#Rugby – Fed1 / B.Trey (Blagnac) : «Il faudra nous prendre comme on est!»

Le président du Blagnac Rugby, Benoit Trey a participé au débat « Le #MagSport – RadioAlbiges  » du 12 mai 2020. Pour celui préside les destinées des Caouecs, un qui a la particularité d’être très performant sportivement, tout en gardant de grande racines amateurs, le challenge de la « nationale 1 /Pro D3″ l’emballe. Mais dans le club de Frederic Michalak et Christophe Deylaud, on tient à stipuler aux instances du rugby français, qu’il faudra composer avec les singularités d’un club, dont la pluri activité et l’évolution raisonnée des ambitions est un véritable pilier du projet « Cap 2022 ».

Benoit, dans le contexte économique actuel, comment appréhendes-tu cette Nationale et les enjeux qu’il y a également sur la Fédérale 1 ? Blagnac étant éligible, est-ce que tu en seras ? 

 

BT (Blagnac) : Sportivement, je pense que c’est une bonne chose, je rejoins mes confrères. Bien sûr que nous, nous tirons vers ça mais ce qui m’inquiète un peu, c’est le côté brutal. Je ne sentais pas du tout non plus 60 clubs et 5 poules de 12 mais par contre, j’imaginais quelque chose d’intermédiaire, peut-être un groupe A qui serait décroché avec 24 clubs et plutôt deux poules de 12. Là, c’est le côté brutal mais nous y sommes bien prétendants, elle nous intéresse à Blagnac et on souhaite y participer. Par contre, il faudra nous prendre comme on est, c’est à dire que nous, nous sommes amateurs avec très peu de contrats. Si c’est le critère sportif qui est mis en avant pour en être, nous, en on sera. Par contre, si on repart comme il y a 4 ans avec d’abord un critère administratif et financier où on nous impose un minimum de contrats pros ou un budget minimum de fonctionnement, on ne pourra pas en être. On monte dans le train sinon, ça ne sera pas possible. 

 

A Blagnac, il y a aussi une problématique calendaire puisque, comme tu as beaucoup de joueurs pluriactifs, si les matchs étaient obligatoirement le vendredi, comme c’était à une époque, ce serait très compliqué ? 

 

BT (Blagnac) : On s’adapterait, nos joueurs prendraient des jours de repos comme ils l’ont toujours fait. Au-delà du cahier des charges, on attend aussi de savoir un petit peu comment vont s’organiser les aides. Parce-que, même si en effet il y a aura de beaux matches et forcément de nouveaux produits qui pourront être générés comme notamment billetterie et partenariats, nous sommes quand même dans un contexte de crise économique. De notre côté, l’aéronautique est frappée de plein fouet, Airbus, c’est moins 30%. Ce n’est pas le seul partenaire, il participe mais il y a tous les sous-traitants. Économiquement, même s’il y a une poule Nationale, oui, les partenaires vont nous aider mais je ne suis pas sûr pour autant qu’ils puissent augmenter. Je vais solliciter le maire de Blagnac, voir comment il peut se positionner par rapport à cette Poule Elite qui va amener de la visibilité puisqu’il y aura notamment la télé mais, j’attends de savoir ce que va proposer la Fédé en termes d’aide. Nous, on veut y aller mais on veut quand même regarder et faire le point sur les produits générés puisqu’il est clair qu’on ne mettra pas notre club dans le rouge, on fera attention aux dépenses. C’est tellement facile de charger le club et après, de ramener des produits. On ne mettra pas le club dans le rouge, comme ça a pu être le cas il y a 4 ou 5 ans où, pour tout le monde, c’était la course à l’armement. Puisque ce sont des gros matches à haute intensité, il faut forcément aller chercher des gros joueurs. Nous, on y participera avec le groupe actuel, peut-être un petit peu renforcé mais on ne va pas s’inventer un budget. 

 

Il y a aussi un joli recrutement qui a été fait dans le staff ? 

 

BT (Blagnac) : Depuis trois ans que je suis président de mon club, j’ai toujours mis l’accent au niveau de l’encadrement. Pour moi, un bon groupe de joueurs, une belle équipe passentpar un bon staff et je mets l’accent là-dessus. C’est vrai qu’on a une nouvelle tête avec Régis Sonnes qui nous rejoint mais là, pour le coup, c’est une histoire d’homme, d’amitié et de passion et pas forcément d’argent puisqu’il vient pour rejoindre la formation blagnacaise, il va entraîner les cadets. Donc oui, on a un bon staff qui bosse bien et du coup, un groupe qui maintenant, a adhéré à ce projet sportif. 

Benoit, tu as peut-être envie de rebondir et de répondre à une question que j’ai posée qui est restée un peu en suspens. Qui va médiatiser cette Nationale 1 ? Est-ce que, pour toi, ce sera la chaîne L’Equipe ou bien, est-ce que cela tombera dans le giron de la LNR et qu’à ce moment-là, ce sera Eurosport ou Canal + ? Est-ce qu’il va y avoir un appel d’offre en urgence fait exprès pour cette division parce-que, sans télévision, pas de modèle économique ? 

