#InfoMagSport – Rugby / Nationale : Clap de fin entre Renaud Gourdon et Dijon.

Selon nos sources, Renaud Gourdon, ne sera plus l’entraîneur du Stade Dijonnais à compter de ce lundi 12 octobre 2020. Les deux parties (Renaud Gourdon et la direction du club), ayant convenu d’un commun accord, que l’ex coach de Soyaux et Rouen ne conduirait plus les destinées sportives de l’équipe seniors des Côtes d’Oriens. Alors qu’il entamait sa 4ème saison chez les stadistes, le futur ex manager des rouges et bleus paye un début de saison compliqué (4 défaites en 4 matchs) et des relations devenues tendues avec son vestiaire. L’ultime défaite à domicile le week-end dernier (12-15 face à Cognac), aurait été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Philippe Verney et Renaud Gourdon / Stade Dijonnais

La direction du club aurait opté pour une solution interne après avoir reçu l’ensemble des membres du staff actuel en ce début de semaine. Benjamin Noirot, ex talonneur international ayant porté l’AS Macon jusqu’au titre en Du Manoir, quand il manageait les Saône et Loiriens lors de la saison 2018-2019, remplacera Renaud Gourdon. Arrivé au club durant l’intersaison comme consultant touche de l’équipe fanion et comme éducateur auprès des cadets, Benjamin Noirot va donc relever le défi, de relancer une équipe en plein doute et qui la verra lors du prochain bloc de matchs recevoir : Narbonne, Aubenas et Albi , tout en se déplaçant à Suresnes et Blagnac. Autant dire que la mission sera ardue dans ce championnat de Nationale à l’adversité décuplée. D’après nos informations, Tom Patterson et Thomas Kohler resteraient au sein du staff pour accompagner le nouveau manager du SD, tandis qu’Aurelien Vacheret n’est pas conservé.

Pour Renaud Gourdon qui avait débarqué en Bourgogne lors de la saison 2017-2018, alors que le club se relevait de grosses difficultés financières et sportives, le début de son mandat aura été marqué par la qualification en 1/4 de finale Jean Prat face au Sporting Club Albigeois, ponctuant une saison 2018-2019 où les dijonnais avaient régalé la fédérale 1 tant par son jeu que par la fraîcheur que dégageait cette équipe. Mais la confirmation avait tardé à se faire sentir la saison suivante, car les dijonnais, même s’ils occupaient la seconde place de la poule 1 à l’arrêt des compétitions en mars 2020, avaient semblé tout au long de la saison, chercher un nouveau souffle et de la constance. Malgré l’accession historique en Nationale (division intermédiaire entre Pro D2 et Fédérale 1), les dijonnais n’ont pas su réenclencher la marche avant, lors d’un début de saison marqué par le sceau du Coronavirus (jauge partielle de spectateur, test généralisé des joueurs etc) et d’une série de 4 défaites consécutives menant les hommes du président Verney à la place de lanterne rouge à l’issu du 1er tiers de la phase aller. Une page se tourne à Bourillot, et le nouveau manager Benjamin Noirot va devoir user de tout son talent pour relancer l’équipe de la capitale des Ducs de Bourgogne.

Philippe Verney le Pdt du Stade Dijonnais / Crédit photo Stade Dijonnais

Contacté, le Stade Dijonnais n’a souhaité faire aucun commentaire, sur la situation. Pour l’étendard du rugby en Côte d’Or, un nouveau départ s’amorce et une course contre la montre va débuter pour tenter de rattraper un début de saison que beaucoup espéraient autre et plus radieux.

Plus d’informations à suivre

Article rédigé par Loïc Colombié

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s