#Football – match amical N3 / S.Saurat (Alès) « Accéder en N2, voir au dessus »

C’est un départ tambours battants que nous offre l’Olympique Alès en Cévennes au cours de ces matchs de préparation. Après avoir défait Béziers, pensionnaire de N2, 1-2, les hommes de Stéphaune Saura ont corrigé l’AS Cannes 4 buts à 0. De bonne augure au vu des ambitions affichées par le club cette saison en National 3.

oac
Les Alésiens montent petit à petit en puissance – crédit OAC

Deuxième match de préparation et un succès 0-4 contre Cannes. De tels résultats doivent vous permettre d’en retirer quelques enseignements non ?

Oui, nous avons repris le 22 juin en demi-groupe avant d’avoir la totalité du groupe le 15 juillet. Cannes du coup, c’était notre deuxième match de préparation sur les six que nous avons au programme. Les garçons bossent bien et sont très impliqués dans ce que l’on demande. La vie de groupe se met petit à petit en place. Il y a en effet des satisfactions sur ce genre de match, mais nous sommes encore en chantier. Sur les deux premiers matchs, l’ensemble des joueurs de l’effectif ont eu des temps de jeu équivalents. Nous sommes vraiment sur l’accompagnement de chaque joueur pour essayer de préparer l’équipe qui débutera le championnat le 29 août.

Quelles satisfaction tirez-vous de ce large succès contre Cannes ?

Paradoxalement, ce ne sont pas les quatre buts inscrits mais surtout le fait que nous n’en ayons pas pris. Depuis une quinzaine de jours, nous sommes sur des principes défensifs avec le bloc équipe. C’était ce que nous avions demandé au groupe avant le match. Ils ont parfaitement répondu. Nous avons vraiment vu des choses intéressantes dans ce secteur de jeu avec l’implication de tout le monde. On le sait, dans le football moderne, pour gagner des matchs, il faut d’abord une discipline collective et des efforts défensifs communs.

Maintenant au niveau de la préparation, il vous reste quatre rencontres, dont votre confrontation avec Aubagne (N2) ce soir. Quelles seront vos attentes lors de ces rencontres ?

Nous avons des garçons bien fatigués mais c’est normal car nous sommes en phase de préparation. Cette semaine nous allons jouer deux rencontres avec Aubagne ce soir et Istres samedi. Contre Istres, nous commencerons à réduire un peu le groupe et à avoir des temps de jeux un peu différents entre les joueurs. Nous attendons donc simplement de voir le groupe monter en puissance et que se dégage… je ne vais pas parler d’équipe type, car le championnat est suffisamment long pour que l’on soit certains de pouvoir compter sur tout le monde. Mais en tout cas nous aimerions avoir une idée de l’équipe qui attaquera le championnat fin août.

Justement parlons du championnat. Les ambitions n’ont pas été voilées pour le club cette saison… Quel point de vue avez-vous dessus ?

Le club a communiqué là-dessus. Nous souhaitons jouer les premiers rôles dans ce championnat. L’Olympique d’Alès en Cévennes est un club avec une vraie histoire, un passé riche et un paysage du football Français. Que ça soit les gens internes au club, où externes au club, tout le monde a un peu le sentiment d’avoir fait le tour de ce niveau N3 et souhaite dans un avenir proche accéder en N2, voir au dessus. Aujourd’hui, nous n’en sommes pas là, mais nous bossons pour pouvoir jouer les premiers rôles sur ce championnat de N3. Après, en même temps d’afficher nos ambitions, il faut aussi faire preuve d’humilité. Même si nous avons des ambitions, d’autres clubs en ont, et d’autres ont très bien recruté sans faire forcément de bruit. Si l’on s’intéresse un peu à nos adversaires, certains se sont sacrément renforcés sur l’intersaison. Le championnat ne sera pas facile avec quatre équipes réserves de clubs pros. Les autres équipes auront également leur mot à dire. C’est un championnat renouvelé avec cinq équipes différentes, c’est pratiquement un tiers du championnat qui a changé par rapport à la saison dernière. Nous avons des ambitions, mais ne sommes pas les seuls et nous le savons. Nous nous préparons pour le mieux. Avec le staff, nous avons beaucoup de plaisir à travailler avec ce groupe. Nous avons des garçons bien impliqués dans le projet du club. C’est agréable au quotidien de travailler avec eux.

Si l’on remonte un peu dans le passé proche, il y a deux ans l’OAC a réalisé une très belle saison demeurant une bonne partie du championnat en tête avant d’être coiffé au poteau par Montpellier. Cette expérience vous aura-t-elle servi ?

La situation a évolué et il est difficile de comparer les deux équipes. Il y a deux ans, je venais d’arriver au club et nous avions fait un recrutement avec beaucoup de joueurs locaux, dont beaucoup de jeunes qui découvraient ce niveau N3. Tout le monde a été un peu surpris que nous ayons de si bons résultats et une dizaine de points d’avance à la trêve. Personne n’était trop préparé à vivre un tel début de saison. Pour ma part, je pense que nous étions certainement en surrégime. Nous aurions pu aller au bout, j’en suis aujourd’hui convaincu, si nous n’étions pas tombés sur une équipe de Montpellier qui a fait ce qu’il fallait faire sur la deuxième partie de saison avec beaucoup de professionnels qui sont venus composer cette équipe. Pour nous, malgré notre avance, c’est devenu compliqué de rivaliser avec cette équipe. Aujourd’hui, le contexte est différent.

Quelles données ont changé depuis ?

Même si depuis le groupe a évolué, les garçons qui font encore parti du groupe ont évolué et ont acquis de l’expérience, notamment celle de cette saison-là. Ensuite, nous avons fait en sorte de recruter des joueurs nous amenant de l’expérience, de la maturité, de la responsabilité. Pour quelques uns, ils ont connu le niveau N2. Le visage du groupe est un peu différent et aujourd’hui, nous ne savons pas ce qui nous attend, mais nous sommes un peu mieux préparés pour vivre ce genre de scénario.

Au vu des ambitions affichées, le calendrier de préparation semble être raccord avec des affrontements contre des équipes de N2 ou au fort potentiel en N3. Est-ce voulu pour s’aguerrir en vue de l’objectif montée ?

Oui. Les matchs de préparation ont été programmé en rapport avec les ambitions du club. Tout en tenant compte des obligations géographiques, nous évitons de jouer des équipes de notre championnat de N3 Occitanie. Ensuite, nous avons essayé d’aller chercher des équipes N2, et de bonnes équipes de N3. Cannes en fait parti, ce sont des équipes avec des ambitions dans leur championnat. Tout comme Istres, ils ont tout deux un passé assez prestigieux. Nous essayons de nous préparer face à des adversaires qui peuvent nous aider en nous obligeant à nous mettre au niveau qui pourra nous aider à être efficace pour le début de saison. Il y a un autre élément, c’est l’interruption de la fin de saison dernière qui a duré quatre mois. Nous essayons aussi de tenir compte de cela. Nous augmentons petit à petit les temps de jeu. C’est un paramètre important à prendre en compte dans notre préparation pour être très prévoyants par rapport aux blessures potentielles et d’accompagner les joueurs à un retour à une activité un peu plus intense.

Propos recueillis par N.Portillo

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s