#Rugby – Fed1 / G.Le Corvec (RCHCC): «Nous sommes plutôt satisfaits de notre début de championnat!»

Nous sommes allés prendre des nouvelles du RC Hyères-Carqueiranne La Crau avec le manager Grégory Le Corvec, qui voit débuter une saison particulière pour les varois dans ce contexte de coronavirus. Malgré les affres de la pandémie et son long cortège de matchs reportés , le RHCC a bien débuté cette saison de Fédérale 1 au sein d’une poule 3 brassant les équipes de la côte Méditerranéenne et du midi Toulousain. Victorieux lors des 3 matchs (Saint Sulpice, CO Berre et FCTT) qu’ils ont pu effectué, les gars de la cité dés palmiers continuent à s’inscrire comme une grosse force en présence du championnat. Même si il n’osent l’avouer qu’à demi-mot, les varois tout comme leur coach, lorgnent bel et bien vers la « la nationale« .

 

 

Tout le monde vous avait un peu collé l’étiquette de favori à Hyères-Carqueiranne La Crau. Vous êtes a un carrefour puisque vous avez eu la chance de faire deux matches, deux victoires. Hyères répond présent à toutes les attentes que les suiveurs et les passionnés de Fédérale 1 avaient placées en eux ? 

 

Nous avons fait une bonne préparation malgré le fait que des matches amicaux aient été annulés. Les garçons sont sérieux, appliqués et travaillent bien puis, nous avons eu d’entrée un match de championnat à domicile contre Saint-Sulpice qui a été délicat, pas un match facile. Mais, nous avons gagné cette rencontre et nous avons enchaîné avec la réception de Berre en gagnant également donc, nous sommes plutôt satisfaits de notre début de championnat. 

 

Ce match face à Berre avait des particularités parce-que vous avez inversé la rencontre, Berre ne pouvant pas disposer de ses vestiaires à cause des contraintes sanitaires. On a vu quelques autres matches inversés, ce sont des beaux gestes avec une solidarité entre les clubs en disant  » tant pis, au fil de l’eau et au pied levé, on inverse le match et on reçoit les copains au lieu que ce soit eux qui organisent tout cela  » ? 

 

Berre avait un souci, je ne sais pas si c’est par rapport au Covid, mais ils avaient un problème avec une tribune et un vestiaire. Le président m’a appelé et nous avons décidé ensemble d’inverser la rencontre. Nous, il nous fallait enchaîner les matches donc, cela ne nous dérangeait pas plus que ça de recevoir Berre à domicile. Nous avons validé ce match et nous l’avons joué, il fallait enchaîner les matches sinon, il y aurait encore eu match reporté sachant qu’il n’y avait pas de match le week-end suivant. Nous avions déjà reporté notre match contre Pamiers donc, ça aurait encore fait un match de report et nous n’aurions pas été dans le bon rythme. Il fallait enchaîner avec Berre, on l’a fait, on l’a gagné donc, nous sommes plutôt contents. 

 

On a fait trois journées dans cette poule 3 de Fédérale 1, la poule Midi-Toulousain / Méditerranée mais c’est difficile d’en tirer des enseignements. Vous êtes certes seconds, derrière La Seyne qui est premier mais, vous êtes les seuls à avoir joué deux matches, là où tout le monde n’en a joué qu’un voire zéro pour certains. C’est compliqué d’avoir une lisibilité de ce classement ? 

 

Pour la visibilité, ça va être compliqué. Nous, personnellement, nous nous adaptons mais on voit que les équipes dans le Sud-Ouest ont certaines problématiques pour pouvoir jouer les rencontres. On s’adapte là-aussi, nous avons également eu des cas de Covid, les garçons ont été isolés et certains testés positifs. Ils sont restés une semaine chez eux avec le nouveau protocole de la Fédération et nous avons continué à nous entraîner. Nous avons la chance de jouer, nous avons fait deux matches alors que certains n’ont pas encore joué donc, je pense que l’on pourra tirer les enseignements vers Décembre, si nous avons fait de bonnes choses au niveau du championnat ou pas. Mais, pour l’instant, on s’adapte et on joue. 

 

Normalement, dans un début et une préparation de saison, il y a trois phases distinctes qui permettent aux joueurs de se projeter dans le championnat : la préparation puis les matches amicaux où ils commencent déjà à basculer et enfin, le début du championnat. Avec un calendrier comme ça à trous, avec des équipes qui jouent et d’autres qui ne jouent pas, des pauses en veux-tu en voilà, est-ce que c’est facile de maintenir les joueurs sous pression ? 

 

Les garçons sont morts de faim, ils ont envie de jouer au rugby. On a fait une bonne préparation, même si nous n’avons joué qu’un match amical sur trois prévus, les garçons se sont bien préparés, nous avions hâte de jouer. Donc, bien sûr qu’en termes de préparation, on a connu mieux parce qu’il y avait constamment un peu d’incertitude. Mais, nous nous sommes adaptés, nous avons suivi le protocole, les joueurs qui n’étaient pas bien et positifs sont restés chez eux, nous avons testé les garçons et nous avons continué à avancer comme ça. Après, nous avons abordé le championnat contre Saint-Sulpice où nous avons fait de bonnes choses et que nous avons gagné même si ça ne fut pas un match évident parce-que c’est une belle équipe, qu’ils vont en embêter plus d’un et qu’ils font partie des favoris de notre poule. Ensuite, il y a eu la réception de Berre où nous avons progressé dans les secteurs où nous étions un peu déficients contre Saint-Sulpice et nous avons pu gagner, notre deuxième victoire. 

