#Rugby – Nationale / A.Méla (Albi) : «Il y avait la place de gagner ici!»

Retrouvez la réaction à chaud d’Arnaud Méla, le manager du Sporting Club Albigeois, après la défaite bonifiée (22-16) face à l’USBPA lors de la 3eme journée de Nationale.

Arnaud  » une mi-temps  » chacun? C’est un peu vrai sur le score mais peut-être pas sur toutes les composantes du match ? 

 

Une mi-temps chacun sur le plan comptable mais je pense que, sur 80 minutes, on leur a donné bien assez pour qu’ils puissent s’en sortir. Dans le meilleur des cas, on avait quand même bien réfléchi à des plans et on espérait tourner serré à la mi-temps pour pouvoir faire rentrer notre banc qui était quand même assez expérimenté et faire la bascule en notre faveur. Ça a marché 38/39 minutes (rires) après, on a craqué, ce sont des erreurs, des mauvais réflexes. C’est un réflexe qui fait qu’on leur donne 7 points, on prend un jaune derrière, on a aussi laissé 6 points au pied. Quand je vois le score final, je me dis qu’il y avait la place de gagner ici mais, on a réussi à faire taire le stade de Verchère et c’était quand même un match positif. Il faut que l’on corrige quelques détails et que l’on fasse encore des efforts sur la discipline parce qu’on a mis beaucoup d’engagement mais on n’a pas su gérer le côté engagement tout en restant discipliné. Il faut qu’on grandisse là-dessus. 

 

On était parti sur les bases de Nice, 4 minutes de jeu, 3 pénalités, sans toutefois être tout le temps sur les rucks puisqu’il y avait aussi un hors-jeu. Tu avais fait le choix d’une équipe qui courait un peu plus en première mi-temps, ça a failli marcher sauf dans le secteur de la mêlée ? 

 

Oui, j’avais mis une équipe qui se déplace, plus dynamique parce qu’il faut quand même arriver à contenir cette équipe qui sait mettre du rythme et du jeu. Je voulais qu’on ralentisse toutes les relances de jeu qu’ils avaient et qu’on les agresse en défense pour qu’ils ne puissent pas remettre de vitesse derrière. Ca a plus ou moins marché, il faut qu’on continue à travailler et à gérer la conquête et qu’on arrive à avoir cette complémentarité. Ils ont un gaucher qui est très costaud en mêlée, qui était titulaire sur ce match, et ils ont une bonne mêlée avec le sud-af qui est aussi très costaud à droite. La première mêlée était quand même costaud chez eux donc, j’avais fait le pari du jeu parce-que je savais qu’ils allaient rentrer de la conquête plus lourde en seconde mi-temps. Ca n’est pas passé loin mais il y a quand même pas mal de regrets. 

 

Maintenant, il va falloir affronter Dax avec un petit peu de pression parce qu’il manque ce match de Bourgoin où vous auriez peut-être pu engranger des points. Vous avez un peu le dos au mur et il va falloir gérer cette pression contre les Dacquois ? 

 

Non, on n’a pas trop de pression. On n’a pas joué le match de Bourgoin, donc il est sûr que nous n’avons pas ces points sur le plan comptable. Mais là, on a eu un match qui a eu du rythme et ça va nous faire du bien, il faut qu’on récupère bien car on a un long trajet à faire. Et puis, on va se préparer au mieux pour recevoir Dax et faire un bon match. Dax est une grande équipe mais si on y met l’intensité et l’énergie qu’on a mise là, j’espère que nous serons capables de faire une belle prestation contre les Dacquois. 

Propos recueillis par Didier Revellat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s