#Rugby – Fed1 / PH.Chalandard (CSV): «Être les 1er à maintenir Villefranche en Féd1!»

Retrouvez la réaction de Pierre Henry Chalandard suite au point de bonus défensif conquis par le CS Villefranche sur Saône, en terre beaunoise le week-end dernier (défaite 23-19). Le 3eme ligne rodhanien nous livre ses sentiments sur l’adaptation du CSV en fédérale 1, et sur l’objectif collectif des joueurs : être la première génération à maintenir Villefranche dans l’élite amateur.

Crédit photo Regis Bernard – Le Progres

On est avec Pierre-Henri Chalandard, le 3e ligne du CS Villefranche que j’imagine être un peu frustrante pour vous ? 

 

Oui, vraiment. On était venu pour prendre des points et essayer de ramener la victoire. Après, au vu du match, c’est plutôt frustrant de ne prendre qu’un seul point. C’est un peu de notre faute aussi. On a fait beaucoup de fautes, beaucoup de pénalités, on a été beaucoup pénalisé donc c’est ce qui nous a coûté le match aujourd’hui. 

 

Oui, surtout en première mi-temps parce-que c’est tombé un peu dru au niveau des pénalités. Par contre, en deuxième, à tout moment cela pouvait basculer. Vous avez essayé d’aller vous la chercher cette victoire ? 

 

En deuxième mi-temps, on a surtout essayé de mettre notre stratégie en place pour pouvoir essayer de déséquilibrer cette équipe de Beaune. Ça a marché parfois, d’autres fois, un peu moins et du coup, c’est vrai qu’on doit la défaite à beaucoup de pénalités de notre part. 

 

Est-ce que vous vous êtes inspirés du match aller où vous aviez renversé le CS Beaune dans les toutes dernières minutes, signant un premier succès très probant ? C’était resté dans les mémoires de tes coéquipiers 

 

Oui, bien sûr, on avait en mémoire la victoire à l’aller. Après, on restait surtout sur notre match de la semaine dernière où on a fait un très gros match contre la grosse équipe de Massy, l’ogre de cette poule. Nous, on est resté un peu là-dessus, sur notre stratégie pour essayer de mettre beaucoup de jeu, beaucoup de rythme pour essayer de déstabiliser l’équipe de Beaune et ramener des points. Mais c’est vrai qu’on s’était dit que ça pouvait être possible même ici, sachant qu’ici, c’est très dur de venir gagner avec une belle équipe de Beaune. Mais on s’était que ça pouvait être possible au vu du match aller et au vu de nos résultats contre Massy. 

 

Du coup, maintenant, comment vous envisagez la suite ? 

 

Nous, on est la petite équipe, on est les promus, on essaie de se mettre pour le maintien tant bien que mal. La semaine prochaine, on va à l’ASVEL, c’est un match crucial, ils sont juste devant nous. Nous, le but, c’est de prendre des points très rapidement pour se sécuriser avec un calendrier où on prend toutes les équipes classées comme nous. Donc, on va à l’ASVEL, on aura Mâcon, on aura Issoire, on aura Drancy. Il faut qu’on prenne des points et qu’on essaie de se maintenir au plus tôt et de retrouver de la confiance dans notre jeu. 

 

Tu nous parlais de promu. On est à la 14e journée de ce championnat, c’est comment la vie de promu pour Villefranche en Fédérale 1 ? 

 

Déjà, c’est dur parce-que, contrairement à beaucoup de clubs dans cette Fédérale 1, nous, on ne s’entraîne que trois fois par semaine. Donc, il y a certains matchs, notamment contre Massy, Dijon, Chambéry, toutes ces grosses équipes, où c’est compliqué de suivre le rythme. Après, on s’y fait, on s’adapte. Là, on prouve que sur les deux matchs de Janvier, peut-être que nous aussi on a le niveau pour rester en Fédérale 1. Les équipes nous le disent, à chaque fois, on produit du jeu. on est une équipe intéressante à jouer qui envoie du jeu. Nous, je pense qu’on a notre place en Fédérale 1 mais par contre, il va falloir s’accrocher et garder les objectifs en mémoire pour pouvoir se maintenir et être la première équipe à maintenir le CS Villefranche en Fédérale 1 puisque ce n’est jamais arrivé. A nous de faire le taf. 

 

Et mathématiquement, on n’en est pas loin quand même, l’objectif est quasiment atteint ? 

 

Comme je l’ai dit, on a plutôt des points de retard parce qu’on a perdu à la maison contre Issoire et Villeurbanne, des concurrents directs. Certes, on s’est rattrapé en prenant des points ici à Beaune, en prenant des points contre Massy à la maison, des points que peu d’équipes ont pris. Sauf que là, on a un calendrier qui nous fait jouer toutes les équipes à notre portée mathématiquement parlant et il faut absolument qu’on prenne des points pour se maintenir le plus rapidement possible. 

 

 Propos recueillis par Stéphanie Maufoux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s