#Rugby / P.Combes (Albi): «Le SCA en Pro D2, ce ne serait qu’une juste réparation!»

Nous avons eu la joie et le plaisir de recevoir un des membres éminents du Comité d’Animations des Bénévoles et Supporters du Sporting Club Albigeois,Pierre Combes. Pour le porte-parole du Kop des jaunes et noirs, les heures qui arrivent son interminables, mais l’espérance d’une montée en Pro D2 restent la seule alternative qu’il ose envisager. Focus sur les bénévoles et supporters Albigeois, une communauté qui a ressenti un profond sentiment d’injustice la saison passée et qui espère que le destin cette année sourira aux SCA.

 

 

Pierre, tu es le porte-parole des supporters albigeois menés par Reynal Bruned, le président du Comité d’Animations. J’imagine, sinon on en aurait eu des échos, que tout le monde va bien au Comité d’Animations des Supporters et respectent le confinement et les gestes barrières ? 

 

Oui, tout le monde respecte le confinement et je voudrai dire que nous avons une chaîne de relations entre nous. J’ai eu des nouvelles de Reynal et de toute l’équipe, c’est rare que nous n’ayons pas un coup de téléphone ou que, par ordinateur, on n’ait pas quelques nouvelles. 

 

Ce qui me rassure, c’est que même le coronavirus n’a pas réussi à endiguer votre amitié profonde ? 

 

Non, absolument pas. Comme tu le sais, cette épée de Damoclès au-dessus de nos têtes est l’objet de beaucoup de conversations. 

 

C’est pour cela que l’on voulait aussi donner la parole aux supporters. Premièrement, on sait que, quand il n’y a pas de match, un supporter s’ennuie et trépigne d’impatience. Depuis le 29 Février, on n’a pas vu de joueurs gambader sur la pelouse, la raison, on la connaît et elle est tout à fait justifiée. Mais, j’imagine que la passion qu’il y a en vous, en chaque supporter que vous êtes, doit vous manquer. Vous devez être un peu orphelins de voir ces matches surtout que, pour l’instant, on devrait être en play-off du côté albigeois ? 

 

Oui, absolument, c’est un manque. Je dirai qu’on ne vit pas sans, on supporte mais c’est un manque profond. On y est tellement rendu que, personnellement, je suis allé, et je sais que de nombreux supporters y sont allés, revoir une partie du match Oyonnax / Albi. Et quel plaisir nous avons ressenti, même rétrospectivement ! Même en sachant le résultat, on a goûté le plaisir de cette victoire. 

 

Et la pénalité de Kévin Boulogne ? 

 

La pénalité de Kévin Boulogne, absolument.

 

C’est tout un pan de l’histoire albigeoise, cette remontada en Top 14. Le Top 14, c’était derrière mais par contre, il y a quelque chose qui pourrait arriver très vite en cas de réponse positive de la Ligue Nationale de Rugby et de la Fédération Française, c’est la Pro D2. Vous, en tant que supporters, on sait que vous êtes à fond derrière le SCA pour qu’il remonte en Pro D2. Mais cette attente qui dure maintenant depuis plus d’un mois et demi, doit être longue et pesante ? 

 

Oui, on a été frustré la saison dernière avec les décisions. On ne va pas y revenir et tout le temps en parler mais c’est quelque chose qui a marqué profondément le club. Grâce à notre président, grâce à tous les sponsors, on a pu remonter la pente. On arrive à un moment où on peut prétendre, en toute normalité, à accéder en Pro D2 et il nous arrive ce fléau qui remet tout en question. 

 

Je parlais avec les joueurs d’un chat noir qui devait traîner au Stadium. Je sais que vous, les bénévoles du Comité d’Animations, êtes toujours aux petits soins des joueurs, il va falloir les aider à chasser ce chat noir. Il va falloir le trouver au Stadium et l’amener à la SPA ? 

 

Oui, tu as parfaitement raison (rires). Il faut l’amener à la SPA ou lui donner quelque chose qui l’éloigne de chez nous. Mais l’espoir subsiste, on lit dans la presse des informations contradictoires. Moi, j’ai été un petit peu contrarié, plus ou moins même plutôt plus, en voyant que des gens lançaient des équipes, des groupes de Fédérale 1. Alors, tu te demandes si ce sont des fake news ou si ce sont des ballons d’essais qui sont lancés. 

 

Alors, pour te donner quelques éléments, l’organisation de la Fédérale 1 l’année prochaine a été dessinée récemment à la Fédération. Par contre, les poules ne seront décidées et officialisées que le 15 Mai. Tout ce qui sortira avant le 15 Mai n’aura pas de valeur officielle. 

 

Je suis d’accord avec toi mais tu as vu qu’il y a eu au moins deux projections de poules différentes, une qui nous faisait aller à Nice, Aubenas et tout ça et une autre qui était beaucoup plus centralisée. 

