#Cyclisme / Les championnats de France mettent en valeur les coureurs occitans.

Dans toutes les catégories, comme dans toutes les disciplines proposées à Grand-Champ (Morbihan) ce week-end,  les coureurs occitans ont démontré la qualité de la formation du clubs régionaux.

Le programme du Championnat de France de cyclisme sur route

Benjamin Thomas et Bruno Armirail de la FDJ-Groupama furent les gros moteurs de l’équipe ce weed-end en Bretagne.

Ils prennent respectivement les deuxième et troisième places de l’épreuve chronométrée.

Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step) a dominé le tarnais de 6 secondes seulement, l’auvergnat équipier de luxe de Julien Alaphilippe, sera le représentant de la France aux Championnats d’Europe… avec une réelle chance de podium.


Benjamin Thomas et Bruno Armirail en haut de l’affiche.
https://www.letelegramme.fr/images/2020/08/21/tout-sur-la-premiere-journee-des-championnats-de-france-a-gr_5270027.jpg

Benjamin Thomas et Bruno Armirail entourent Rémi Cavagna.( crédit photo Le Télégramme)

Dimanche 23/08, le tarnais et le bigourdan forts de ces performances individuelles peuvent s’enorgueillir d’avoir largement contribué au succès d’Arnaud Démarre sur la course en ligne. L’équipe de Marc Madiot, favorite et surpuissante a mis à la raison toutes les attaques, individuelles ou groupées de leurs adversaires. Tour à tour, les Pierre Rolland et Quentin Pacher ( B&B Hotels-Vital Concept) ,  Romain Sicard (Total Direct Energie) , Anthony Péres (Cofidis)  Thibault Ferasse et Julien Antomarchi (Natura4ever), ou encore Pierre Latour, Romain Bardet (AG2R La Mondiale)  ont tenté de faire sauter le verrou de la Groupama FDJ.

Mais les clés du verrou étaient dans un premier temps dans les mains de Bruno Armirail qui fût sans contestation, le capitaine du train de la Groupame FDJ. A quelques kilomètres de l’arrivée, épuisé par l’effort,  les clés du train de l’écurie dominatrice furent confiés à Benjamin Thomas, lequel en parfait rouleur a impressionné ses adversaires. Seul Florian Sénéchal (Deceuninck-Quick Step) en dévoué équipier tentera une dernière escarmouche pour son leader Julian Alaphilippe. Même si le coup fut parfaitement orchestré, par les hommes du « gourou » belge Patrick Lefevere,  le travail de sape des « Madiot Boy’s » paiera. 

Arnaud Demarre dominera dans un sprint à 3, un Bryan Coquard (B&B hotels-Vital Concept) resplendissant de santé, et la coqueluche du cyclisme français, Julian Alaphilippe.

Clément Jolibert en leader du cyclisme occitan amateur.

Clément Jolibert en conférence de presse.(crédit photo be-celt.com)

Chez les amateurs les occitans avaient des atouts à faire valoir. Kévin Besson pour l’OCF absent du chrono et Clément Jolibert pour le GSC Blagnac étaient les hommes à surveiller.

La performance de ce week-end est a mettre à l’actif, du muretain d’origine, Clément Jolibert (GSC Blagnac – Vélo sports 31) qui prend la 13 ème place au classement général de l’épreuve chronométrée. Mais surtout il échoue au pied du podium dans la catégorie amateurs.

Dans l’épreuve en ligne le lendemain, Clément Jolibert sera  sur le podium du championnat de France sur route. Au terme des 167 km de course, et dans un sprint massif, il prend une 3ème place qui révèle son état de forme. C’est Jason Tesson (Sojasun Espoir ACNC) qui l’emporte devant Emilien Jeannière (Vendée U-Pays de Loire).

Manon Souyris fait honneur au Saint-Juéry Olympique.

Saint-Juéry. Manon Souyris s'illustre au Championnat d'Europe ...

Manon Souyris sous le maillot de l’équipe de France ( crédit photo DDM).

Au départ de ces championnats de France, les dirigeants du Saint-Juéry Olympique Cyclisme,  devaient avoir des espoirs de titre. En effet deux représentants formés dans l’écurie de la banlieue albigeoise avaient des prétentions. Lilian Calmejane (Total Direct Energie) n’ a pas pu convenablement défendre ses chances, compte tenu de deux chutes survenues à la Route d’Occitanie et au Tour du Limousin, celui-ci a tout de même pris le départ pour aider ses équipiers.

En revanche, Manon Souyris qui fût championne de France en cadette et en junior 2011 sous les couleurs du SJO a défendu crânement ses chances. Engagée depuis 2014, dans l’équipe de Poitou-Charentes futuroscope 86,  la championne originaire de Saint Julien de Gaulène (81), qui courait ce championnat, sous le pavillon de l’équipe Poitou Charente Women Cycling,  a été de tous les bons coups dans cette course,  qui a consacré sur ses terres bretonne, Audrey Cordon Ragot (Trek-Ségafredo). 

Manon Souyris a pris la 5 ème place dans la course au maillot tricolore.

Le Borgne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s