#Rugby – Fed1 / J.Bayle (Beaune) : «On les connaît les Savoyards, c’est toujours compliqué d’aller là-bas!»

Jérémy Bayle, le 3e ligne du CS Beaune après la belle victoire bonifiée 35 à 3 face à l’US Issoire, nous a donné son sentiment sur le début de saison des viticulteurs qui ont enchaîné deux succès, entrecoupés d’une journée d’exception et d’une semaine de repos. Alors, qu’ils défieront pour le compte de la 4ème journée, Rumilly dans son fief des Grangettes, les bourguignon d’André Goichot (le Pdt) et Sébastien Magnat (le Coach) vont devoir confirmer les ambitions et les espérances mis en eux, au grès d’une progression linéaire depuis leur accession en fédérale 1 (Juin 2018). Focus sur un des cadres du CSB, qui avec son expérience et sa science de petit monde fédéral, sait bel et bien que le voyage en Haute-Savoie ne sera loin d’être une promenade de santé.

Crédit photo Stephanie Maufoux

Le fait d’avoir commencé, pour une fois, en marquant les premiers, ça vous a libéré ? 

 

Oui, avec les conditions climatiques qu’on avait aujourd’hui, c’était important de se rassurer tout de suite, de prendre un petit peu le score à notre compte. Ca validait aussi le match d’il y a quinze jours pour être sur une bonne lancée et mettre un peu cette équipe d’Issoire en doute. 

 

Elle a douté par contre, elle a toujours été présente mais vous, vous êtes restés sereins de la 1ère à la 80e. Sans mauvais jeu de mots, ça vous coulait dessus comme l’eau sur les plumes d’un canard, il n’y jamais eu d’affolement de votre part, vous avez juste fait le job ? 

 

C’était un peu notre défaut sur les saisons précédentes, on avait du mal à nous adapter aux conditions climatiques difficiles où on avait tendance à jouer un petit peu trop. Aujourd’hui, on a bien géré au niveau tactique, on a été efficace et ça fait un match complet, un match intéressant face à une équipe qui n’a rien lâché et à la sortie, ça donne un score intéressant. On prend 10 points sur les deux matches donc, c’est bien pour nous. 

 

C’est ce que j’avais envie de dire. C’est assez paradoxal parce-que, malgré l’ampleur du score, Issoire n’a jamais déjoué, n’a jamais lâché et a toujours été là, en mêlée comme dans les rucks, où on les connaît, ils sont toujours très présents. Mais, pourtant, vous les avez mis sous l’éteignoir ? 

 

On savait que c’était une équipe accrocheuse. L’année dernière, on avait perdu là-bas parce qu’on s’était fait un petit peu chahuté sur toutes les phases de combat. On s’était bien préparé à ça donc, nous avons fait un bon match de ce côté-là, on ne les a pas laissés nous contester trop de ballons, on a été bien sur mêlées, touches et le jeu au sol. Après, une fois qu’on a nos ballons, on arrive à s’en servir et ça fait des essais au bout. On avait pas mal bossé les groupés pénétrants sur les touches, qui était un petit peu un point noir qu’on avait depuis plusieurs saisons. Là, le travail commence à payer et c’est bien. 

 

C’est un 2e BO en 15 jours, du fait que vous étiez exempts la semaine dernière. Vous aviez mis le BO comme objectif aujourd’hui ou simplement la victoire ? 

 

C’était difficile de se mettre un bonus offensif comme objectif avec les conditions. Avec la pluie, on savait que ça risquait d’être un jeu un peu restreint, l’objectif était vraiment la victoire et de se concentrer dessus. Après, si on pouvait prendre le bonus, c’était important de le faire. Là, on a pu donc, 10 points, c’est très bien. 

 

Oui, parce-que dans 15 jours à Rumilly pour le premier match à l’extérieur face à une équipe dont on connaît les valeurs et les vertus, ça risque de ne pas être la même ? 

 

On les connaît les Savoyards, c’est toujours compliqué d’aller là-bas. Ça va être un match compliqué mais nous avons pris nos points à la maison donc, on se déplace sans pression de résultat et ça, c’est un bon point. Après, ça va être un match difficile, on attaque un bloc compliqué. On a reçu deux fois, c’était un petit peu un avantage pour nous sur le début de la saison qui nous permet de bien nous lancer mais nous allons avoir 3 gros matches sur le prochain bloc et il va falloir valider ça. 

 

Je voulais justement parler un peu du calendrier. On ne va pas se plaindre, jusqu’à présent, Beaune a pu jouer toutes ses rencontres ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Par contre, ça donne un match, un off, un match, un off, comment est-ce que vous gérez ça au niveau du rythme ? 

 

Je pense qu’il y a des joueurs qui préféreraient jouer un petit peu plus. Moi, en tant qu’ancien, ça me convient, c’est un rythme qui me va plutôt pas mal (rires). C’est vrai que c’est difficile à gérer, on sait qu’on va avoir après un enchaînement de match plus dense donc, il faudra gérer un petit peu la fatigue et les enchaînements de matches, surtout si les terrains deviennent un petit peu moins bons. Oui, ça va être un petit peu différent. 

 

Tu parlais d’être un ancien, ce qui est le cas sans être le cas. Quel est ton regard sur ce groupe CS Beaune 2020 / 2021 ? 

 

Pour l’instant, ça se passe très bien. On a de jeunes joueurs qui ont intégré le groupe, ils se sont bien faits au système, il y a une bonne ambiance. Ca bosse bien, c’est sympa, franchement, pour le moment, c’est un bon début de saison. Après, il est sûr que quand on gagne deux fois avec bonus offensif, ça facilite un peu les choses et, même si on avait fait des matches de prépa un peu compliqués, avec trois défaites, ça n’était pas vraiment significatif. Donc là, pour l’instant, tout se passe bien. 

 

Baptiste Damevin m’avait dit  » je préfère me planter sur les matches amicaux et réussir après « . C’est un petit peu ce qui est en train de se passer ? 

 

C’est sûr, les matches amicaux sont des matches qui comptent pour pas grand-chose. Nous n’avons pas fait de très gros matches amicaux, c’était en sortie de confinement, c’était compliqué. Nous n’avions pas joué depuis six mois, il fallait se remettre un petit peu dedans notamment au niveau du combat. Nous, nous savions que ce n’était pas notre jeu donc, il a fallu se remettre un peu la tête à l’endroit pour ré-avoir un peu de réussite là-dessus et pour l’instant, ça se passe bien. 

 

On peut parler d’objectif points pour le prochain bloc ou on n’en parle pas ? 

 

C’est difficile à dire. Pour l’instant, on va essayer de faire match après match, on ne sait pas trop où en sont les équipes. Avec les matches exempts, les matches reportés, le classement est un peu faussé donc, on ne sait pas trop comment ça va se passer. Donc, c’est difficile de parler d’objectif de points, le but est d’aborder chaque match avec intensité, de bien les préparer et de voir ce qu’il se passe. 

Propos recueillis par Stephanie Maufoux

https://hearthis.at/radio.albiges/magsport-29-septembre-2020/

Retrouvez l’intégralité de l’itw de Jeremy Bayle lors de l’émission « Le #MagSport – RadioAlbiges  » du 29 septembre 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s