 

Ce ne sont que des projections et la meilleure des projections pour le Sporting Club Albigeois serait quand même la Pro D2

 

Là, c’est sans aucune discussion ! Mais, en vieux renard, je craignais que ce soit des bouteilles lancées à la mer pour peut-être essayer de préparer à de mauvaises décisions. 

 

S’il y avait une mauvaise décision, comment vous, supporters, vous le vivriez ? Ce serait un nouveau déchirement pour vous ? 

 

Je préfère attendre parce-que, pour se faire du mauvais sang, on aura le temps de se le faire quand ça arrivera. Mais, je suis encore dans l’espoir. Laporte a eu une position qui, cette fois, l’honorait c’est à dire que, si j’ai bien lu ce que tu as envoyé, quand les autres clubs de Pro D2 ont déclaré qu’on viendrait impacter leurs masses salariales ou leurs revenus de télévision, il avait dit que la Fédération prendrait en charge les frais des deux qui monteraient. 

 

Totalement

 

Ça, c’était une bouffée d’oxygène qui, je pense, a donné beaucoup de courage à tous les supporters et maintenant, on attend. 

 

On sait que, sur le terrain, Bernard Laporte était  » un lâche-rien « . On va espérer que, dans les instances et les arcanes de la Fédération et de la Ligue, il soit pareil ? 

 

Oui, absolument. J’ai bien regardé avec mon ami Alain Murat, on s’est penché là-dessus, et on a vu qu’en dernier ressort, c’est quand même Bernard Laporte, président de la Fédération, qui avait la main. 

 

Absolument mais, comme on sait que l’on est dans des périodes exceptionnelles, il peut y avoir des décisions exceptionnelles. C’est cela qui met un peu de variable dans la décision et qui met ce suspens qui est insoutenable pour tous les albigeois puisque la Ligue, comme tu le dis, rechigne à accepter les clubs de Fédérale 1 en Pro D2 mais la Fédération pousse derrière. Logiquement, c’est la Fédération qui a le dernier mot mais, rarement est arrivé ce cas de figure. Donc, on est aussi un peu dans l’inconnu ? 

 

Oui, je le comprends et je ne le sens pas bien mais j’espère que la raison saura l’emporter. Maintenant, on a aussi des clubs qui pouvaient prétendre monter, j’ai vu quelques articles de Bourg-en-Bresse. On est deux, on est premier national et c’est à prendre en compte. Heureusement d’ailleurs qu’on l’a été. 

 

On sent que tu as quelques doutes mais tu as quand même la foi qui subsiste. Pour toi, de toute façon, la place légitime du Sporting est en Pro D2 l’année prochaine ? 

 

Absolument ! Ce ne serait qu’une réparation, une réparation tardive, mais une réparation des problèmes que nous avons rencontrés l’année précédente. 

 

Si on monte en Pro D2, est-ce que vous allez commencer à préparer la réception de Rouen, nos nouveaux rivaux intimes ? 

 

Je m’y attendais (rires). En fait, les joueurs de Rouen et peut-être l’encadrement ne sont pour rien dans les problèmes qui nous ont affectés, c’est l’homme en vert, à l’époque, qui en est à l’origine. Avec Rouen, il y a un peu eu des bagarres sur internet entre supporters mais on recevra Rouen. Je souhaite qu’on les reçoive parce-que ça signifierait qu’on serait en Pro D2. Après, les vieilles querelles se régleront peut-être sur le terrain, à la loyale. 

 

Rouen est maintenant devenu un clasico comme on dit dans le foot. Albi / Rouen, c’est une rivalité mais une rivalité saine ? 

 

Je pense que oui et que, sans doute, les gens auront la hauteur de vue pour dire  » c’est un match et laissons de côté tout ce qu’il s’est passé  » même si il y aura une hyper-motivation de notre côté. 

 

En cas de montée en Pro D2, dès que les règles sanitaires le permettront, est-ce qu’au Comité d’Animations, vous avez prévu une grande nouba pour fêter ça et marquer le coup ? 

 

Je pense que ce sera fait. Mon président Reynal Bruned n’en parle pas parce qu’il est confiné comme nous. 

 

Il est aussi superstitieux ? 

 

Oui, superstitieux alors tu vois, fêter un événement, c’est comme fêter un anniversaire avant que ce soit la date et chez nous, on n’aime pas ça. Alors, on attendra et quand on aura confirmation, ce que je souhaite ardemment, là, on sera prêt à faire une méga fiesta. 

 

On viendra jeter un coup d’œil à la fiesta jaune et noire car, en tant que média local, on espère de tout cœur que le SCA sera en Pro D2 la saison prochaine. Et on te remercie Pierre, en tant que porte-parole de tous nos amis supporters, d’être venu nous donner ton sentiment au Mag Sport. 

 

Merci et bon courage à tous les supporters. Gardons le moral et on y arrivera !

Propos recueillis par Loïc Colombié

https://hearthis.at/radio.albiges/mag-sport-28-avril-2020/

Retrouvez l’intégralité de l’itw de Pierre Combes lors de l’émission « Le #MagSport – RadioAlbiges » du 28 avril 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s