#Rugby – Nationale / Albi peut avoir des regrets !!

Les Bressans n’avaient qu’une idée en tête , faire chuter leur adversaire du soir, concurrent déclaré comme eux à la montée en ProD2. Les Albigeois eux savaient que ce déplacement revêtait une importance en terre tarnaise, un premier grand tournant de la saison même s’ils s’attendent à des rencontres très compliquées à chaque journée.Peut-être ce match dès la troisième journée arrivait un peu tôt dans la saison au regard des préparations trop différentes des forces en présence.Le match fut d’une bonne intensité ,moindre qu’en ProD2 certes, mais chacune des deux équipes a fait valoir le souci du détail et c’est bien là dessus que la pièce est tombée dans le camp le plus précis.

Crédit photo Didier Revellat / Le #MagSport – RadioAlbiges

Une belle entame des « Violets » contraignait les Albigeois à « fauter » comme à Nice, trois fois en à peine quatre minutes de jeu.

C’est fort logiquement que Campeggia, l’expérimenté demi de mêlée venu de Rouen ouvrait la marque pour Bourg (5ème) .Une belle percée de Jean-Jacques Gymaël mettait à mal le premier rideau défensif et Jéremy Russell manquait sa tentative des 40 mètres. Sur de beaux mouvements successifs des Albigeois néanmoins stériles, la première mêlée du match arrivait à la 14ème minute, l’US Bressane prenait l’ascendant sur celle-ci et il allait en être de même sur toute la première mi-temps quasiment.

Les Bressans s’entêtaient à aller chercher des pénal touches lorsqu’ils sentaient la cible un peu trop éloignée mais alternaient avec des tentatives plus proches et sur l’une d’elles, non seulement l’artilleur maison enquillait mais Moshen Essid laissait ses partenaires à 14 suite à cette faute (6-0 17ème minute). Campeggia récidivait à la 25ème minute et 9-0 pour des burgiens qui dominaient territorialement, en effet Albi parvenait à rentrer dans les 22 adverses qu’à la 29ème minute.

Coup de théâtre à la 41ème minute, alors que Bourg faisait le forcing et bénéficiait d’un autre avantage, Hugo Dupont l’ouvreur violet tapait un joli coup de pied par-dessus la défense albigeoise et mettait Quentin Pilet au supplice. Le néo arrière tarnais envoyait d’une claquette le ballon hors des limites du terrain, sanction immédiate carton jaune et essai de pénalité, 16-0 et sur ce coup du sort, l’arbitre sifflait la fin du premier acte.

La deuxième mi-temps reprenait sur les mêmes bases et Campeggia offrait aux siens par le biais d’une nouvelle pénalité une avance confortable de 19 points (43ème). Albi allait malgré tout débloquer son compteur par Jéremy Russell (45ème et 19-3), c’est le moment que choisissait Arnaud Méla pour remplacer toute sa première ligne avec les entrées de Maxime Escur, Medhi Boundjema et Damin Nevers. La tendance s’inversait en mêlée et le « Sporting » récoltait une pénalité que Benjamin Caminati fraichement rentré en jeu, passait des quarante mètres (19-6 (54ème)

Crédit photo Didier Revellat / Le #MagSport – RadioAlbiges

A la suite d’une faute grossière en touche , Caminati loupait dès 30 mètres légèrement à droite, l’occasion de se rapprocher des locaux à l’heure de jeu. Les Albigeois gardaient tout de même la main mise sur la seconde mi-temps et à après que Quentin Traversier sortait sur carton jaune sur une autre melee remportée par les visiteurs, la pénal-touche donnait l’avantage aux albigeois d’ouvrir vers Gaetan Bertrand qui d’un maitre coup de pied servait Garry Lo. L’ex treiziste pointait en coin son premier essai officiel à XV. « Benji » Caminati transformait et voilà que le mathc prenait une autre tournure, puisque le SCA n’était plus qu’à six longueurs de Bourg (19-13 70ème).Trois minutes plus tard, Gianni Gaillard remplaçait Moshen Essid mais à la faveur d’une nouvelle scorie albigeoise, Paul Mazeau ayant suppléé Hugo Dupont ajoutait 3 points pour l’USBPA et entérinait la victoire bressanne.

Aux forceps, après une mêlée ayant été reformée par trois fois, pendant que le local Quentin Traversier quittait le terrain le genou en vrac, Benjamin Caminati de plus de quarante mètres offrait un point de bonus défensif aux albigeois, mérité tout comme la victoire des gars de l’Ain.

La « boulette » de Quentin Pilet aura été beaucoup plus préjudiciable que prévu mais pouvait-on le savoir à l’avance ?

Toujours est-il qu’Arnaud Méla, le coach tarnais , regrettait tous les points « donnés » aux locaux pendant que l’ailier bressan Émile Caillaud était somme toute satisfait de la tournure des événements. Mi-figue mi-raisin, un peu comme à Nice, sauf que maintenant se dressent les Dacquois sur la route des Albigeois, en confiance après leurs deux succès consécutifs.

Fiche Technique

Évolution du score : 3-0 (Bourg), 6-0 , 9-0, 16-0 (mi-temps) , 19-0, 19-3 , 19-6 , 19-13, 22-13, 22-16 (Fin)

Pour Bourg-en-Bresse : 1 essai de pénalité 41ème, 5 pénalités Campeggia (3′,17′,25′,43′) Mazeau 74′

Pour Albi, 1 essai de Gary LO (70′), 1 transformation Caminati (70′) 3 pénalités Russell (45′) Caminati (50′, 85′)

Article rédigé par Didier Revellat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s