#BreakingNews – Football /D2F: L’ASPTT ne conserve pas P.Garrigues et C.Galien .

Notre rédaction vient d’apprendre via une communication du président de l’ASPTT Football de l’Albigeois, Bernard Espié, que les deux coachs (Patrice Garrigues et Clément Galien) de la section féminine évoluant en D2F, ne seraient pas reconduits pour la saison prochaine. C’est la fin d’une aventure de 3 saisons pour le duo de techniciens aveyronnais, avec le club de la cité épiscopale.

C’était un secret de polichinelles dans le microcosme du foot albigeois, au vu du contexte économique actuel, Bernard Espié se devait de remanier son Staff pour alléger la masse salariale des rouges et jaunes. Beaucoup pensaient que le président et les dirigeants albigeois décideraient de ne se séparer, seulement, que d’un des deux co-techniciens. Mais le président Espié a décidé de trancher dans le vif concernant le management, la saison prochaine, de l’équipe fanion du foot féminin Tarnais. Patrice Garrigues et Clément Galien ne feront plus partie du club la saison prochaine.

Arrivé en juillet 2017 pour coacher les jaunardes alors en D1F, Patrice Garrigues avait tout d’abord dirigé les albigeoises en binôme avec Theodore Genoux. La relégation en D2F, durant une saison où l’ASPTT ne fût que deux journées sur 22 dans la zone rouge, amena le limogeage de Theodore Genoux, laissant les coudées franches au technicien ruthénois,

Clément Galien, alors préparateur physique et kinésithérapeute du club lors de l’ultime saison dans le gotha du foot français, avait donc gravit un échelon pour co-diriger les destinées sportives de l’ASPTT. Le duo, auteur d’une première saison en D2F (2018-2019) accomplie avec une cinquième place, avait rempilé pour une seconde levée lors de cet exercice. Au delà du contexte sanitaire, qui a entraîné l’arrêt des compétitions 2019-2020, et ce, malgré un maintien sur tapis vert, la dernière saison ne fut pas un long fleuve tranquille.

Handicapé par une hécatombe de blessures et de suspensions (Noël, Cordier, Zouga, Marsollier, Rubio, Hanni etc ) dès les débuts du championnat, ainsi que par un mercato tardif, les rouges et jaunes se sont morfondues tout le long de la saison dans les bas-fonds du championnat. Malgré cela, les deux techniciens avaient su trouver les ressources techniques et psychologiques pour re mobiliser le groupe à la reprise hivernale . L’enchaînement de trois matchs sans défaites (victoires contre La Roche sur Yon et le TFC, match nul contre Rodez) avaient permis aux albigeoises d’obtenir une place de barragistes, qui sauva l’ASPTT FA de la relégation. Les deux entraîneurs laisseront au sein du club l’image de deux coachs, qui dans une période compliquée sportivement, ont su composer et s’adapter pour maintenir les rouges et jaunes dans le haut niveau.

Le président Espié dans un communiqué de presse, a motivé sa décision de la façon suivante:

« nous ne renouvelons pas les contrats d entraineurs de Patrice garrigues et clément galien. Ils ont eu d excellents résultats à la tête de l équipe, mais il était souhaitable de passer à un autre projet. Projet dont le nouvel encadrement devrait être connu au 1er mai. »

Joint téléphoniquement, celui qui préside le club albigeois depuis 15 ans, a tenu à préciser:

« C est toujours un moment humainement difficile pour le président mais il était temps pour nous de modifier notre organisation . Je suis reconnaissant du travail accompli par Patrice et Clément et je les en remercie beaucoup. »

En clair, une nouvelle page s’ouvre à l’ASPTT avec la quête d’un nouveau timonier pour les résidentes du Stade Rigaud . Selon nos sources Bernard Espié plancherait sur des profils internes ou externes au club, mais avec un fort ADN local. Une short liste de 4/5 noms serait même dans les tuyaux. La semaine qui arrivera sera déterminante pour l’organisation future du secteur sportif. Quid de Samuel Fau, le fidèle lieutenant de Patrice Garrigues et Clément Galien? Serait-il dans la short-list pour manager l’équipe fanion , ou se verra-t-il conserver dans ses prérogatives (Coach adjoint-Preparateur Physique – Analyste Vidéo) ? Les réponses restent en suspens.

Du côté de l’entraîneur des gardiennes, selon nos indications, l’autodidacte Hervé Witas, serait conserver tout comme son compère Nicolas Castanier en tant que coordinateur sportif. Du côté de Caussel (Siège du club), certains murmurent que ce duo, dont la relation privilégiée n’est un secret pour personne, pourrait prendre du galon. Mais le Président Espié brouille les pistes et nous a assuré « n’avoir acté aucune décision définitive concernant le futur staff » tout en s’attelant à faire les choses par ordre : « d’abord la tête de gondole, ensuite on organisera le staff autour! ».

Un cycle se termine, et un nouveau commence avec des défis de tailles tels que : relancer la dynamique sportive ou encore affronter une nouvelle saison avec des interrogations économiques liées au Coronavirus, qui assaillent l’ensemble du sport français. Un challenge loin d’être insurmontable, mais dont le prochain staff va devoir s’acquitter avec vigueur et force de labeur.

Article rédigé par Loïc Colombié

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s