#Rugby – Nat / D.Bolgashvilli (Nice) : «Nous avons joué la transparence!»

Nous sommes allés prendre des nouvelle du Stade Niçois avec David Bolgashvili son entraîneur principal, quelques jours après la détection de 2 cas de Covid – 19 dans son effectif. Pour l’ex 3eme ligne du Lille Métropole Rugby, les azuréens ont fait preuve de transparence et cette embûche dans la préparation des stadistes (ils ont dû annuler un match amical) n’entame aucunement la détermination des « Stadistes« . Engagé dans la nouvelle division nationale, et après un recrutement de qualité, les joueurs du chef-lieu des Alpes-Maritimes font office de force en présence dans ce championnat passerelle entre la fédérale 1 et l’antichambre du Top 14. Focus sur un club qui a accédé il y a 3ans en fédérale 1, mais qui regarde déjà vers la Pro D2.

 

Crédit photo La voix du Nord

 

David, au Stade Niçois, on va appréhender cette nouvelle division passerelle entre la Fédérale 1 et la Pro D2, la Nationale, avec un certain appétit parce-que tout le monde a un peu mis à l’index le joli recrutement qui a été fait à Nice ? 

 

Oui, on va dire que nous avons recruté en conséquence pour aborder ce championnat National pour la saison qui vient. On sait que le niveau va être très élevé et on a essayé d’être compétitif au maximum. 

 

Cela fait deux saisons qu’avec le Stade Niçois, vous étiez à fleur de qualification en Jean Prat. J’imagine que là aussi, c’est un levier supplémentaire pour aller un peu montrer de quoi il en retourne dans votre club ? 

 

Bien sûr. Depuis notre montée en Fédérale 1, nous avons fait deux belles saisons et jouer le haut de tableau. C’est justement ce qui nous a permis d’être aujourd’hui en poule Nationale, autant sur le plan sportif que sur le plan financier. C’est vraiment aujourd’hui la volonté du club et de l’équipe première du Stade Niçois de montrer qu’on est capable de jouer dans cette poule Nationale et surtout d’essayer d’y jouer les premiers rôles. 

 

Il y a aussi un club qui est en train de se structurer parce-que, petit à petit, une SAOS s’est montée, il y a un partenariat avec le Stade Français. Quelle est, à moyen terme, l’ambition du Stade Niçois ? 

 

A moyen terme, c’est d’essayer de remonter en Pro D2 pour retrouver un peu sur la Côte d’Azur et en région PACA une équipe en Pro D2. On va dire qu’on en est tout prêt mais aussi assez loin parce qu’on sait qu’avec le format de la poule Nationale, il y a toutes les meilleures équipes de Fédérale 1. Cela veut dire que le championnat sera rude mais, nous voulons essayer de nous qualifier dès cette année. C’est un objectif pour justement disputer ces phases finales et avoir un peu d’expérience de ce moment clé pour pouvoir aller en Pro D2. 

 

Ce championnat National va en plus commencer plein fer parce-que vous recevez Albi pour la première journée. Pour un démarrage, c’est du démarrage ?

 

Oui, on va dire que c’est un bon démarrage. (Rires) C’est l’une des meilleures équipes de la poule au niveau national. Ce n’est pas génial de commencer directement à la maison contre une équipe comme cela, on aurait plutôt préféré jouer à l’extérieur pour le premier match. Mais, c’est comme ça, il faut que l’on essaie de se préparer, de montrer notre meilleur visage contre cette équipe-là. 

 

C’est aussi à double tranchant : si vous  » tapez  » Albi d’entrée, vous allez un peu marquer les esprits et taper du poing sur la table ? 

 

Bien sûr. D’un côté, on dit qu’on va les taper mais pour le faire, c’est un peu plus difficile (rires). 

 

On va aussi parler de l’actualité récente. Vous aviez un match amical prévu contre Hyères-Carqueiranne (jeudi 13 août), malheureusement, vous avez des cas de Covid-19 dans votre effectif. J’imagine que c’est un petit coup de massue qui vous est tombé dessus ? 

