#Rugby – Nationale / G.Gaillard (Albi) : «Les 15 mecs sur le terrain se sont viandés pour sauver tout ce qu’on peut sauver.»

Gianni Gaillard, le seconde ligne et vice capitaine du Sporting Club Albigeois, nous a livré ses impressions à l’issue du match nul arraché face au Stade Niçois (13-13). Lors de cette 1ere Journée inaugurale de Nationale, les albigeois malgré un jeu largement perfectible, ont réussi dans un magnifique sursaut d’orgueil collectif, à sauver les meubles. Mais à l’image des propos de Gianni Gaillard, le club de la préfecture tarnaise est conscient qu’il doit hisser son niveau de jeu pour appréhender les deux prochains écueils de ce championnat d’accession au Pro D2 : la réception de Bourgoin et le déplacement à Bourg en Bresse.

Crédit photo Stade Niçois

Gianni, on va commencer par la fin : un final comme ça, tout amateur de suspens en demande mais surtout, ça montre le ciment qu’il y a dans ce groupe ? Vous vous êtes dits  » ce n’est pas possible, on ne peut pas rendre une copie comme ça pour ce premier match  » ? 

 

C’est certain, nous étions venus avec des ambitions à Nice, comme tout match dans la saison. Et c’est vrai qu’à la fin, les 15 mecs qui sont sur le terrain se viande pour sauver tout ce qu’on peut sauver, notamment un match nul qui n’est quand même pas négligeable, surtout ici. Donc, l’état d’esprit sur les 2 dernières minutes est vraiment super. 

 

Dans ce genre de match, quand on est à 13-6, sous les perches, que Matty James passe une transformation que certes tout le monde aurait pu passer, qu’est-ce qu’on se dit ?  » Maintenant, plus de marche arrière, il n’y a que la marche avant qui passe  » ? 

 

Je pense qu’on se dit  » maintenant, il faut, il n’y a pas le choix  » comme à Mauléon l’année dernière ou comme contre Dijon en phases finales il y a deux ans. Et c’est super que le groupe ait eu les ressources, malgré les nouveaux joueurs et le reste, qu’il ait un peu gardé cette flamme sur les derniers instants parce-que, quand je vois le maul sur le côté, je me dis que ça va être compliqué pour le buteur. L’arbitre nous a récompensés donc, c’est super. 

 

Ce point peut coûter cher à la fin de la saison car ce sont des points qui peuvent permettre de basculer  » du bon côté de la force  » ? 

 

Franchement, on ne sait pas trop comment ça va se passer, on va voir un peu le résultat des autres équipes à Nice. Si tout le monde vient gagner à Nice, ce sera deux points de perdus et si personne ne vient y gagner, ce sera un point très important de glaner mais ça, on le verra à la fin. En tous cas, ce qui est sûr, c’est qu’il faut qu’on ne laisse passer 0 point parce-que la poule de cette année et celle de l’année dernière n’ont rien à voir. 

 

On ne va pas se mentir, ce n’est pas le style de la maison, il n’y a pas eu que du bon dans ce match et il y a des choses à parfaire. Pour toi, quelles sont les secteurs et les choses à améliorer ? 

 

Le secteur, c’est le même depuis 4 ans que nous sommes avec Arnaud et c’est la discipline. On joue la moitié du temps à 14, il y a même eu un petit moment à 13 je crois. Je ne sais pas combien de pénalités on prend sur le match mais ce n’est pas normal. Chacun y va de sa petite faute sauf que nous sommes 23 joueurs donc, si chacun fait sa faute, ça fait 23 pénalités à la fin. L’arbitre sanctionne ce qu’il doit sanctionner, moi, je trouve que l’arbitre avait plutôt un bon niveau et que, si on est pris, c’est que l’on doit être pris et ce n’est pas bien. 

 

Cette nouvelle règle sur les rucks n’est pas encore totalement assimilée ? 

 

Franchement, je ne pense pas que ce soit tellement ça aujourd’hui mais que c’est plutôt l’indiscipline générale. Il ne faut pas se cacher derrière les nouvelles règles parce-que c’est pareil pour tout le monde. Nice n’a pas pris 4 cartons jaunes et n’ont pas eu 23 pénalités donc, c’est pareil pour tout le monde. 

