#Football – R1 / G.Doumeng (Castelnau le Cres) « Pas dans le monde professionnel, mais il y a quand même des règles à respecter »

Après s’être offert une nouvelle victoire importante en Coupe de France, les hommes de coach Doumeng doivent retourner sur les bancs du championnat. Avec seulement trois points au compteur, ils n’ont pas le droit à l’erreur contre St Esteve qui éprouve également quelques difficultés pour enchaîner en ce début de saison. Avant cette rencontre, l’ancien joueur professionnel revient sur les valeurs qu’il défend dans le ballon rond et ce qu’il espère apporter à son nouveau club.

L’ancien pro Geoffrey Doumeng ne veut rien lâcher – Crédit Maritima Média

Pour votre part, vous vous asseyez pour la première saison sur le banc de Castelnau. Quels facteurs vous ont incité à tenter cette aventure ?

C’est un club assez structuré dans la région. Toutes les catégories évoluent à de bons niveaux, mis à part les U19 Nationaux qui sont descendus. Tout est en R1 au moins. Une école de foot peut-être encore un peu à améliorer, mais il y a un bon vivier et surtout pour ma première, il y avait une équipe saine. C’est ce que je voulais, avoir une équipe jeune avec laquelle on peut travailler et être à l’écoute sans prise de tête.

Est-ce que l’adaptation entre votre façon de coacher et le groupe s’est bien faite ?

Oui dans l’ensemble ça se passe bien. Il y a eu quelques blessures, je pense notamment à cause du covid. Maintenant ils savent comment je fonctionne avec un peu de rigueur. Nous ne sommes pas dans le monde professionnel, mais il y a quand même des règles à respecter. C’est un peu pour ça que les président m’ont dit de ne pas m’inquiéter que ça serait un groupe sain… et un groupe nouveau aussi tout de même. Nous avons recruté pas mal de joueurs mais ce sont des joueurs avec un bon état d’esprit, l’envie de progresser et qui ne vont pas se prendre pour d’autres.

Cette rigueur dont vous parlez, est-elle héritée selon vous de votre expérience comme joueur professionnel ?

Evidemment. Si je suis là, c’est également pour apporter cette touche-là. Le monde amateur demande moins d’exigence et de rigueur, mais on s’aperçoit que ceux qui montent, même dans les clubs amateurs, ont toujours plus de rigueur que les autres. A moi de trouver la bonne rigueur, pas trop et avoir de la justesse dans cette rigueur pour qu’ils progressent rapidement et qu’ils soient attentifs à cette rigueur. Cette justesse à trouver sera pour moi primordiale dans la gestion du groupe.

Vous évoquez la rigueur vitale pour les clubs qui montent. Est-ce un objectif à vos yeux de viser cette montée ?

Non pas du tout. Ce n’est pas un objectif premier. Nous sommes montés de R2, c’était déjà un niveau d’écart. Malgré la fin de saison spéciale, je pense que Castelnau serait tout de même monté mais nous sommes arrivés avec l’incertitude du niveau de R1. Nous avons un groupe jeune qui peut progresser. Moi je suis toujours patient, nous prenons les matchs les uns après les autres. Il n’y a aucun objectif de montée, le maintien sera bien, le milieu de tableau serait encore mieux. S’il y a plus, il y aura plus.

Pour revenir à cette rigueur issue de votre expérience professionnelle. On peut voir que de nombreuses équipes s’attachent les services d’anciens professionnels pour diriger leurs troupes. Je pense à Wilfried Niflore à Muret, William Prunier qui était l’an dernier à Canet, Marc Pfertzel à Narbonne. Est-ce clairement une pratique qui tend à se démocratiser selon vous ?

Il y a deux choses. Ce que veulent faire les choses, c’est-à-dire avoir davantage d’expérience et de rigueur ou est-ce qu’ils veulent rester dans leur monde amateur où il n’y a peut-être pas tant d’évolution que ça. On remarque aussi qu’il y a beaucoup de diplômés chez les anciens pros, donc forcément, on ne peut pas tous entraîner en Ligue 1, Ligue 2 ou National. Ça tend à venir vers le monde amateur avec des anciens pros diplômés qui vont faire leur chemin petit à petit. J’ai des amis qui sont restés dans le monde pro en tant qu’éducateur, c’est compliqué. Il y a toujours plus de pression, de risque de limogeage. Ça va vite dans un sens comme dans l’autre. Dans le monde amateur il y a moins de pression. Même s’il y a moins d’argent, il y a peut-être moyen de s’installer un peu plus et pouvoir travailler sur la durée en ayant un peu plus confiance.

De votre côté vous tendriez plutôt pour demeurer dans le monde amateur, ou le monde pro serait un objectif dans les années à venir ?

J’ai eu des propositions en National 2 et National 3. Mais pour l’instant, le projet me plaît, car j’ai aussi l’école de foot jusqu’aux U17 Nationaux où je suis un peu coordinateur sportif. Je rentre dans le club pour l’instant pour observer, aider et conseiller. Sans oublier que nous sommes en partenariat avec Montpellier Hérault. Ça me permet de travailler aussi pour eux. Si nous avons des bons joueurs ça peut les intéresser et inversement si eux n’en gardent pas ils peuvent venir chez nous. Ça maintient un bon niveau. Autant pour nous que pour Montpellier, c’est un bon tremplin pour les jeunes.

Votre objectif est donc de vous inscrire sur du long terme avec Castelnau…

Moi oui c’est ce que j’ai vu avec les présidents. C’est venu un peu plus rapidement que je ne pensais. Je devais d’abord prendre la R1, les maintenir et petit à petit rentrer de plus en plus. Finalement, j’ai la mission de m’occuper de l’école de foot, la pré-formation et jusqu’aux U17. Petit à petit je vais essayer de mettre mon empreinte pour les aider sachant qu’il y a de bons éducateurs. L’idée sera d’amener cette rigueur dans l’école de foot.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s