#Football – Coupe de France / M.Plante (Montmaurin) « Il m’a dit « Tu mérites de gagner avant. » « 

C’est à coup sûr la surprise de ce premier tour de Coupe de France. Celle que tout le monde scrutait pour savoir quelle formation serait la première à incarner le fameux Petit Poucet qui plait tant dans cette compétition. C’est donc l’AS Montmaurin équipe de D3 du coach Michaël Plante Germain, qui a su venir à bout de Salies Mane, pensionnaire de Régional 1, après une rencontre haletante et des tirs aux buts salvateurs.

Les joueurs de Montmaurin ont su répondre présent pour embellir cette fête – Crédit ASM

En sortant Salies Manes une équipe cinq divisions au-dessus de vous, aux tirs aux buts, vous faîtes un peu l’exploit du week-end pour ce premier tour de Coupe de France…

Oui nous avons fait un beau match, nous n’avons pas pris une branlée. Avec le contexte actuel, nous reprenons plus tard en district. Nous nous sommes inscrits en Coupe de France car nous n’avions pas la Coupe Occitanie, mais nous ne savions pas que nous reprendrions le championnat fin septembre. Pour mobiliser les gars c’était compliqué. Nous avons repris les entraînements il y a quinze jours et les gars ont eu une prépa en conséquence.

Sur la physionomie du match, le succès vous semble-t-il mérité ?

Sans aucune prétention, j’en ai parlé avec Lionel Poisson le coach de Salies, il m’a dit « Tu mérites de gagner avant. » Nous avons plus d’occasions qu’eux. Nous tapons la barre, les poteaux. Nous avons cinq-six occasions et eux deux-trois. A la 65ème minute, nous prenons un carton rouge en plus. Avant les pénaltys nous avons également une occasion franche que nous ratons. Nous avons été costauds et bien en place pour rendre une belle image.

Avec un expulsé à 25 minutes de la fin du match, n’avez-vous pas craint de craquer contre une écurie supérieur sur le papier ?

Nous avons eu peur car les mecs ont été plus solidaires et ils ont cru en eux. En tant que compétiteur, j’aurais été déçu de prendre un but à la 90ème après avoir fait autant d’efforts. A deux minutes de la fin, nous avons une occasion, le gardien l’arrête et derrière, Salies contre-attaque et notre gardien fait un superbe arrête. Après, si Salies nous en avait mis un au bout de cinq minutes, ça n’aurait pas été la même chose. Dans le foot, quand le gros marque rapidement contre le petit, généralement, ce n’est pas trop bon signe. Nous avions dis que nous devions être costauds notamment pendant les 30 premières minutes. Nous avons tout de même eu des opportunités durant ce labs de temps. Du coup nos joueurs ont vu qu’ils étaient au niveau de l’équipe adverse. Après, peut-être que Salies s’est mis à notre niveau.

Et l’absence de prolongation ne vous a-t-elle pas été utile en passant directement par les tirs au but ?

Oui peut-être. On ne peut pas réécrire l’Histoire. Mais même à 10 contre 11, nous avions des opportunités. Il y avait peut-être un supplément d’âme. Tout le village était présent. Les mecs ont fait les efforts, donc on ne saura jamais. Nous subissions un peu plus à la fin, mais nous étions bien en place. Les joueurs savaient qu’est-ce qu’il fallait faire en infériorité numérique.

Même si elle n’était pas un réel objectif, cette Coupe de France pourrait-elle symboliser une possibilité de belle épopée pour vous ?

Non, nous nous sommes inscrits car il n’y avait pas la Coupe d’Occitanie. Comme nous le disions, si nous avions su que nous reprendrions le championnat aussi tard, nous ne nous serions peut-être pas inscrits. Nous y sommes et sommes de compétiteurs. Après il vaut mieux jouer des matchs de coupe que des matchs de préparation où tout le monde ne se sent pas concerné. Nous allons prendre les matchs à la suite. Là, nous prenons Confluent et nous verrons ce qu’il se passe. Si nous perdons, la logique aura été respectée et nous continuerons les matchs amicaux de notre côté.

Contre Confluent, vous serez une nouvelle fois en position d’outsider…

Oui mais ils ne sont qu’un niveau au-dessus. Après, le niveau ça ne veut rien dire lorsque l’on jette un oeil à leur recrutement niveau R1. Ils visent sûrement la montée.

Cette prestation pourrait-elle être une référence pour votre saison ?

Oui, après, nous nous sommes mis au niveau du R1. L’an dernier nous avons raté la montée. Nous avions fait des matchs amicaux contre des R3 et nous étions de nouveau au niveau. Mais en championnat, en allant jouer au fin fond du Comminges, on les prenait parfois pour des campagnards, à la sortie nous perdons 4-3. Il faut savoir aussi élevé notre niveau de jeu lorsque l’on joue contre des équipes de notre niveau. Il nous faut garder cette prestation contre Salies continuellement. C’est facile d’être suffisant et après tu te fais avoir. J’ai mangé mon pain noir l’année dernière déjà.

Après une montée ratée de peu, est-ce encore l’objectif cette saison ?

Oui, avec la communication que nous faisons, le recrutement oui nous voulons monter. Après comme tout compétiteur, sinon nous allons faire du foot loisir.

Comment avez-vous axé votre préparation pour éviter de subir de nouveau la frustration de l’année dernière ?

Ce n’est pas forcément la prépa qui importe. Il y a le fait d’avoir les joueurs tout le temps. L’an dernier ça a été un gros soucis. Nous avons accéléré sur le recrutement cette année. La saison dernière, j’avais peut-être le plus beau groupe. Mais j’en avais toujours un qui avait piscine, l’autre au ski, un autre qui avait mal à la tête. Déjà avoir toujours le même onze titulaire, ça sera pas mal pour pouvoir prétendre au-dessus. La préparation a été faite très bien par les garçons. Maintenant nous avons jusqu’à fin septembre pour nous préparer au match de Salies III.

Hasard du calendrier, vous retrouvez une équipe de Salies pour entamer le championnat. Ne craignez-vous pas qu’ils soient un peu revanchards ?

Oui peut-être. Déjà de notre côté, nous ne devons pas faire l’erreur de nous dire que nous avons battu la une, donc la trois nous allons leur mettre une branlée. Ça sera à nous de leur rappeler. Nous n’allons pas partir la fleur au fusil.

Propos recueillis par N.Portillo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s