 

Est-ce que tu penses que vous avez peut-être pris Nice avec un manque d’humilité ou est-ce vraiment une équipe qui envoie du game, qui vous a pris à la gorge, une équipe de guerriers ? 

 

Honnêtement, cette année, on ne peut pas se permettre de prendre quelqu’un de haut. On a joué Aubenas en match amical, une équipe vraiment solide alors qu’ils ne sont pas affichés comme les favoris de la poule. Nice, je pense, a été préparé très sérieusement par tout le monde, en tous cas, c’est ce que moi j’ai ressenti et ce que beaucoup ont ressenti. Il n’y a pas eu du tout de prise de haut de l’équipe de Nice, si Nice a fait un bon match, c’est qu’elle l’a bien préparé aussi. Et nous, nous aurions dû faire mieux parce qu’il va falloir faire mieux sur les prochains matches qui vont être encore plus dur. 

 

Un des points positifs, c’est que vous aviez été chahutés en mêlée par Aubenas, on avait entendu Simon Pardakhty dire  » ça pousse dans tous les sens  » alors que là, vous avez répondu un peu plus présents. Deux ou trois fois, vous avez mis les Niçois à la faute ? 

 

Je pense qu’aujourd’hui, la mêlée a fait le boulot. Après, on ne peut pas se permettre de faire le boulot sur la mêlée un jour, un jour sur la touche, un jour sur les 3/4. Maintenant, il faut qu’on arrive tous à pousser dans le même sens, c’est à dire que la mêlée soit bonne, que la touche soit bonne, que les 3/4 soient bons, qu’on ne fasse pas de pénalité et qu’on ait une bonne cohésion d’équipe. Si on fait ça sur le même match, et je pense que si on avait fait ça aujourd’hui, on l’aurait emporté un peu plus aisément. 

 

Une question plus perso : quand tu as été dans le couloir des vestiaires et que tu as vu que ce sacré championnat reprenait pour de bon, qu’est-ce que tu t’es dit ? 

 

Ça fait vraiment du bien. Je ne sais pas pour les autres mais moi, toute la semaine, j’étais dans le fond à me dire  » putain, j’espère que ce match ne va pas encore être annulé « . Quand tu rentres sur le terrain et que tu te dis  » maintenant, plus rien ne peut l’annuler « , ça fait vraiment plaisir parce-que tu vis pour ça et que pendant six mois, tu n’as pas vécu de sensation forte ni de chose comme ça. Et, si tu n’as pas d’adrénaline, franchement, ça ne vaut pas trop le coup de le faire donc ça fait vraiment plaisir. On a joué une bonne équipe, chez nous, sans aucune excuse, il y a plein de choses à refaire, pas d’excuse de matches amicaux ou de trucs comme ça, mais je pense et j’espère qu’on va aller en progressant. J’espère qu’on va progresser, on garde la bonne note de la fin pour avancer mais il y a des choses qui doivent changer parce-que sinon, ça ne passera pas contre les grosses écuries. 

 

Pas de répit, d’entrée la semaine prochaine, un nouveau gros match face à Bourgoin, une équipe qui s’est armée, qui a montré les dents pendant la préparation et en plus à domicile, au Stadium Municipal ? 

 

Oui, c’est l’une des particularités de la poule, il n’y a plus de un match / repos ou deux matches / repos, Ce sont de grosses écuries tous les week-ends par bloc de 4 ou 5 et c’est super. C’est bien, on a un bon effectif, on est une quarantaine de joueurs en comptant les jeunes qui sont tous compétents et tous armés pour jouer donc, c’est super. 

Propos recueillis par Loïc Colombié

https://hearthis.at/radio.albiges/magsport-15-sept-2020/
https://hearthis.at/radio.albiges/magsport-15-sept-2020/

Retrouvez l’intégralité de l’itw de Gianni Gaillard lors de l’émission « Le #MagSport – RadioAlbiges  » du 15 Septembre 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s