#Football – D2F / L’hebdo de la #D2F

Chaque semaine, retrouvez le baromètre de la D2 : les équipes en forme, les joueuses clés, les équipes en difficultés, les principales informations de la journée précédente.
L’Hebdo #D2F, épisode 5, c’est parti.

TOPS

Des leaders en démonstration

Les rencontres se suivent et se ressemblent pour les leaders de la D2F. Dans le groupe A, nouvelle démonstration du FC Nantes qui accueillaient Vendenheim. Malgré une belle opposition en début de première mi-temps, les joueuses de Tanguy Fétiveau ont facilement pris le dessus sur leur adversaire. Nouvelle victoire fleuve à la clé : 4-0.

Dans le groupe B, Saint-Etienne et Rodez ne se lâchent pas. Pour cette 5ème journée, la victoire des Stéphanoises s’est dessinée rapidement avec l’ouverture du score juste avant la pause de Pilar Khoury. S’en est suivie un festival offensif des Vertes lors du deuxième acte une victoire 4-0 face à Evian. Enfin, les Ruthénoises signent le carton de cette 5ème journée avec une « manita » infligée au promu Arlac-Mérignac. Le RAF a fait la différence à l’heure de jeu en inscrivant trois buts en 7 minutes.

Albi et Nice à l’usure

Pour les Niçoises, le dénouement de la rencontre s’est fait attendre un long moment. Les coéquipières de Juliane Gathrat ont longtemps butté sur le bloc nîmois mais à force de d’obstination, l’expérimentée Sarah Palacin a trouvé l’ouverture à la 87′. Belle preuve de résilience pour des Niçoises qui s’installent dans la première partie du classement.

La réaction d’orgueil des Albigeoises méritent également d’être soulignée. Auteures d’un excellent début de rencontre dans le derby face à Montauban, les joueuses de Guillaume Balagué sont tombées dans la facilité avec leurs deux buts d’avance laissant les Montalbanaises revenir au score à quelques minutes du terme. Il n’en fallait pas temps aux Albigeoises pour être piquées dans leur orgueil et répondre immédiatement et reprendre l’avantage par l’intermédiaire de leur recrue Laura Arriberouge.

Ribeyra au-dessus du lot

L’attaquante Nantaise a une nouvelle fois démontré l’étendu de son talent avec un nouveau doublé après celui face à Saint-Maur. L’ancienne attaquante d’Yzeure a montré la voie à son équipe par l’intermédiaire d’une sublime frappe en pleine lucarne avant d’aggraver la marque en coupant intelligemment au premier poteau un coup-franc de Bueno. Ribeyra termina son récital en délivrant une passe décisive à Pian pour le troisième but nantais.

FLOPS

Nancy, une attaque en berne

Quatrième rencontre pour les Nancéennes et toujours pas le moindre but inscrit. Binta Diakhaté s’est pourtant démenée sur la pointe de l’attaque de l’ASNL mais une nouvelle fois, Laura Lacoste, la portière ornaysienne n’a pas eu à s’employer pour défendre son but. Maxime Vautrin, l’entraîneur nancéen va devoir rapidement trouver la solution miracle pour sortir son équipe de sa torpeur offensive.

Saint-Maur n’y arrive plus

Après une première journée où elles avaient arraché la victoire face à Brest, les joueuses d’Augustin Akpali ont réussi à prendre un point avec beaucoup de réussite face à Lens et ont enchaîné deux lourdes défaites face à Nantes et Metz. Les coéquipières de Mélissa Sorel vont devoir rapidement se reprendre car les rencontres face aux adversaires directs se profilent (Nancy, Strasbourg et Vendenheim) et surtout trouvé la bonne formule défensive (10 buts encaissés en 4 rencontres).

R.B.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s