#Football – D2F / L’hebdo de la #D2F – 3ème journée

Chaque semaine, retrouvez le baromètre de la #D2F, les équipes en forme, les joueuses qui brillent mais également les clubs en difficultés. L’hebdo de la #D2F, épisode 3, c’est ici !

TOPS

Nantes, Rodez, Saint-Etienne : Parcours sans faute

Trois victoires en trois matchs, le bilan de ces trois équipes est excellent.
Les Nantaises accueillaient le FC Metz pour le choc de cette troisième journée de D2 Féminine. Suite à l’ouverture du score de Pian avant la pause, les joueuses de Fetiveau ont joué à se faire peur en voyant le retour des Messines avec l’égalisation de Salomon. Une frayeur de courte durée puisque Ribeyra a remis son équipe sur les bons rails quelques minutes après.
Les Ruthénoises, qui ont vu leur effectif chamboulé à l’intersaison confirment leur excellente forme. Elles ont fait plier les Niçoises juste avant la pause par l’intermédiaire de Laurie Cance, le symbole de cette équipe et la recrue Altunkulak. L’addition aurait pu être plus corsée si Lamontagne avait fait preuve de plus d’efficacité. Félicitons le coach Rufié d’avoir trouvé la bonne formule aussi rapidement.
Les Stéphanoises, même réduites à 10 après l’expulsion de Lalia Dali-Storti dès les premières minutes n’ont pas été inquiété par des Albigeoises volontaires. Il aura quand même fallu attendre les 20 dernières minutes pour voir les Vertes prendre le dessus sur leur adversaire avec un délicieux coup-franc d’Uffren. Le plus dur était fait et l’ASSE a rapidement enfoncé le clou avec de actions individuelles de grandes classes de Gago et Jesus. Le duel ASSE/RAF pour la première place du groupe B s’annonce palpitante.

Mouchon, sérial buteuse

A seulement 17 ans, la jeune attaquante du LOSC est d’ores et déjà la meilleure buteuse de la D2 Féminine. 5 buts en 3 matchs et c’est encore elle qui a fait sauter le verrou de l’équipe adverse, comme elle l’avait fait lors de la première journée face à Orléans. Ce coup-ci, il aura fallu 55 minutes pour que l’internationale U17 trouve l’ouverture et permette à son équipe de dérouler. Une large victoire 7-0 face à l’ASNL et encore une prestation de de grande qualité pour la Lilloise.

Yzeure, toujours présent

L’équipe de Théodore Genoux est l’une des belles surprises de ce début de saison. Avec un effectif complètement modifié à l’intersaison et les arrivées de Manie, Moreira, Coulibaly, Lopes ou Zanoubi qui se sont rapidement imposés comme des éléments essentiels de cette équipe, les résultats sont plus que satisfaisants. Ce week-end, les Yzeuriennes ont pris le dessus sur l’OM après avoir pris à défaut l’OGC Nice. Un savant mélange entre expérience et insouciance qui permet à cette équipe de grimper à la 3ème place du groupe B.

Les résultats de la 3ème journée

FLOPS

La Roche et Nancy : Encore une claque

La Roche a perdu le fluide. Pourtant, l’entrée en matière avait été prometteuse avec un large succès face à Vendenheim mais depuis, la jeune Laura Lacoste a encaissé 11 buts en 2 matchs : 7 à Orléans, 4 contre Saint-Malo. Inoffensives et surclassées par les Malouines, les joueuses d’Aït-Bouqdir vont devoir rapidement se ressaisir et faire preuve de plus de maturité pour retrouver leur standing.

Pour Nancy, la saison s’annonce longue et l’apprentissage difficile. Après Saint-Malo et Nantes, c’est les Lilloises qui ont pris (largement) le dessus sur les Nancéennes. Même si il aura fallu attendre presque une heure de jeu, le score est sévère, très sévère. 7 buts encaissés en 35 minutes mais surtout un compteur toujours vierge du côté du domaine offensif. Motif d’espoir ? La difficulté du calendrier avec des cadors dès les premières journées. Dès la 5ème journée, le calendrier parait plus abordable avec 4 affiches face à des concurrents directs : La Roche, Saint-Maur, Strasbourg et Vendenheim.

Montauban n’avance pas

La saison dernière était pleine de promesse, celle-ci parait plus compliquée. Le MFCTG avait pour ambition de terminer dans les 5 premiers, aujourd’hui, c’est dans le rétro que Montauban doit regarder avec 2 petits points en 3 rencontres. Le plus inquiétant restant l’inconstance de cette équipe qui a ramené un point miraculeux d’Yzeure dans les arrêts de jeu. Cette fois-ci, on pensait les Montalbanaises bien parties en prenant deux buts d’avance dès la 18ème mais elles ont encore joué à se faire peur en encaissant 3 buts en 6 minutes ! Il aura encore fallu l’entrée en jeu de Saint-Felix pour que les filles de Belkadi ne repartent pas bredouilles.

Les classements après la 3ème journée

R.B

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s