#Football – D2F / G.Balagué (Albi) : «Il faut que l’on arrive à prendre confiance en nos capacités!»

Guillaume Balagué, le coach de l’ASPTT Football de l’albigeois est revenu dans nos colonnes, sur la victoire lors de la 5ème journée de D2F, face au Montauban FCTG (3-2). Heureux de ce succès dans le derby d’occitanie, le technicien albigeois n’en oubliait pas de pointer les défaillances apparues lors de la rencontre et entre autres, le relâchement coupable du début de second acte, qui a permis aux Tarn et Garonnaises de revenir dans la partie. Mais celui qui guide les destinées sportives des rouges et jaunes depuis cette saison, insistait aussi sur la belle réaction d’orgueil dans les dernières minutes, tout en exhortant ses joueuses à croire en leurs qualités. A 24h d’un test périlleux à l’OGC Nice, faisant office de révélateur, l’ASPTT arrive en ordre de marche et avec un classement (4ème) au delà des espérances initiales.

Guillaume, On va te demander une analyse de ces deux mi-temps dans ce derby occitan , deux mi-temps bien distinctes. On a vu qu’en première période, vous êtes rentrés pied au plancher et que vous avez retourné cette équipe de Montauban par contre, la seconde a été plus compliquée ? 

 

C’est à l’image des matches que l’on fait depuis le début de la saison. On a quasiment mené sur tous les matches et même contre Saint-Etienne ici, on aurait dû mener au score avec un minimum de réussite. Donc, on fait de très bonnes premières mi-temps mais on n’arrive malheureusement pas à les confirmer en deuxièmes. Ça nous a souri aujourd’hui, la semaine dernière, elles avaient malheureusement réussi à revenir .Aujourd’hui, elles sont revenues mais nous avons réussi à avoir la force mentale pour aller chercher le 3e but qui nous a délivrés en fin de match. 

 

Dans ce début de seconde période, il y avait un peu une analogie avec celle de Saint-Etienne. J’imagine que, quand elles sont revenues à 2-2, tu as dû te dire dans ta tête  » non, ça ne va pas recommencer !  » ? 

 

Ce sont les 5 premiers matches qui sont comme ça. Il faut que l’on arrive à corriger cela, à être plus performant sur les secondes mi-temps. Je ne sais pas d’où ça vient, on essaie évidemment de trouver des causes avec l’ensemble du staff et on en discute aussi beaucoup avec les joueuses. Mais c’est vrai que ça reste un problème de ne pas pouvoir tuer le match parce qu’à 2-0, on a des occasions pour mettre le 3e et on ne le fait pas. Après, on recule, on recule face quand même à une belle équipe qui nous a proposé un beau football, notamment à la fin du match. On se met en danger mais ça passe. 

 

Après le match contre Saint-Etienne, on s’était posé une question sur l’aspect mental et psychologique. Là, les filles ont donné un élément de réponse parce qu’à 2-2, elles sont revenues de suite après et ont mis le 3-2. Elles ont montré que cette équipe avait du caractère ? 

 

Tout à fait. L’entame de match que l’on fait où l’on mène 2-0 au bout de 13 minutes, c’est aussi ça, c’est parce qu’on leur avait demandé de faire preuve de caractère parce-que c’est un derby. Un derby, c’est celui que le veut le plus qui le gagne et là, on l’a peut-être plus voulu qu’elles en étant performants dans certaines zones du terrain et ça a fait la différence. Mais, il est sûr qu’il faut que l’on soit plus régulier sur l’ensemble des 90 minutes. 

 

J’imagine qu’au bout de 5 matches, avoir 3 victoires dans l’escarcelle, un match nul à l’extérieur face à Thonon Evian Gaillard, qui est quand même une équipe très solide, et une défaite face à Saint-Etienne qui est le mastodonte de la D2F, c’est un bilan qui est quand même plutôt positif ? 

 

Très positif ! On aurait signé des deux mains, on aurait mis tous les contrats possibles pour avoir 10 points sur 15 en début de saison. On est très bien, on avance petit à petit, on avait la mission de prendre les matches les uns après les autres et nous irons à Nice la semaine prochaine pour essayer de gagner 3 points, comme nous l’avons fait à chaque match. On y va forcément avec un peu plus de confiance, j’espère que les filles vont comprendre à un moment donné qu’elles peuvent se faire confiance parce-que 10 points sur 15, ce n’est quand même pas anodin. Donc, il faut que l’on arrive à prendre confiance en nos capacités parce-que ces dernières sont certainement là mais, en faisant preuve de plus de maîtrise technique, on sera sûrement encore plus à l’aise. 

 

On va suivre attentivement les nouvelles aventures de l’ASPTT en terre azuréenne la semaine prochaine en espérant que vous rameniez des points et une belle surprise de Nice

 

En effet. Ça reste un déplacement agréable, il vaut mieux aller à Nice que je ne sais où. Donc, on va en profiter pour passer un bon moment tous ensembles et surtout, essayer de tout faire pour ramener les trois points. 

Propos recueillis par Loïc Colombié

https://hearthis.at/radio.albiges/magsport-12-octobre-2020/

Retrouvez l’intégralité de l’itw de Guillaume Balagué lors de l’émission « Le #MagSport – RadioAlbiges  » du 13 octobre 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s