#BreakingNews – Rugby / Fed1 : Le CAL dément toute annulation de son 1er Match de championnat.

Joint téléphoniquement, Bernard Duclos le co-président du Cercle Amical Lannemezanais nous a formellement démenti, en l’état actuel des choses, l’annulation du 1er Match de fédérale 1, les opposant au CAC82.

Crédit photo : Roger Reulet / Cercle Amical Lannemezan

La rumeur a enflé après qu’un cas de Covid19 soit détecté chez un joueur Tarn et Garonnais du « CAC » , amenant le club à annuler son dernier match amical face au FCTT (Fed1) et à se placer en quarantaine. Mais l’avant dernière phrase du communiqué du club de Castelsarrasin prête à confusion, car elle annonce l’annulation pure et simple, de leur 1ere journée de championnat face à … Lannemezan. Une affirmation que le club des Hautes Pyrénées trouve prématurée, car leurs futurs adversaires ne présentent à l’heure où nous écrivons ces lignes, qu’un seul cas avéré. Pour Bernard Duclos le co-Pdt de l’équipe du Plateau :  » L’annulation du match n’est aucunement officielle, elle le sera si la fédé nous envoie, une décision en ce sens. Pour le moment, on n’a rien reçu…! »

Les Promus en fédérale 1 effectuent actuellement des tests complémentaires pour définir le contingent précis de joueurs contaminés. En outre la fédération française de rugby n’a, actuellement pas statué sur le sort de ce match, ni même sur celui de la rencontre opposant dans la poule 2, Mâcon et Drancy, dont l’ équipes de Saône et Loire présenterait , elles aussi, des cas de Covid19.

À partir de combien de cas dans chaque équipe, une rencontre est annulée? A partir de combien de matchs reportés, la FFR serait obligée de modifier ses règlements et calendriers pour la saison 2021 de fédérale 1? De nombreuses questions qui émergent du côté des clubs et des suiveurs.

Joint téléphoniquement, un haut dirigeant fédéral nous précisait que la « fédé » planchait activement sur les problématiques liées à la crise sanitaire du Covid19, et que des décisions seraient prises lors du prochain comité directeur, ce vendredi 4 septembre. Notre interlocuteur de préciser, la volonté indéniable des instances fédérale de faire jouer le maximum de rencontres tant que les conditions le permettent, car: « les clubs doivent continuer à vivre, c’est primordial pour sauver le rugby et le milieu associatif. »

Mais bien entendu, en cas de dégradation de la pandémie, France Rugby a étudié des plans de replis: « pouvant aller de la péréquation au réaménagement du calendrier.« . Selon notre interlocuteur, la FFR ne veut surtout pas édicter de règle trop manichéenne, pour ne pas insulter l’avenir quelque soit l’évolution de la situation sanitaire. Une chose est certaine, les prochaines heures seront guettées attentivement par le petit monde du rugby fédéral.

Article rédigé par Loïc Colombié

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s