#Football – D2F / Renault-Frih (Saint-Maur) : « Nouveau projet professionnel, nouvelle équipe, nouvelle vie »

A quelques jours de la reprise de la D2 Féminine, le #MagSport continue son tour d’horizon. Nantes, Strasbourg, Montauban, Evian, Yzeure, Brest, Lille, Lens, Rodez ou encore Arlac se sont prêtés au jeu. Place maintenant à la VGA Saint-Maur et sa nouvelle recrue, Alexandra Renault-Frih. Passée par le Yzeure, Albi et Brest, cette latérale de formation va tenter l’aventure de la VGA. Une aventure qui s’annonce difficile tant les départs ont été nombreux et l’adversité ambitieuse. Saint-Maur pourra compter sur l’envie et la détermination de sa nouvelle joueuse pour tirer la quintessence du potentiel de son équipe. Retour sur la saison passée, son ressenti et ses projets. Rencontre.

Alex, avant de parler de la préparation de la saison 2020-2021, on va revenir sur ta saison passée. Tu as évolué sous les couleurs du Stade Brestois. Qu’est ce que tu retiendras de cette saison bretonne ?
J’ai passé une très belle saison avec le Stade Brestois enfin, une demie-saison on va dire vu que le championnat a été arrêté plus tôt que prévu. J’ai pu reprendre confiance en moi, reprendre du plaisir et avoir du temps de jeu. J’ai fait de belles rencontres, que ce soit au niveau du staff et des joueuses. J’en garde que des bons souvenirs. Kenavo mais à très bientôt sur le rectangle vert.

« L’ASPTT restera toujours mon club de cœur »

En plus, lors de ton premier match officiel tu as rencontré ton ancien club. Racontes nous ces retrouvailles. Ca a dû être un moment particulier pour toi non ?
Oui, la première journée de championnat a été contre l’ASPTT Albi. J’étais à la fois contente de pouvoir retrouver mes anciennes coéquipières mais stressée de faire à nouveau face à l’équipe dirigeante avec qui les rapports étaient un peu tendus, en témoigne leurs réactions en fin de match … En dehors de ça, le fait d’ouvrir le score contre son ancienne équipe provoque toujours de belles émotions. L’ASPTT restera toujours mon club de cœur, et je continuerai de suivre leur résultats.

« Un état d’esprit rarement vu et qui a fait toute la différence »

Après un excellent début de saison, vous n’avez pas su tenir cette excellente dynamique et vous finissez sur une série d’une seule victoire sur vos 9 derniers matchs et une 7ème place au classement. Comment tu l’expliques ?
Oui, la première partie de saison a très bonne, on avait un état d’esprit que j’ai rarement vu et c’est ce qui a fait toute la différence. En deuxième partie, ça a été plus compliqué, je ne peux pas l’expliquer cependant nous avions encore toutes les cartes en main pour redresser la barre et terminer sur un résultat positif mais malheureusement l’arrêt brutal de la saison en a décidé autrement.

Ton contrat n’a pas été renouvelé alors que tu étais une titulaire importante dans l’effectif. Que s’est-il passé ?
Pour ce qui est de mon non renouvellement de contrat, j’en ai aucune idée. Ils ont dû trouver mieux. Je leur souhaite une belle saison et je peux dire merci à mon ancien coach de m’avoir fait progresser en jouant à droite.

Alexandra Renault-Frih sous ses anciennes couleurs du Stade Brestois
© Michel Rousseau

Malgré tout, tu rebondis puisque tu t’es engagée avec la VGA Saint-Maur, dans la région parisienne. Qu’est ce qui t’a convaincu dans le projet de la VGA ?
Pour ce qui est de mon engagement avec la VGA Saint-Maur, l’entraîneur m’a contacté et m’a parlé du projet du club. Je l’ai trouvé intéressant. Le président et l’entraîneur m’ont donné l’envie de signer et de commencer une nouvelle aventure.

Saint-Maur a eu des résultats moyens la saison dernière et a terminé dans le dernier quart de la D2. Quelles sont les ambitions cette saison ?
L’année dernière, Saint-Maur avait une bonne équipe, avec Brest on a gagné 1-0 mais dans la difficulté. Cette année, il y a beaucoup de départs compensés par des recrues jeunes. On va tout faire pour gagner le plus de matchs possible. D’abord on vise le maintien et on verra match après match.

« Avoir la rage de vaincre et partir à la guerre ensemble »

Les poules sont sorties récemment et on peut dire que vous n’avez pas été gâté. Nantes, Lille, Orléans, Strasbourg, Lens, Brest ou Metz … Ca s’annonce difficile tout les week-end, comment tu appréhendes cette saison ?
Oui, la poule est forte, le niveau augmente d’années en d’années. Ca va être compliqué et difficile mais il faudra qu’on soit dures mentalement. A chaque match, il faudra avoir la rage de vaincre et partir à la guerre toutes ensembles. J’ai hâte de commencer le championnat avec ma nouvelle équipe.

Pour finir, parles nous de toi. Quels seront tes objectifs personnels et quel sera ton quotidien à côté du football cette année ?
Les objectifs de cette année sont simples, prendre du plaisir et kiffer la saison. Je vais essayer d’apporter le plus possible à l’équipe, j’ai été recruté pour ça. Je vais être une des plus expérimentée, et on compte sur moi pour apporter mon vécu. À côté du foot, je vais rentrer en formation sur un an pour devenir conseillère bancaire. Nouveau projet professionnel, nouvelle équipe, nouvelles vie. J’ai vraiment hâte de commencer tout ça.

Crédit photo : Michel Breizh
Propos recueillis par Romain Brunot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s