#Rugby – Fed1 / J.Patuano (Châteaurenard) : «On jouera le derby comme tout derby doit se jouer!»

Jérôme Patuano, le demi de mêlée du RC Châteaurenard, après une défaite lors de la première journée de fédérale face au CS Beaune (32-21) nous a livré ses sensations et ses regrets. Dans cette poule 2 homogène, où toutes les équipes peuvent espérer venir faire des coups à l’extérieur, le RCC espérait sûrement une autre issue au match. Mais malgré la déception de la défaite, l’équipe des Bouches du Rhône et son demi de mêlée étaient heureux d’enfin pouvoir rejouer au rugby. A Chateaurenard, on a déjà les yeux fixés sur la prochaine rencontre, qui malgré sa précocité dans la saison sera une des apothéoses de l’année : le derby face aux vauclusiens de Bedarrides-Chateauneuf du Pape. Pour le demi de mêlée formé à Provence Rugby, ce match se résumera en 3 mots : « solidarité, combativité et surtout beaucoup d’ambiance« .

Quelles sont tes impressions sur ce premier match ? 

 

On démarre bien la première mi-temps, je trouve qu’on est dans le match. On met bien le plan de jeu qu’on avait mis en place, la stratégie était bonne. Il faut savoir aussi que nous n’avions qu’un seul match de préparation, on a joué Aubenas la semaine dernière parce-que malheureusement, avec le Covid, on se rend compte que cette saison va être compliquée et qu’on est obligé de s’adapter. Donc, pour un premier match de Fédérale 1 en championnat, il y avait de bonnes choses mais après, il ne fallait pas que l’on joue à l’envers. On réussit à le faire mais on finit un peu mal en prenant un essai, on est mené 12 à 8 à la mi-temps donc, on est encore dedans. En 2e mi-temps, on se loupe un peu et on prend un essai dès le début et forcément, ça nous a mis dedans. On essaie de remettre un peu de l’avancée, je pense qu’on joue un peu à l’envers notamment pour ma part où sur la sortie du camp, je prends mal mes responsabilités donc, on a du mal à sortir et à se remettre dedans. Ce sont un peu mes premières impressions, on est face à une équipe de Beaune qui se déplaçait beaucoup bien et qui a su aussi se servir de nos difficultés puisqu’on prend un jaune d’entrée. Ils ont forcément accéléré le jeu et ils ont vite joué sur les 3/4 ce qui a permis de créer des espaces et pour eux, de s’y engouffrer. 

 

Pourtant, ceux qui ont pris le match en main, c’est vous : 4e minute, 1er essai. Là, le public se dit que le CSB va passer une après-midi relativement difficile. Vous êtes arrivés tout feu tout flamme en vous disant  » on prend le score dès qu’on arrive et on essaie de le tenir ? « 

 

Non, l’objectif était de venir faire quelque chose ici à Beaune, on a quand même fait du trajet et ce n’était pas pour venir faire de la figuration. On score d’entrée mais, on le sait tous, un match de rugby, ça dure 80 minutes donc, nous étions dans l’euphorie mais il fallait rester dedans. On a peut-être mal joué à ce moment-là du match, on aurait peut-être du plus occuper le terrain sachant qu’on était à l’extérieur et peut-être envisager ce système de jeu, oui. 

 

Je te rassure, vous n’avez pas du tout, du tout fait figuration, vous avez même opposé un très gros combat, devant, on a pu voir des impacts assez sérieux. Le seul petit problème, c’est que ça n’a pas réussi à libérer assez pour vos arrières ? 

 

Après six mois de non rugby, si je puis dire, on avait forcément à cœur de mettre du combat, surtout les gros. C’est quand même un sport qui commence devant donc les gros avaient envie de mettre du combat. C’est aussi un peu l’esprit à Châteaurenard, on est un peu sur ce jeu-là où nous sommes très, très attendus sur le jeu de devant. On a été bon dans ce secteur, derrière, on a peut-être moins bien joué mais après, c’est à corriger, c’est un premier match. Il y a du positif et du négatif, de toute façon, on fera l’analyse. 

