruno Armirail n’a pas eu une carrière totalement linéaire.Natif de Bagnères de Bigorre en pleine terre de rugby, le garçon est repéré pour ses performances solitaires. Il devient vice-champion de France du CLM espoir en 2013 derrière l’Angoumoisin Yohann Paillot.
Cette performance attire l’attention des écuries professionnelles, toutes et sans exception lui font les yeux doux. Il s’engage avec l’équipe de l’Armée de Terre fin 2013, et obtient un titre de Champion de France du CLM espoirs. Il participe à divers stages avec l’équipe de France et obtient sa sélection pour les championnats d’Europe.
Fin 2014, l’équipe soutenue et parrainée par le ministre des Armées, Jean Yves Le Drian obtient le label d’équipe professionnelle continentale. Bruno Armirail franchit le Rubicon tout naturellement. Mais il est victime de deux chutes qui auront mis cette première expérience professionnelle au rang des mauvais souvenirs. A l’entraînement il est percuté par une voiture, et il se relèvera avec une triple fracture de la rotule, et au Tour du Portugal alors qu’il revenait à la compétition, il est à nouveau victime d’une chute avec fracture d’un doigt.
Au terme de la saison 2016, il est remercié par son équipe. Il trouve alors un point de chute au sein de l’Occitane Cyclisme Formation pour continuer, et peut-être relancer sa carrière.
Auteur d’une saison XXL en 2017, il termine deux fois 2ème du championnat de France sur route derrière le blagnacais Flavien Maurelet et du championnat de France du CLM derrière Yohann Paillot.
Sous le maillot de l’OCF, lors de sa deuxième place au championnat de France sur route 2017 ( crédit photo Le Télégramme).
La FDJ lui propose un contrat de stagiaire professionnel. Il en profite pour terminer 6ème du Tour du Poitou-Charente. En 2018, il est encore remarqué pour ses performances dans les CLM comme sur l’Etoile de Bessèges ou encore aux championnats de France de la discipline. Il apprend le métier au contact de coureurs aguerris comme Jérémy Roy ou Anthony Roux, les piliers de l’équipe Groupama-FDJ.
En 2020, il monte sur le podium des championnats de France du CLM, derrière l’intouchable Rémi Cavagna et son coéquipier occitan… Benjamin Thomas.
Championnat de France CLM 2020 : Bruno Armirail à droite avec Benjamin Thomas et l’auvergnat Rémi Cavagna titré. ( crédit photo maville.com)
Sa Vuelta 2020, et sa performance lors de l’avant dernière étape remportée par son leader, laisse à penser que Bruno Armirail est définitivement entré  dans un collectif déjà bien huilé, autour de Gaudu dans la montagne et Démarre pour la plaine …. Le vétéran béarnais Matthieu Ladagnous figure tutélaire du métier d’équipier, grognard parmi les grognards, au sein de la Groupama FDJ depuis 2006, peut commencer à envisager de prendre du recul. Le voisin  bigourdan a marqué les esprits… sans pour autant abandonner ses ambitions personnelles !
Le Borgne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s