 

BT (Blagnac) : Le risque aussi est de n’attendre que les droits TV pour construire nos budgets. Il ne faut pas rentrer dans les problématiques actuelles des clubs de Pro D2 et de Top 14 qui sont dans l’expectative. Je pense que la chaîne L’Equipe est favorite puisqu’ils le font bien. A mon sens, ils retransmettent bien les matches et mettent bien en avant la Fédérale 1. Les équipes de Benoit Caussé prennent du plaisir à aller à la rencontre des clubs donc, et pour répondre à ta question, le prétendant pour moi est plutôt la chaîne L’Equipe puisque c’est leur tasse de thé et qu’ils le font bien. Mais après, il ne faut pas non plus que l’on n’attende que ça, même s’il est clair qu’on va en avoir besoin, en termes de droits TV pour construire nos budgets. C’est toute la finesse qu’il faut avoir pour construire notre modèle économique et de ne pas attendre qu’après eux. Par contre, il faut s’en servir pour aller vendre nos supports de com auprès de nos partenaires parce-que c’est une belle visibilité et les rendez-vous du vendredi soir sont maintenant très bien suivis. Donc, il faut la jouer intelligemment avec eux. 

Benoit, tu es le plus agile des clubs de fédérale 1 sur l’avenir, parce-que s’il y a 5 poules de 12, tu arriveras sûrement à t’y retrouver avec ton ADN amateur. Et s’il y a la poule Elite, vu que tu es un compétiteur et que depuis maintenant quelques années, Blagnac fait partie du très haut du panier de la Fédérale 1, tu t’y retrouveras aussi sportivement ? 

 

BT (Blagnac) : 5 poules de 12, ça me paraît très compliqué. En démarrant en Octobre, ou même en Novembre comme prévu, cela me paraît très compliqué de tenir 5 poules de 12. Nous, nous avons fait une proposition parce qu’on parfois certes râler à Blagnac mais on essaie aussi de faire des propositions en face. Nous avions préconisé 6 poules de 10 de sorte que, si cela ne démarre qu’en Novembre, on puisse au moins tenir les matches. Et pour moi, il y a en effet une condition : c’est tenu à Albi et Massy. Parce-que, si eux montent, il n’y aura pas assez de clubs pour faire cette poule dite Nationale, ou en tous cas, il y en aura deux de moins. Elle est vraiment au conditionnel donc, effectivement, nous nous adapterons à ce qu’on nous proposera. Moi, j’imaginais quand même faire deux groupes, le groupe A et le groupe B, j’y reviens. Mais, pour la sécurité des joueurs et pour les cadences des matches, la solution intermédiaire aurait été d’éclater ces 60 équipes en deux groupes et de ne pas être sur ce côté brutal ou encore de n’être que sur la seule volonté de vouloir contenter Albi et Massy pour la créer. 

Benoit, est-ce que ton manager Christophe Deylaud a préparé une cartouche Fédérale 1 Elite, Nationale 1 et une Fédérale 1 tout court ? 

 

BT (Blagnac) : Nous, il est clair qu’on a quand même réduit la voilure. On a laissé partir des joueurs éventuellement titulaires dans le groupe donc, on a 8 départs. On a recruté 3 joueurs, deux 2es lignes et un pilier et ensuite, on va s’adapter. Nous avons une politique de formation donc on a beaucoup de jeunes : pour un départ d’un joueur expérimenté, on fait monter deux jeunes, notamment sur les postes de 3es lignes. Ce sont des joueurs qui ont déjà eu du temps de jeu en Fédérale 1, notamment lors d’un fameux match à Albi. Donc, on fait monter une jeune garde qui va rejoindre, parce qu’elle a le niveau, le groupe 1. Maintenant, il est clair qu’il va peut-être falloir aller chercher 2 / 3 joueurs de plus pour tenir la cadence des matches à haute intensité. Encore une fois, on fera les choses tranquillement et sereinement. On a un groupe qui se connait bien, on a 22 ou 23 joueurs qui restent en place et on va dire qu’on a un petit d’avance sur le fait qu’ils jouent ensemble depuis 4 ou 5 ans, qu’ils ont intégré le système de jeu proposé par Christophe Deylaud et son staff. Donc, on a un petit temps d’avance mais on sait qu’on sera beaucoup moins équipé que certaines grosses écuries de cette peut-être future Nationale. On adaptera et on accueillera peut-être 2 / 3 joueurs de plus mais pas plus parce-que, encore une fois, on ne mettra pas le club dans le rouge juste parce qu’il faut avoir des résultats. On sait que ça va être dur et on s’adaptera. 

 

Est-ce que Fred Michalak participe au projet  » Blagnac Rugby  » et que pense-t-il de cette Nationale 1 ? 

 

BT (Blagnac) : Il en pense du bien. J’ai échangé longuement avec lui et, encore une fois, il me dit  » si c’est d’abord le critère sportif, on ira sinon, on attendra ce que va nous proposer la Fédération « . Mais il n’en pense que du bien, pour nous, c’est une formule qui nous convient bien avec le sportif d’abord et la formation, on a des éducateurs dans l’âme. Nous, on le voit d’un bon œil mais avec quand même quelques réserves et au conditionnel. 

Propos recueillis par Loïc Colombié

https://hearthis.at/radio.albiges/magsport-12-mai-2020/

Retrouvez l’intégralité de notre débat Pro D3 lors de l’émission « Le #MagSport – RadioAlbiges » du 12 mai 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s