 

 Oui, j’ai des souvenirs de la saison 2016 / 2017 où effectivement, Châteaurenard, c’était rugueux

 

Je ne faisais pas encore partie de cette équipe, il me semble que je suis arrivé l’année d’après mais oui, j’avais eu les échos d’un match Châteaurenard / Beaune où il y avait eu des bons souvenirs comme on dit. 

 

C’est ça, on va les appeler comme ça. Avec Châteaurenard, vous avez vécu l’année dernière une saison pas facile mais vous étiez dans ce qu’on appelle  » la poule de la mort « . Le Covid est passé par là, on ne va pas se mentir, ça vous a un petit peu aidé à vous maintenir. Quel est votre objectif cette année maintenant que tous les  » gros  » sont partis dans une autre poule ? 

 

Pour reprendre vos mots, bien sûr que nous étions dans une  » poule de la mort « , les matches, c’était la guerre tous les week-ends. Mais, honnêtement, ce n’est pas forcément le Covid qui nous a sauvés parce qu’au niveau du calendrier et des matches que nous avions fait, je pense que nous étions maintenus. On venait de gagner Bourgoin à la maison ce qui était une énorme performance de l’équipe donc, je pense que, sans le Covid, on se serait certainement maintenus en Fédérale 1. Bien sûr, comme vous le dites, la poule est plus  » accessible  » si je puis dire, par rapport au niveau qu’il y avait l’année dernière. 

 

Du coup, elle l’est pour tout le monde

 

Oui, ça reste de la Fédérale 1, il y a de très bons joueurs dans cette poule donc, objectivement, on va prendre match après match. On verra et on fera déjà les comptes en Décembre mais bien sûr, il faudra fixer des objectifs plutôt élevés. Je ne veux pas m’avancer sur ça parce-que ça nous regarde, nous mais, en tous cas, on a à cœur de faire une très belle saison 2020 / 2021 malgré le Covid. On verra comment ça va se passer. 

 

Quel est l’état d’esprit du groupe qui vient de se retrouver après 6 mois ? Vous êtes joyeux, euphoriques, impatients et malgré tout, raisonnables et sérieux ? 

 

Raisonnables et sérieux obligent parce qu’au final, nous n’avons pas forcément fait de week-end d’intégration  vu que le Covid nous ait un peu tombé dessus. Nous devions faire notre week-end d’intégration à Limoges pour notre premier match mais ça a finalement été annulé. L »esprit du groupe est très, très bon, très, très positif, il y a forcément beaucoup d’euphorie de se retrouver après 6 mois. On a aussi intégré pas mal de nouveaux joueurs donc, ça permet aussi de faire un renouvellement du groupe. C’est très intéressant, on est très sérieux pour le moment donc, normalement, tout devrait rouler. 

 

Quelle est la prochaine étape pour vous la semaine prochaine ? 

 

La semaine prochaine, on attaque le second match par un derby puisque nous allons à Bédarrides. Ce sont forcément des matches qui sont toujours très attendus pour les joueurs, pour la région et pour les supporters parce-que ce sont quand même deux équipes qui se tirent la bourre depuis maintenant des années et des années. Donc, un match attendu, compliqué parce-que quand on voit les scores que nous avons fait les années précédentes à Bédarrides, ça n’a jamais été très glorieux parce-que c’est aussi une très belle équipe. Donc, on va arriver avec beaucoup d’humilité et on jouera le derby comme tout derby doit se jouer. 

 

Fais rêver la Bourguignonne que je suis et décris moi ce derby du sud en trois mots

 

Je dirai solidarité, combativité et surtout beaucoup d’ambiance lors de ce derby

Propos recueillis par Stephanie Maufoux

https://hearthis.at/radio.albiges/magsport-15-sept-2020/

Retrouvez l’intégralité de l’itw de Jerome Patuano lors de l’émission  » Le #MagSport – RadioAlbiges  » du 15 septembre 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s