#Football – D2F / Olliver (Lille) : « L’objectif reste le même, monter en D1 »

Agathe Ollivier fait partie de cette nouvelle vague de joueuses talentueuses, qui ont grandi dans les clubs de D1 et qui ont fait le choix de s’aguerrir en D2. Ambitieuse, la milieu de terrain du LOSC a connu les sélections jeunes de l’Equipe de France et espère apporter ses qualités pour permettre à Lille de retrouver la D1. Rencontre 

Agathe, tu es native de Saint-Brieuc, à côté de Guingamp. justement, tu y as découvert le haut niveau avec plusieurs apparitions en D1. Malgré cela, tu as fait le jouer de Saint-Malo pour la saison 2018-2019 et finalement Lille pour la saison passée. Est-ce que tu peux nous raconter ton parcours et plus précisément les raisons qui t’ont poussé à partir de Guingamp puisque tu avais participé à 14 rencontres de D1 puis de rejoindre le LOSC après une saison pleine à Saint-Malo ?
J’ai commencé le foot à 9 ans à Bréhand avec les garçons jusqu’à 15 ans, l’âge auquel la mixité n’est plus autorisée. Par la suite, j’ai rejoint l’En Avant de Guingamp et j’y suis restée 5 ans. J’ai été 3 ans avec les U19 et j’ai intégré la D1 par la suite. En parallèle, j’ai été sélectionnée à 25 reprises en équipe de France avec une participation à l’Euro U17 et U19. J’ai choisi de quitter l’EAG car j’avais envie d’avoir un temps de jeu plus conséquent. J’avais un peu perdu confiance durant l’exercice 2018-2019 donc j’avais besoin de jouer, de prendre du plaisir et me sentir au coeur d’un projet pour retrouver cela. Le projet de l’US Saint Malo était celui qui me correspondait le plus puisque les dirigeants comptaient sur moi pour atteindre l’objectif qui était celui de jouer les premiers rôles en D2. Avec du recul, je me dis qu’avec mon jeune âge, j’ai peut être été un peu trop impatiente, j’ai certainement voulu franchir les étapes un peu trop vite mais je ne regrette pas mon choix puisque j’ai senti que j’avais progressé au travers d’une très belle saison réalisée avec l’USSM avec des objectifs collectifs et individuels atteints. Pour franchir un nouveau cap dans ma progression, j’ai décidé de rejoindre le LOSC qui a pour ambition de retrouver la D1 le plus rapidement possible en y mettant les moyens nécessaires.

Le LOSC vient de terminer une première saison en D2 suite à la descente de D1. Qu’est ce qui a manqué à Lille, 3ème cette saison, pour accrocher Saint-Etienne et Le Havre ? Penses-tu que sans cet arrêt prématuré de la saison, vous auriez pu les rattraper ?
Nous avons terminé 3e cette saison dans un groupe qui était assez relevé. Le facteur qui a conditionné cette place je dirais que c’était le fait que le groupe était en pleine reconstruction après le départ de nombreuses joueuses de la saison précédente. Lorsque les automatismes ont été trouvé, les bons résultats se sont enchaînés et nous n’étions pas très loin du niveau de l’ASSE et du Havre. Avant l’arrêt prématuré du championnat, nous gardions l’espoir de rattraper les deux leaders. Malheureusement, nous ne savons pas si ce souhait aurait pu aboutir mais la montée du Havre reste amplement méritée au vu de leur saison.

« Nous n’étions pas très loin du niveau de l’ASSE et du Havre »

La saison prochaine s’annonce tout aussi difficile pour l’accession en D1. De nombreuses formations ont l’ambition de monter en D1 : Saint-Etienne, Metz évidemment mais également Yzeure, Evian qui se renforcent, Arras qui devient Lens et aura plus de moyens. Le niveau de la saison prochaine s’annonce plus compliqué ?
La D2 devient de plus en plus attrayante au fil des années et le niveau est de plus en plus relevé. Lors du mercato, beaucoup d’équipes ont connu de nombreux mouvements avec des arrivées mais aussi des départs. Pour notre part, nous avons gardé un bon noyau du groupe de la saison passée avec quelques renforts donc on aura peut être un petit temps d’avance sur des équipes qui se sont pleinement reconstruites. Chaque match sera difficile à jouer donc c’est d’autant plus intéressant. Cela va nous pousser à être plus exigeante lors des entraînements.

Pour ta part, qu’est ce qui t’a convaincu pour rester dans le projet lillois ?
Ce qui m’a convaincu à rester dans le projet lillois est que l’objectif reste celui de remonter en D1. Je suis restée un petit peu sur ma faim du fait que le championnat se soit arrêté plus tôt que prévu donc je n’ai pas hésité à resigner cette saison. Le club me permet aussi d’allier les études et le foot donc c’est aussi intéressant pour moi. Personnellement, j’ai envie de vivre une montée et de retrouver la D1 rapidement et j’aimerais le faire avec cette équipe.

« J’ai envie de vivre une montée et de retrouver la D1 rapidement »

Le LOSC mise beaucoup sur la jeunesse et la formation. A l’image de Boucly, Elisor, Polito, Dufour, Saint-Georges, toi ou Noémie Mouchon qui s’est révélée cette saison. Ca doit être très valorisant d’avoir des responsabilités en étant aussi jeune. Est-ce que tu ressens une certaine pression pour atteindre les objectifs du club ?
Effectivement je suis passée d’un statut de jeune joueuse à une joueuse avec responsabilités. Étant nouvelle la saison précédente, je voulais avant tout prouver et faire mon travail sur le terrain plutôt qu’en dehors. Cette saison je vais devoir avoir un rôle différent sur ce domaine. Cela fait aussi partie de ma progression et ne peut que me faire passer un cap.

Agathe Ollivier lors de la rencontre de D2 face au Havre Athletic Club

Comme pour toutes les joueuses, tu es coupée du groupe depuis le mois de Mars. L’envie de retrouver le groupe, reprendre les séances collectives doit être grande. Qu’est ce qui te manque le plus ? Le groupe, la compétition, les séances ?
Le foot en général me manque beaucoup. J’ai hâte de retrouver le groupe, le staff et aussi la compétition. Nous avons continué de travailler pendant le confinement avec des séances individuelles jusqu’au 2 juin et depuis le 22 juin nous avons un programme individuel à réaliser. C’est assez pesant de s’entraîner seule lorsque l’on pratique un sport collectif donc j’ai vraiment hâte de reprendre les séances.

La saison prochaine ? Délivrer plus de passes décisives

Tu as des qualités physiques et une aisance technique haut dessus de la moyenne. D’abord, parles nous de ton profil sur le terrain puis quels sont les points sur lesquels tu vas axer ta progression pour la saison prochaine ?
Je suis une latérale gauche qui aime beaucoup apporter offensivement et qui se projette assez vers l’avant. Je suis une joueuse combative et athlétique avec des qualités de vitesse et d’endurance. La saison prochaine j’aimerais délivrer plus de passes décisives et pour cela, je vais axer ma progression sur la qualité de mes centres. 

Tu as connu la D1, l’Equipe de France avec les équipes de jeunes. Aujourd’hui, jusqu’où espères-tu aller ? Quelle est ton ambition dans le football féminin ?
Comme je l’ai dit précédemment, j’aimerais avant tout retrouver la D1 et cela me permettrait d’espérer à une sélection en équipe de France U23.

Propos recueillis par Romain Brunot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s