#Football – D2F : Quelle fin de saison pour les filles de l’ASPTT ?

La Fédération Française de Football a tranché pour les championnats départementaux, régionaux et le National 1, le National 2 et le National 3. A l’heure actuelle, les joueurs, joueuses, entraîneurs et dirigeants de Ligue 1, Ligue 2, D1 Féminine et D2 Féminine attendent encore leur sentence. A l’aube d’une décision souveraine de la FFF, qu’en est-il pour les joueuses de l’ASPTT Football de l’Albigeois ?

Ophelie Cordier et ses coéquipières de l’ASPTT FA sont dans l’attente de décisions fédérales.

Une situation incertaine

En pleine période de confinement, les joueuses de l’ASPTT doivent continuer de s’entretenir pour une éventuelle reprise de leur championnat mais sans savoir de quoi leur avenir à court, moyen ou long sera fait. Pour ce faire, l’ensemble des joueuses de la D2 doit suivre rigoureusement le programme physique envoyé par l’encadrement albigeois. Actuellement, 10ème de leur championnat, les Albigeoises occupent à l’instant T, la place de barragiste. Une place qui leur aurait permis de jouer les barrages pour se maintenir au niveau national.

Cependant de nombreuses questions se posent et l’ensemble du club reste suspendu aux mesures fédérales. Une décision qui sera officialisée jeudi lors d’une réunion du Comex (Comité Executif de la FFF). Pour le moment , l’hypothèse la plus plausible est de retenir le classement arrêté à la dernière journée disputée avec les montées et descentes prévues. Une décision qui permettrait à la FFF de se protéger des nombreux recours attendus.

À Albi, le choix entre le classement arrêté à la fin de la phase Aller ou à la dernière journée jouée changerait le destin du club de la cité épiscopale.
– A la fin de la phase Aller, les Albigeoises se situaient à 11ème place. Ce serait donc synonyme de relégation.
– Un classement à la 16ème journée les obligerait à jouer les barrages. A condition que les barrages entre les premiers de R1 Féminine et les barragistes de D2 se jouent.

Le classement du Groupe A de la D2 Féminine

Quelque soit la décision de la FFF, les joueuses de Patrice Garrigues et de Clément Galien doivent s’entretenir pour soit jouer leurs six derniers matchs soit pour s’engager directement dans les barrages. Si l’on ajoute le lobbying des principales écuries de D1 qui militent pour poursuivre et terminer leur championnat, quid des joueuses au statut amateur de D2 Féminine qui pourront difficilement cumulées leur parcours professionnel ou scolaire avec un rythme de compétition plus soutenu.

Un avenir imprévisible

Saison terminée ou non ? Maintien, Barrages, Relégation ? Il est donc très difficile de répondre aux nombreuses interrogations sur la constitution du staff de l’équipe première, la constitution de l’effectif de l’équipe première (qui devrait être différent selon si Albi repart en D2 ou en R1), les motivations et attentes personnelles des entraîneurs et des joueuses, la préparation du prochain mercato, quid de l’équipe réserve avec sa saison catastrophique et quel sera dénouement pour les U19 qui luttaient pour un maintien au niveau national.

D’innombrables hypothèses que la Fédération Française de Football, par l’intermédiaire de son président Noël Le Graët et de son Comex viendront étayer, ce jeudi !

Article rédigé par Romain Brunot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s