 

On peut dire que le Rugby Club Hyères-Carqueiranne La Crau n’est pas encore à son pic de forme ni en pleine puissance du fait de cette préparation un peu décalée ? 

 

Exactement, en plus, c’est notre 2e match donc, comptablement, nous sommes très contents. Il y a de bonnes choses, il y a de l’investissement mais maintenant, c’est le début de saison donc, il y a beaucoup de réglages à faire. Mais pour moi, ce qui est le plus important, c’est que les garçons soient investis, aient envie de progresser et d’atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés en début de saison à savoir de se qualifier pour les phases finales. C’est notre 2e match, il y a deux victoires, tout n’est pas parfait et c’est normal. Maintenant, à nous de pouvoir progresser de match en match et surtout de continuer à gagner. 

 

Quelle est la feuille de route pour la suite de la saison ? 

 

Après le week-end off, nous avons un bloc de trois matches avec la réception du FCTT, on ira à Lavaur et on recevra La Seyne pour le derby. Un bloc qui s’annonce difficile mais nous allons nous préparer pour faire de belles choses. 

 

Un bloc qui monte en puissance. Vous commencez par un promu, après, un ancien champion de France de Fédérale 1 pour finir par le derby. Ça va être un happy end ? 

 

Un happy end … (rires). Sincèrement, dans cette poule, Saint-Sulpice est une très belle équipe, Berre a fait un gros recrutement avec 23 ou 25 joueurs qui sont arrivés donc, il n’y a vraiment pas de petite équipe. Toutes les équipes sont à prendre en considération, Toulouse qui n’a pas encore joué s’est aussi bien renforcé et après, on connaît également un peu le rugby du Sud-Ouest. Ce sont des garçons qui jouent bien au rugby, ils ont aussi fait un bon recrutement donc, nous allons prendre match après match. Comme tu l’as dit, Lavaur est un ancien champion de France d’il y a 3 ou 4 saisons et La Seyne pour le derby donc, nous allons monter crescendo. 

 

Derby entre favoris en plus ? Favoris de la presse bien sûr

 

Comme je te l’avais dit dans la première interview, on dit que nous sommes favoris et c’est bien parce-que cela prouve que le travail que nous faisons au sein du club depuis un certain nombre d’années est reconnu. Mais, nous allons prendre match après match et faire preuve d’humilité. La Seyne, c’est pareil, c’est une équipe qui a fait un recrutement assez clinquant, avec des joueurs reconnus soit en Top 14 soit en Pro D2 voire d’un très bon niveau de Fédérale 1. Ils remontent de Fédérale 2, ils sont revanchards et nous, on bosse, on travaille de notre côté et nous faisons ce qu’il faut pour progresser. 

 

En fin de saison, il y a les play-offs et vous voulez en être du coup, il faut aussi regarder ce qu’il se passe dans les autres poules. Qu’est-ce que tu penses de la sociologie des trois autres poules et des favoris qui commencent à se déterminer ? 

 

Pour l’instant, il n’y a eu que deux matches. Dans toutes les poules, il y a des clubs qui se sont renforcés, qui ont des ambitions. Je pense à Bédarrides, qui n’est pas loin de chez nous, à Rennes en poule 1, à Périgueux. Sincèrement, même dans notre poule, je trouve que Saint-Sulpice est une très, très belle équipe et un très beau club, un peu à l’ancienne, mais où les joueurs ont l’air de bien vivre ensemble, il y a La Seyne, il y a beaucoup, beaucoup d’équipes qui sont prétendantes pour les phases finales. Nous, comme je le l’ai dit, on commence à se regarder nous, là où l’on doit travailler, là où l’on doit progresser parce qu’il y a du travail. On se veut humble mais ambitieux. 

 

Et puis, un petit regard aussi sur la Nationale parce-que ça peut être la division de Hyères-Carqueiranne La Crau dans quelques années ? 

 

C’est vrai que l’on voit que les matches sont assez équilibrés dans cette division-là. Il y a de l’enjeu, il y a du niveau, j’en ai de bons échos mais nous, pour l’instant, nous sommes en Fédérale 1 et on travaille, sans se le cacher, pour faire un jour partie de cette division-là. 

 

C’est tout le mal que l’on souhaite à ton club, on te dit bonne saison et bonne continuation en essayant de passer entre les gouttes du Covid. Vous avez déjà payé votre lot et à très bien bientôt dans le Mag Sport

 

Merci beaucoup

Propos recueillis par Loïc Colombié

https://hearthis.at/radio.albiges/magsport-29-septembre-2020/

Retrouvez l’intégralité de l’itw de Greg Lecorvec, lors de l’émission « Le #MagSport – RadioAlbiges  » du 29 septembre 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s