#Football – D2F / Muller (La Roche) : « Je n’ai pas fini ce que j’ai à faire à La Roche »

Laura Muller, jeune attaquante de La Roche sur Yon vient de terminer sa seconde saison sous le maillot ornaysien. Formée au FC Metz, la buteuse aux qualités reconnues évoluera pour une troisième saison à l’ESOF. Bien qu’elle fut sollicitée cet été, elle a décidé de rester fidèle à son club. Elle revient avec nous sur la saison 2019-2020 et pose son regard sur le championnat qui se profile. Rencontre.

Laura, tu viens de terminer cette saison à La Roche à la 8ème place. Est-ce que tu peux nous résumer la saison de l’ESOF ?
Nous avons été trop irrégulière et nous avons perdu des points « bêtement ». Je pense que nous avons pas fini à la bonne place et que nous méritons mieux. Alors certes il y a eu ce virus qui a mis un terme à notre saison mais ça ne doit pas excuser notre manque d’irrégularité durant cette saison…

3 défaites lors des 3 premières rencontres, c’est ce qu’on appelle un démarrage poussif. Comment tu l’expliques et qu’est-ce que vous devrez mettre en place la saison prochaine ?
Il n’y a pas vraiment d’explications à donner. Je pense que si l’on avait entamé ce début de championnat comme notre saison précédente (2018-2019) ou là nous avions enchaîné les victoires, nous ne nous serions pas retrouver à cette place dans le championnat.

Vous avez été capable de belles performances avec des victoires contre Nantes, Orléans, Montauban ou encore Brest donc cette équipe a un vrai potentiel. Comment acquérir cette régularité qui vous a fait défaut l’an passé ?
Bien sûr que nous avons du potentiel car nous sommes capables de faire de super matchs. Ce qu’il nous manque et je le répète c’est cette régularité. Toutes nos victoires sont à domicile (sauf un nul contre le FC Nantes) et toutes nos défaites sont à l’extérieur, je ne sais pas si c’est une coïncidence mais les faits sont là. Nous savons jusqu’où nous voulons aller, à nous maintenant de nous donner les moyens d’y arriver avec nos valeurs.

Pour ta seconde saison à La Roche, tu as participé à l’ensemble des rencontres. Est-ce que tu es satisfaite de tes performances cette année ?
Je ne suis pas vraiment satisfaite dans le sens où mon équipe a fini huitième du championnat et que je suis la première à dire que nous ne méritons pas cette place. Après concernant mes performances, je pense que j’ai aussi manqué de régularités. J’ai été capable dans certains matchs de donner la victoire à mon équipe puis dans d’autre je n’ai pas réussi à faire la différence. Néanmoins je suis tout de même ravie de pouvoir aider l’équipe toute au long de l’année car c’est un club qui m’apporte énormément tant sur le terrain que en dehors. Je dirais alors que je suis plutôt satisfaite si mes performances peuvent apporter à l’équipe.

« Passer n°10 ? Ça m’a beaucoup plu ! »

Tu as réalisé un excellent début de saison avec 3 buts en 5 matchs. Malheureusement, tu n’as pu poursuivre sur cette dynamique. Que s’est-il passé ? 
Comme je l’ai dit précédemment il m’a sûrement manqué cette régularité pour continuer sur ma lancée. Après j’ai également changé de poste, à partir de la 6e journée (contre FC Nantes) je suis passée numéro 10 et ça m’a d’ailleurs beaucoup plu mais j’étais un peu éloignée du but par rapport à d’habitude donc peut-être qu’il y a un peu de ça aussi. Une chose est sûre c’est que je travaille tous les jours pour donner le meilleur de moi-même afin de pouvoir faire une saison qui soit la plus régulière possible et complète !

Tu commences à être habituée aux défenses de D2. Pour toi, quels sont les qualités premières que doit posséder une attaquante pour mettre en difficulté les défenses adverses, en D2 ? 
Je pense que les qualités premières c’est être rapide, puissante et savoir jouer dos au but. Il faut également être intelligente et observer les faiblesses des défenseurs pour jouer la dessus.

Est-ce que tu peux nous parler de ton profil. Quels sont tes points forts et tes axes d’améliorations pour la saison prochaine ? 
Je suis une attaquante qui aime être en électron libre. Je suis assez rapide et puissante et j’ai une bonne frappe de balle. Je peux aussi bien décrocher que prendre la profondeur. Je pense que mes principaux points d’améliorations sont la gestion de mes émotions et mon nombre de touche de balles que je dois absolument réduire.

« Mon objectif ? Augmenter mon cota de buts »

Quels seront tes objectifs et ceux de l’ESOF la saison prochaine ? 
Dans un premier temps ça serait de faire une saison complète en augmentant mon cota de but et également de pouvoir travailler mes points faibles, mais bon je pense que cela viendra avec le travail. Pour ce qui est de nos objectifs avec l’ESOF c’est d’effectuer dans un premier temps une meilleure saison que celle passée afin de pouvoir occuper la place que nous méritons réellement.

Qu’est ce qui t’a convaincu pour continuer dans le projet ornaysien la saison prochaine ?
Y’a pas vraiment eu besoin de me convaincre, le projet ornaysien me plaît toujours autant, c’est un club qui essaye de faire évoluer les choses avec les moyens qu’ils ont. De plus il va y avoir pas mal de changement cette année avec notamment l’arrivée d’un nouveau coach et je pense que c’est une bonne chose pour l’équipe et le club. En tout cas moi ça me plaît bien!
Pour le moment je me sens bien à la roche et surtout j’estime ne pas avoir fini ce que j’avais à faire alors aucune raison de partir.

Propos recueillis par Romain Brunot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s