#Rugby – Nationale / G.Pécheux (Aubenas) : «On a hâte que débute le championnat!»

Le 3/4 et arrière du RC Aubenas Vals, Gurvan Pecheux, nous a livré ses impressions après la défaite 29-20 des ardéchois lors du premier match  amical face au Sporting Club Albigeois, un des favoris de la nouvelle division nationale. A l’image de la prestation de son équipe l’albenassien passé par le Castres Olympique voyait des signaux forts encourageants quant au contenu et aux intentions que le RCAV a démontré tout au long de la partie et trépigne d’impatience de débuter le championnat.

Crédit photo Christophe Mouton / RCAV

On est avec Gurvan Pecheux d’Aubenas. C’était aussi une reprise pour vous ce soir, comment ça s’est passé ? 

 

C’est un match qu’on attendait énormément parce-que ça faisait six mois que nous n’avions pas fait de match avec une intensité aussi élevée. Ça fait du bien de jouer, on savait que ça allait être difficile parce qu’en face, on avait une très grosse équipe qui va jouer les premières places en Nationale. Nous sommes venus là sans pression, pour nous faire plaisir, c’était un match de reprise donc, nous sommes contents du résultat, contents de ce qu’on a produit, on a pris du plaisir. On sait qu’il y a énormément de travail mais nous avons encore le temps, la saison va commencer dans deux ou trois semaines et on a hâte que débute le championnat. 

 

Vous deviez normalement rencontrer Narbonne. Albi est sûrement quasiment du même calibre ? 

 

Oui, même peut-être mieux je pense. De toute façon, il fallait que l’on joue une très grosse équipe pour se tester avant de débuter le championnat. Nous avons pas mal de changements dans l’équipe, il fallait que l’on se teste face à une grosse écurie et c’est chose faite. Maintenant, il faut que le championnat débute, on commence par Chambéry à domicile. C’est un très gros match à la maison à gagner absolument donc nous avons hâte que ça commence. 

 

Il fallait se tester ce soir et vous l’avez fait de fort belle manière. La première mi-temps a aussi été très enlevée de votre côté, vous avez été très réalistes. Par contre, en seconde mi-temps, vous avez campé entre 10 et 20 minutes sans trop marquer. On avait l’impression qu’il y avait une équipe plutôt type en seconde période, est-ce que c’est cela ou pas ? 

 

Les équipes étaient plutôt mixées donc, on ne peut pas dire qu’il y en avait une plus type que l’autre. En deuxième mi-temps, il est sûr qu’on a eu un peu plus le ballon et on sait qu’il y aura des points à travailler justement par rapport  à cela pour finir les coups parce qu’on a vu qu’on a pas mal dominé sans pour autant avoir nos ballons de conquête. En touche, nous n’avons pas été au niveau ce soir mais même en étant défectueux, on a réussi à produire du jeu. On sait que c’est un axe de travail donc, il faut qu’on charge là-dessus. 

 

On vous a vu un peu malheureux en conquête en première mi-temps. Par contre, la même en deuxième mi-temps a été beaucoup mieux, l’arbitre a beaucoup sanctionné Albi, à tort ou à raison, c’est une autre histoire. Mais vos 3/4 ont aussi envoyé un peu plus de jeu en seconde période ? 

 

On a eu un peu plus de ballons, il est certain aussi qu’il y a eu l’aspect arbitral qui a été un peu plus en notre faveur car il a été un peu plus de notre côté, à juste titre ou pas, ce n’est pas à nous d’en juger. Mais c’est sûr que ça nous a donné la possibilité de jouer un peu plus de ballons derrière, tant mieux pour l’équipe qui était en 2e mi-temps (rires). On sait très bien que nous allons rivaliser avec tout le monde en mêlée, on a toujours eu une grosse mêlée à Aubenas. Il faut continuer à travailler et on verra bien ce que ça donne. 

 

Vu ce match, est-ce que les ambitions d’Aubenas ont été un peu revues à la hausse ou est-ce trop tôt pour le dire ? 

 

C’est bien trop tôt pour le dire car c’était le premier match de préparation pour les deux équipes. Comme je vous l’ai dit, on est en train de reformer une équipe avec pas mal de changements. Nous allons essayer de gagner le plus de matches possible et après, on verra bien comment ça évolue. Rester invaincus à domicile sera déjà le mot d’ordre et après, nous verrons bien s’il y a des coups à faire à l’extérieur. Chaque chose en son temps, faisons déjà le premier bloc pour essayer d’accrocher quelques résultats et après, on verra. 

 

Et bien, on vous souhaite une bonne saison 

 

Merci

Propos recueillis par Didier Revellat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s