#Rugby – Nat / S.Pardakhty (Albi) : «On est focalisé sur ce 1er match contre Nice»

Le 3eme ligne du Sporting Club Albigeois nous a accordé une interview à la sortie du match amical contre Aubenas, première joute rugbystique des jaunes et noirs depuis le 29 février 2020. Pour l’allemano-Chilien, au delà du bonheur de regambader sur le pré, cette rencontre a démontrer la cohésion et la détermination de son équipe, qui a réussi malgré une infériorité numérique, à repousser les coups de boutoir des ardéchois. Mais malgré la victoire (29-20), celui qui entame sa 4ème saison au SCA, n’oubliait pas de souligner les points noirs de cet opus amical : l’indiscipline et la mêlée. A l’image de l’ensemble de ses coéquipiers, Simon Pardakhty est impatient de relever le défi de la Nationale et a déjà les yeux rivés sur la côte d’Azur et la 1ere journée de championnat face au Stade Niçois.

Crédit photo Pierre Bras

Simon, ça doit faire du bien de reprendre le rugby ? 

 

Oui, c’est tout à fait ça (rires). Ça fait à peu près cinq mois que l’on n’a pas joué et là, de retrouver des sensations, de jouer une équipe, on a montré que, même si ça ne fait qu’un mois et demi qu’on s’entraîne ensemble, on est une belle équipe dans la cohésion. A la fin, on a eu encore un très mauvais arbitrage, apparemment, il faut s’y habituer, on était deux, trois de moins et on n’a rien lâché. C’était vraiment un jeu d’équipe et du coup, ça fait plaisir de retrouver quelques plaquages, quelques ballons portés et tout ça. 

 

Et pour la Nationale, ça change de la Fédérale 1, il faut cravacher ? 

 

C’est ça, c’est fini d’avancer de 50 mètres et de gagner de 50 points à chaque fois. Mais franchement, on s’entraîne pour ça, on ne s’entraîne pas pour la Fédérale 1 et la Nationale nous prépare vraiment pour la Pro D2 qui est notre but ultime. 

 

On dit souvent qu’un match amical où il n’y a pas de pépin, c’est un match amical moyen. Les matches amicaux sont fait pour perfectionner les choses et là, il y a quand même quelques petits trucs à améliorer comme sur la mêlée ou la discipline ? 

 

Oui, il y a beaucoup, beaucoup de choses et, on peut dire ce qu’on veut sur l’arbitrage mais on parle tout le temps trop du coup, il faut être plus discipliné, être plus à l’écoute et ne pas parler autant. On a beaucoup, beaucoup de choses à régler, surtout en mêlée. On pousse chacun de notre côté, c’est l’une des seules choses que nous n’avons pas travaillé ensemble. Mais sur la ligne générale, franchement, pour une première, je pense qu’on est pas mal, on est content mais il y a pas mal de boulot à faire. 

 

Rendez-vous maintenant pour le prochain match, en espérant qu’il y ait un autre match amical sinon, ça sera directement face à Nice. Là, ça va aussi être épais ? 

 

Oui, on espère encore pouvoir faire un match contre Narbonne jeudi (finalement annulé pour cas de Covid19 à Narbonne) et du coup, ça va nous faire du bien pour resserrer un peu plus le groupe et surtout pour préparer Nice. On reste focalisé sur ce premier match contre Nice et on continue à travailler. 

 

Et on croise les doigts pour que le Covid ne nous empêche pas de faire le championnat 

 

C’est surtout ça, oui. Nous, on fait tout ce qu’on peut de notre côté, le staff aussi, on travaille très bien. Maintenant, on verra, ce sera le destin (rires).

Propos recueillis par Loïc Colombié

https://hearthis.at/radio.albiges/magsport-1-sept-2020/

Retrouvez l’intégralité de l’itw de Simon Pardakhty lors de l’émission « Le #MagSport – RadioAlbiges »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s