 

Aujourd’hui, nous sommes très confiants car rien ne nous obligeait à faire le test. Depuis un mois et demi que nous nous entraînons, il n’y avait aucun symptôme dans l’équipe et nous n’avons jamais eu aucun problème. C’est juste après le passage de l’équipe du Stade Français, qui a fait son stage à Nice et qui a eu quelques cas de Covid. Nous ne nous sommes pas entraînés avec eux, nous n’avons pas eu de contact direct mais la direction du club a pris la décision de voir où nous en étions au niveau de ce virus. Nous avons eu deux cas positifs totalement asymptomatiques, sans aucun signe, et tout le reste est négatif, par le reste, je veux dire que nous avons testé 45 personnes. Nous avons écarté les deux joueurs qui sont asymptomatiques et nous avons pris cinq jours de repos pour reprendre l’entraînement cette semaine, uniquement avec des joueurs qui sont négatifs. 

 

Ça met quand même un petit coup d’arrêt à votre tableau de marche, c’est une épine dans le pied ? 

 

On ne va pas dire que c’est une épine dans le pied : nous, nous avons testé, d’autres clubs ne le font pas. Nous avons plus joué la transparence, nous savons que nous avons des joueurs qui peuvent s’entraîner à partir de cette semaine pour le match de la Seyne qui sont tous négatifs. Nous attendrons la semaine prochaine les résultats des joueurs qui ont été re-testés et qui pourront réintégrer l’entraînement une fois qu’ils seront négatifs. 

 

Maintenant que vous avez été testés et que vous avez vu que vous aviez quelques cas, vous aimeriez aussi que les autres clubs se testent pour que tout le monde soit un peu sur un pied d’égalité ? 

 

Je pense que les directives qui sont données aujourd’hui par la FFR sont très bien parce-que, si on doit tester les gens qui sont asymptomatiques partout, il faut alors tester toute la France ! Ce n’est pas que dans le domaine du rugby, que vous testiez ou que vous ne testiez pas, ça ne change pas grand-chose parce-que vous avez plein de joueurs qui ne présentent aucun symptôme. Je pense que, comme c’est indiqué dans la procédure, il faut tester les gens qui ont des symptômes et qui se sentent mal et, à ce moment-là, les écarter. Pour le reste, je pense que la directive est donnée, qu’elle est claire, on essaie de l’appliquer au maximum. Nous avons fait le pas en plus parce-que le Stade Français est venu chez nous. 

 

Bien sûr. Maintenant, avec le recul et même si vous êtes en convention avec eux, est-ce que vous regrettez que le Stade Français soit venu à Nice ? Ou alors, ça n’a aucun lien de cause à effet ? 

 

Non, je pense qu’il n’y a aucun lien avec eux parce-que nous n’avons jamais eu de contact avec les joueurs du Stade Français, ni à l’entraînement ni ailleurs. La seule chose, c’est qu’ils ont utilisé nos installations qui étaient tout le temps désinfectées et d’ailleurs, si ça venait du Stade Français, il y aurait plus de cas. Ça n’a rien à voir, comme les gens sont dehors dans la vie de tous les jours, c’est normal que ça puisse arriver. Maintenant, nous, nous avons fait notre travail au bout d’un mois et demi, nous avons écarté ces deux joueurs-là, on sait que dans l’effectif, ils sont tous négatifs et nous reprenons les entraînements avec sérénité. 

 

Quel est maintenant le planning des matches amicaux ? 

 

La semaine prochaine, nous jouerons contre La Seyne et la semaine d’après, nous recevrons Hyères-Carqueiranne. 

 

Vous avez en fait décalé le match contre Hyères-Carqueiranne ? 

 

Non, nous devions les jouer deux fois. Nous avions trois matches prévus, nous avons annulé le premier parce qu’on a choisi de plus jouer la prudence et maintenant, on reprend l’entraînement cette semaine et on suit avec les matches amicaux. 

 

Quel sera le mot d’ordre pour cette première saison en Nationale ? 

 

Il faut que l’on soit vraiment exigeant, combatif et très compétiteur dans ce championnat. 

Propos recueillis par Loïc Colombié

https://hearthis.at/radio.albiges/magsport-14-aout-2020/

Retrouvez l’intégralité de l’itw de David Bolgashvilli, lors de l’émission « Le #MagSport – RadioAlbiges » du 14 août 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s